Le BIM, une innovation incontournable pour les entreprises du BTP ? Nouveaux produits du BTP | 17.12.18

Partager sur :
Le numérique et notamment le BIM révolutionnent le monde du Bâtiment. Il est important pour les industriels du BTP de faire cette transition. Mais concrètement, comment s’effectue le passage au BIM dans les entreprises ? Pour mieux comprendre les actions menées dans le secteur, nous avons posé quelques questions à Rami Jabbur, Responsable Marketing & Communication de Placo®  et Emmanuel Di Giacomo, Responsable Développement Ecosystèmes BIM Europe et Architecte chez Autodesk.

Quels sont les enjeux du BIM ? Pourquoi il est important pour les industriels du BTP de passer au BIM ?

 « Dans le cadre de la transition numérique, le BIM est un gros enjeu dans tout le secteur du BTP qui est en constante évolution et révolution. Si les entreprises n’effectuent pas cette révolution numérique avec le BIM, il y a de fortes chances qu’à terme une partie de ces entreprises ne tiennent pas le choc et meurent » nous explique Emmanuel Di Giacomo.

« Au-delà du côté français, il faut aussi se repositionner sur un contexte international où le BIM est rendu obligatoire quasiment partout dans le monde. Si nous n’effectuons pas  cette transition, à terme, nous aurons des acteurs qui seront beaucoup moins efficaces » poursuit-il.

Au-delà de rester compétitive sur le marché, il est important pour une entreprise de passer au BIM pour pouvoir répondre à des appels d’offres publics et privés et gagner des marchés.

« Il y a de plus en plus de marchés avec des appels d’offres publics ou privés où le BIM est demandé. Donc si on n’est pas BIM ready, potentiellement on va passer à côté de plus en plus de marchés » nous confie M. Di Giacomo.

Pour l’entreprise Placo®, cela a tout de suite été une évidence.

 « Chez Placo®, nous avons commencé les premières réflexions et les premiers objets BIM vers 2015. Le BIM était encore à ses débuts, cela concernait surtout les architectes. Nous avons commencé à réfléchir au BIM quand nos chargés d’affaires qui s’occupent de la prescription ont commencé à nous remonter des besoins et des attentes des architectes et des économistes en terme de digitalisation et de mise sur le marché de systèmes et produits Placo® sous format BIM » nous explique Rami Jabbour.

Quels sont les principaux avantages du BIM ?

Les avantages du BIM sont nombreux pour les architectes, les maitres d’ouvrages, les ingénieurs ainsi que pour l’utilisateur final du bâtiment. Le BIM permet :

- Une construction de meilleure qualité

- Une maitrise du budget et des coûts

- Une maîtrise des délais de construction

- Une meilleure collaboration entre les différents intervenants dans la construction d’un bâtiment.

Pour Emmanuel Di Giacomo « Les plus gros avantages du BIM sont sur la phase exploitation et maintenance. Les maquettes BIM vont permettre de comprendre comment est constitué le bâtiment, comment on va l’entretenir dans le temps et faire des économies. On n’aura beaucoup moins de gaspillage ».

 « On va être aussi beaucoup plus efficace en terme de communication du projet, ce qui permet de prendre des décisions beaucoup plus rapidement. »

« On gagne sur beaucoup d’aspects, en qualité, en temps, en précision et en maitrise du projet grâce au BIM ».

Concrètement, comment se passe le passage au BIM dans une entreprise du bâtiment ? Retour sur l’expérience BIM chez Placo®.

 « Nous avons beaucoup été en « test and learn ». Nous avons sorti une première série d’objets BIM que l’on a fait tester à nos clients. Puis nous les avons réadaptés. Nous les réadaptons tous les jours suivant la demande du client. Nous sommes vraiment dans une approche où nous testons les choses et les optimisons au fur et à mesure. C’est pour cela que la transition s’est bien passée, car nous sommes sur quelque chose qui peut s’améliorer au fur et à mesure. La beauté du digital nous permet d’avoir ce genre d’approche » nous raconte Mr Jabbour.

Concernant ses équipes, Placo® les a formées petit à petit, en commençant par les équipes marketing et commerciales.

« Nos équipes se transforment au fur et à mesure que le bâtiment se transforme. On a effectivement démarré dans un premier temps avec les équipes marketing et commerciales pour la transformation avec la formation et l’équipement ».

« Nous continuons et nous nous structurons en faisant entrer des compétences BIM au fur et à mesure du turn over ».

La transition au BIM s’est faite petit à petit sans grandes difficultés.

« C’est un état d’esprit, une nouvelle méthode de travail. Le besoin venant du client, tout le monde était content de répondre à leurs attentes et a vu l’utilité de passer au BIM. Notre enjeu est de rendre nos clients plus compétitifs, plus différenciants par rapport à leurs concurrents car aujourd’hui le BIM est un sujet de différenciation. C’est pour cela que nos équipes ont tout de suite vu le besoin de passer au BIM » conclut Rami Jabbour.

Du coté d’Autodesk, quelles sont les solutions proposées aux entreprises ? Un accompagnement est-il prévu ?

Autodesk propose aux entreprises qui souhaitent passer au BIM la collection AEC (Architecture Engineering Construction). Cette collection regroupe une quinzaine de logiciels comme le logiciel pluridisciplinaire BIM Autodesk Revit, la visionneuse avancée Navisworks, le logiciel de rendu 3ds Max, AutoCAD… Mais aussi une plateforme collaborative : BIM 360 Docs.

Selon Mr Di Giacomo, « La clé dans un projet BIM est la collaboration (notamment au standard IFC openBIM qu’Autodesk supporte dans ses logiciels), la capacité que vont avoir les différents acteurs de métiers différents de collaborer ensemble sur une ou plusieurs maquettes BIM. Pour cela il faut une plateforme collaborative. Quand un professionnel loue un des logiciels, il a un accès à A360 Drive inclus, une solution de partage Cloud. Mais il peut aussi louer un accès à BIM 360 Docs ».

Autodesk propose aussi une solution pour les plus petites entreprises.

« Pour ceux qui commencent dans le BIM, les toutes petites entreprises, nous avons des solutions encore plus démocratiques que la collection AEC avec Revit Light (Revit LT) qui pour 50 euros par mois permet de faire les premiers pas en BIM » poursuit-il.

Au-delà des solutions logiciels, Autodesk propose via son réseau de partenaires agréés AEC un accompagnent des entreprises afin qu’elles deviennent autonomes.

« Le client va louer son ou ses logiciels Autodesk chez notre partenaire agréé et il va prendre une ou des formations pour son équipe, ainsi qu’un accompagnement sur un projet. On choisit un projet pilote et le partenaire va accompagner l’entreprise sur une période donnée, de 3 à 6 mois généralement de manière à les accompagner sur cette transition au BIM. Autodesk accompagne ses clients jusqu’à la maturité totale sur le BIM, jusqu’à que le client soit autonome » conclut Emmanuel Di Giacomo.

Mathilde Saintilan
Crédit photos : Autodesk

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter