Le programme de l’Anah a déjà permis de rénover 70 000 logements Eco-construction | 19.06.14

Partager sur :
L’Agence nationale de l'habitat(Anah) vient de dévoiler l’état d’avancement de son programme « Habiter mieux » qui vise à lutter contre la précarité énergétique. Depuis son lancement, 70 000 logements ont déjà fait l’objet de travaux de rénovation thermique. Et le début de l’année 2014 s’annonce bien avec 12 110 logements déjà engagés dans un projet de travaux. Détails.

673, 2 millions d’euros, c’est le montant des aides aux travaux accordés par l’Anah et le Fonds d’aide à la rénovation thermique (FART), permettant la mise en chantier de 1 371,5 millions d’euros de travaux. Ainsi, depuis le début du programme « Habiter Mieux », près de 70 000 logements ont fait l’objet d’une rénovation thermique qui concernait plus de 60 000 propriétaires occupants, plus de 3 000 propriétaires bailleurs et un peu moins de 2 000 logements en copropriété en difficulté.

Les propriétaires occupants, qui bénéficient des aides du programme de l’Anah sont majoritairement des ménages aux ressources très modeste (69,5 %). Cela correspond à un couple, résidant hors Île-de-France, dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 26 708 euros.  Ainsi, plus de 154 000 personnes ont bénéficié de l’aide, pour obtenir 39 % de gain énergétique moyen, après 18 000 euros environ de travaux en moyenne.

La majorité des logements rénovés datait d’avant 1949 (43%) et sont principalement des maisons individuelles. Seuls 17 % des logements concernés ont été construits après la règlementation thermique datant de 1975.

L'Anah ambitionne de rénover 38 000 logements en 2014

Avant travaux, 61 % des logements étaient classés en étiquettes G ou F. Après les travaux, les gains d’étiquettes sont significatifs puisque près de 90 % des logements aidés gagnent au moins une étiquette de classe énergétique (59 % gagnent une étiquette, 23 % deux étiquettes et 5 % au moins trois étiquettes).

Du côté des propriétaires bailleurs, les travaux sont beaucoup plus lourds car il s’agit souvent de réhabilitation : 77 % des logements rénovés étaient vacants avant les travaux. Depuis le lancement du programme,  3 291 logements de propriétaires bailleurs ont été rénovés, ce qui représente un gain énergétique moyen de 64 % pour 56 914 euros en moyenne de travaux.

Pour l’année 2014, l’Anah ambitionne de rénover 38 000 logements. L’objectif semble en bonne voie puisque déjà 12 100 logements ont été engagés dans un projet de travaux de rénovation thermique, multipliant par 5 les résultats du premier semestre 2013.

C.T
© Norman Nick - Fotolia.com

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Avec un budget en hausse de + 9,3%, l’Anah vise 120 000 rénovations en 2019

Avec un budget en hausse de + 9,3%, l’Anah vise 120 000 rénovations en 2019

Réuni le 28 novembre dernier, le Conseil d’administration de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a adopté à l’unanimité le budget 2019 d’intervention, fixé à 874,1 millions d’euros, en hausse de + 9,3% par rapport à 2018. L’enveloppe devrait permettre la rénovation de 120 000 logements, soit une augmentation d’activité de + 15%. Outre sa lutte contre les fractures territoriales et l’habitat indigne, l’Anah lancera, dès janvier prochain, une nouvelle stratégie pour les copropriétés dégradées.
L'Anah réclame 80 millions d'euros de plus pour remplir ses objectifs en 2015

L'Anah réclame 80 millions d'euros de plus pour remplir ses objectifs en 2015

L'Agence nationale de l'habitat (Anah), établissement public dédié à la réhabilitation des logements privés, estime jeudi avoir besoin d'« au moins 80 millions d'euros » supplémentaires pour atteindre les objectifs qui lui ont été fixés pour 2015. En 2013, 540,5 millions d'euros d'aides ont été accordés par l'Anah pour financer des travaux, un montant en hausse de 60 % sur un an.
Le budget de l'Anah augmente pour rénover 70 000 logements

Le budget de l'Anah augmente pour rénover 70 000 logements

A l'occasion de son déplacement à Rennes, la ministre du Logement Emmanuelle Cosse a annoncé que des crédits supplémentaires seraient débloqués en 2016 pour l'Anah. Dans le cadre du programme Habiter mieux, l'Agence aura pour objectif de lancer la rénovation énergétique de 70 000 logements, contre 50 000 l'an dernier. Depuis son lancement en 2013, 200 000 ménages ont bénéficié de ces aides.
L'Anah se fixe de nouveaux objectifs pour le logement

L'Anah se fixe de nouveaux objectifs pour le logement

A la signature de son contrat d'objectifs et de performance, l'Agence nationale de l'habitat s'est fixée de nouveaux objectifs sur trois ans. Outre ses missions habituelles, elle devra désormais évaluer la performance de ses programmes, notamment celui dédié à la lutte contre la précarité énergétique « Habiter mieux ». Détails des cinq priorités de l'Anah pour la période 2015-2017.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter