Pourquoi zeoTHERM de Vaillant ? Pour un système de chauffage innovant en 2013 !

Divers | 04.12.12
Partager sur :
Pourquoi zeoTHERM de Vaillant ? Pour un système de chauffage innovant en 2013 ! - Batiweb
Nouveauté 2013.
Chez Vaillant, le développement de systèmes économisant de l'énergie est une longue tradition. C'est pourquoi Vaillant créé zeoTHERM, un système plus respectueux de l'environnement et porteur d'avenir permettant pour la première fois au monde d'exploiter la production naturelle de chaleur par la zéolithe et l'eau pour chauffer de manière sure, propre et très économique.


La zeoTHERM est une pompe à chaleur dites à adsorption qui utilise l'énergie solaire pour produire la vapeur d'eau et un brûleur gaz condensation pour séparer la vapeur d'eau de la zéolithe.
L'énergie solaire est utilisée également pour la production d'ECS qui est en tout point identique à celle d'un CESI avec un appoint gaz. Le brûleur gaz sert également d'appoint pour le chauffage et l'ECS.

Ce système utilise la zéolithe comme adsorbant et l'eau comme fluide frigorigène.


Qu'est ce que la zéolithe ?
La zéolithe (non toxique, incombustible) est une pierre naturelle ou chimique de la famille des argiles, qui présente la propriété d'adsorber une grande quantité de vapeur d'eau tout en dégageant de la chaleur (montée en température jusqu'à 200 °C environ au contact de l'eau).
Comment ça marche ?
Dans la première phase, dite d'adsorption, l'eau contenue dans l'évaporateur/condenseur s'évapore au contact du circuit solaire et se dépose sur la zéolithe au niveau de l'adsorbeur.
La chaleur dégagée est transmise au circuit de chauffage.

Puis, vient la phase de désorption, lors de laquelle la chaudière gaz condensation assèche la zéolithe. L'eau est alors désorbée dans le condenseur, ce qui provoque un nouveau dégagement de chaleur.

La puissance thermique fournie par le système varie de 1,5 à 10,2 kW avec une température de départ d'eau chaude disponible de 20 à 75 °C.
Ce système est particulièrement respectueux de l'environnement (couple eau/zéolithe est totalement naturel) et performant (rendement élevé de 127 % sur PCI).


Le cœur du système
Il est composé d'un module avec chambre sous vide composée en partie basse d'un évaporateur/condenseur (échangeur solaire/eau en tube annelé) et en partie haute d'un adsorbeur/désorbeur (batterie à ailettes recouverte de zéolithe)


Les composants du système
  • ❶ Chambre de combustion gaz
  • ❷ Module zéolithe
  • ❸ Vase d'expansion
  • ❹ Pompe primaire haut rendement
  • ❺ Pompe solaire (phase adsorption)
  • ❻ Pompe de récupération de la chaleur (phase désorption)


Consultez la fiche produit.

 

Demandez votre documentation
 
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

XINOÉ, pompe à chaleur à absorption gaz naturel : un système de chauffage à 160 % de rendement annuel et utilisant 40 % d’EnR - Batiweb

XINOÉ, pompe à chaleur à absorption gaz naturel : un système de chauffage à 160 % de rendement annuel et utilisant 40 % d’EnR

Les pompes à chaleur aérothermiques (R/O) ou géothermiques (O/O) Xinoé fonctionnent au gaz naturel et garantissent à la fois un haut rendement et un faible impact sur l’environnement. La technologie de ces systèmes de chauffage à absorption gaz naturel utilise des sources d’énergie naturelles et renouvelables provenant de l’air (aérithermie) ou du sol (géothermie). Elle offre donc de nombreux avantages en termes d’efficacité et d’économie énergétique.
Energie renouvelable pleine de promesses, la géothermie souffre pourtant d’un manque de visibilité… - Batiweb

Energie renouvelable pleine de promesses, la géothermie souffre pourtant d’un manque de visibilité…

La géothermie assistée par pompe à chaleur (encore appelée géothermie très basse énergie) possède le potentiel le plus intéressant pour répondre aux trois besoins de l’habitat individuel ou collectif et du tertiaire : chauffage, eau chaude sanitaire, rafraîchissement.En effet, la géothermie très basse énergie qui consiste à exploiter énergétiquement la chaleur du sous-sol via une pompe à chaleur propose différentes techniques et solutions selon les caractéristiques du sous-sol et les usages considérés.