Ascenseurs et labels Acoustique ...ce qu'il faut savoir Communiqués | 23.07.07

Partager sur :
De nos jours, les puissances mises couramment à notre disposition représentent 200 à 300 fois celles dont disposait un citoyen à l'époque de Périclès. En revanche, notre physiologie n'a pas évolué en conséquence. Notre organe auditif est resté extrêmement sensible, il est souvent sollicité au-delà du raisonnable et la réduction de la
« pollution sonore » est devenue un enjeu majeur de notre vie moderne.
Qu'en est-il de l'ascenseur ?

Comme tout dispositif électro-mécanique, il engendre des bruits, mais à des niveaux faibles, qui sont sans commune mesure avec ceux rencontrés dans l'industrie ou les transports et qui sont susceptibles d'entraîner des lésions. Pourtant, c'est bien de bruit dont il s'agit, au sens de la norme française NFS 30 001 :

« Phénomène acoustique produisant une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante. »

On voit déjà la subjectivité associée à cette définition, qui fait appel autant à l'intensité d'un phénomène physique qu'à des facteurs physiologiques et psy-chologiques. Ainsi, au même titre qu'un réfrigérateur dont la pompe démarre pendant la nuit, l'ascen-seur peut créer une gêne à bas niveau sonore. Ce sujet difficile a donné lieu à une forte activité de recherches, de réglementations, d'expérimen-tations et de recommandations. Ainsi l'ascenseur, comme tout autre dispositif à même de gé-nérer du bruit, est soumis à une réglementation et peut faire l'objet d'un label.

Que faut-il savoir, en matière de bruit, lorsqu'on veut concevoir un immeuble qui comprend un ou plusieurs ascenseurs ?

Au cours des dernières années, le monde de l'ascenseur a connu la révolution majeure de la sup-pression du local des machines. Les avantages sont tels que maintenant 90 % des ascenseurs installés dans le secteur de l'ha-bitation sont sans local des machines. Le domaine réglementaire n'est pas touché par cette évolution technologique, et les exigences notamment en termes de niveau sonore dans les locaux d'habi-tation sont toujours à respecter. Cependant, des précautions par-ticulières sont à prendre. En effet, pour profiter pleinement de la nouvelle liberté laissée dans l'agencement du bâtiment, il arrive que des pièces principales, séjours ou chambres au dernier étage, soient justement au même niveau que l'entraînement de l'appareil, simplement séparées par l'épaisseur de la paroi. Dans ce cas, même si le niveau acous-tique dans la gaine ne dépasse pas le niveau réglementaire de 71 dB (A), la transmission de bruit par voie solidienne peut dépasser des valeurs autorisées.. Les premières conclusions aux quelles arrivent les profession-nels dont le CSTB et Qualitel montrent l'importance des parois de gaine et des dalles dans le rayonnement du bruit vers les locaux adjacents. L'organisme Qualitel constitue une base de données de tous les cas de figure rencontrés.

Comment puis-je avoir le label « Confort Acoustique » ?

Ce label a été défini par l'arrêté du 10 février 1972.
Il est plus exigeant que la NRA99 : s'il conserve la limite de 35dB(A) pour les cuisines, celle-ci des-cend à 25dB(A) pour les pièces principales.
Ce niveau correspond à la note maximale (5/5) de la certification Qualitel. Pour obtenir ce résultat, les règles de l'art préconisent une double gaine autour de l'ascen-seur si l'éloignement n'est pas possible.

Qu'offre aujourd'hui la nouvelle génération d'ascenseurs Schindler en matière acoustique ?

Notre dernière évaluation Qualitel reçue recouvre les Schindler 3100, 3300 et 5300. Les essais vibro-acoustiques proprement dits, ont mesuré moins de 30dB(A) dans les pièces conti-guës au dernier niveau, soit un niveau acoustique excellent. Il est désormais possible d'avoir avec cette nouvelle gamme des pièces d'habitation contiguës à la gaine d'essais dès le premier niveau. Concernant le bruit au palier nous sommes passés aux alentours de 50db(A). En deux mots ces nou-veaux appareils représentent une avancée acoustique avantageuse pour la construction de vos projets.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter