Philippe Gruat nommé président de l’AIMCC Nomination | 20.04.21

Partager sur :
Ce vendredi 16 avril, Philippe Gruat a été élu à la présidence de l' Association française des industries des produits de construction (AIMCC). Vice-président de l’association depuis 2018, il succède à Hervé de Maistre, élu en 2015.

Fondée en 1971, l’AIMCC représente 80 organisations professionnelles regroupant 7 000 fabricants de produits (matériaux, composants, équipements et systèmes) pour une activité de 45 Mds € réalisée par près de 430 000 salariés. L’association a pour mission de promouvoir le point de vue de ses adhérents et leur rôle économique de premier plan dans le secteur de la construction de tous les organismes qui interviennent dans ce domaine.

Un parcours professionnel et syndical riche

Philippe Gruat a effectué l’essentiel de sa carrière au sein de groupes industriels et plus particulièrement dans la filière des matériaux et produits de construction où il a occupé des postes en lien avec le marketing et de direction générale. Il a notamment exercé d'importantes responsabilités chez Lafarge et chez Saint-Gobain Distribution Bâtiment France.

Ce vendredi 16 avril, il prend la tête de l'association française des industries des produits de construction, remplaçant ainsi Hervé de Maistre qui a présidé l’organisation pendant 6 ans. Philippe Gruat a présidé la FIB (Fédération de l’industrie du béton) de 2015 à 2019, ainsi que le Cerib (Centre d’études et de recherche de l’industrie du béton) de 2015 à 2020. 

Aujourd’hui, il est Vice-Président de la FIB tout en étant par ailleurs président de la Filière Béton depuis 2019, président d’Agyre, pour l’économie circulaire dans la construction, depuis 2020, et de l’ESITC-Caen (École supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction de Caen) depuis 2013. Philippe Gruat est également membre du comité exécutif du CSF IPC (Comité Stratégique de Filière « Industries pour la Construction »).

Une ambition forte au regard des enjeux réglementaires actuels

Le nouveau Président entend, à travers un communiqué, « conforter l’ambition forte de l’AIMCC, au regard des enjeux réglementaires actuels. » Membre du comité stratégique depuis le début des années 2000, puis administrateur depuis 2015, Philippe Gruat a pu constater que : « l’AIMCC devenait l’interlocuteur incontournable des pouvoirs publics et des autres organisations professionnelles de la construction. » 

Membre du CSF IPC, Philippe Gruat souligne l’importance de cet outil à disposition des industriels, permettant d’asseoir la légitimité du secteur industriel, et facilitant le dialogue avec les politiques : « Convaincu que la création du CSF IPC aux côtés de l’AIMCC contribue à la réalisation de projets concrets, permettant de rendre visible le dynamisme industriel de notre secteur, je m’engage à soutenir la synergie entre les deux organisations. »

 

Marie Gérald

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter