CHRONOLIA™ 6H, L'INNOVATION BETON DE LAFARGE AU SERVICE DE LA REFECTION EXIGEANTE DU TUNNEL DE LA COUPIERE PRES DE MENTON

Communiqué | 05.05.09
Partager sur :
CHRONOLIA™ 6H, L'INNOVATION BETON DE LAFARGE AU SERVICE DE LA REFECTION EXIGEANTE DU TUNNEL DE LA COUPIERE PRES DE MENTON - Batiweb
Pour la réalisation de l'enfouissement des réseaux lors de la mise à niveau de la sécurité du tunnel de la Coupière sur l'autoroute A8 près de Menton (06), l'entreprise GUINTOLI, Groupe NGE, spécialiste du Terrassement, a préconisé et utilisé ChronoliaTM, le béton innovant à durcissement rapide développé par Lafarge Bétons. Grâce à ses hautes qualités mécaniques et à sa rapidité de prise, ChronoliaTM a séduit ESCOTA, concessionnaire de l'autoroute A8, Maître d'Ouvrage et EGIS Tunnels, Maître d'Œuvre Général, et a participé au respect du planning d'exécution des travaux pour une remise en circulation du réseau dans des conditions optimales.
Tunnel de la Coupière : des travaux lourds à réaliser dans des délais très serrés 

Le 24 mars 1999, un grave incendie dans le tunnel du Mont-Blanc coûtait la vie à 39 personnes et mettait en avant des déficits importants de sécurité dans ce type d'ouvrage. Cette catastrophe a accéléré la publication d'une nouvelle réglementation relative aux dispositions de sécurité dans les nouveaux tunnels routiers avec, notamment, la réalisation d'un système permettant l'évacuation efficace des eaux de chaussée dans les tunnels lors d'incendies importants. Ainsi est parue le 25 août 2000 la Circulaire Interministérielle n°2000-63 relative à la sécurité dans les tunnels du réseau routier national, remplacée aujourd'hui par la Circulaire Interministérielle n°2006-20 du 29 mars 2006, relative à la sécurité des tunnels routiers d'une longueur supérieure à 300 mètres. 

Dans ce cadre, l'entreprise ESCOTA, exploitant l'autoroute A8, mène depuis 2002 une vaste opération "Tunnels en travaux" de mise à niveau de la sécurité de ses tunnels autoroutiers, conformément aux prescriptions de l'Instruction Technique relative aux dispositions de sécurité dans les nouveaux tunnels routiers annexée à la Circulaire n°2000-63 et reconduite intégralement dans la Circulaire n°2006-20. Cette opération, qui s'étalera jusqu'en 2012, concerne 19 tunnels (36 tubes) pour un budget total de 350 millions d'euros. 

Le tunnel de la Coupière fait partie de ce programme et est soumis à d'importantes contraintes liées à sa position routière et géographique :
  • ce tunnel se trouve sur une portion de l'autoroute A8 très fréquentée (environ 45 000 véhicules/jours). Un arrêté préfectoral a autorisé la fermeture du tube Ouest du tunnel de la Coupière du 15 novembre, 1h du matin, au 5 décembre midi. Pour la première fois sur ce tracé d'autoroute très fréquenté, ce tube a du être entièrement fermé jour et nuit pendant cette période. Le moindre retard dans la remise en circulation aurait engendré des désagréments importants, notamment parce que le week-end précédent le 8 décembre. Une réouverture tardive de ce tube aurait potentiellement provoqué jusqu'à 40 kilomètres de ralentissements dans la région et jusqu'en Italie.
  • de plus, le tunnel de la Coupière est implanté dans un massif très chargé en eau, ce qui a entrainé au fil des ans depuis sa construction la déformation de la chaussée du tube Ouest situé côté montagne, directement impactée par la circulation des eaux souterraines du massif. Au-delà des travaux de mise à niveau de la sécurité de l'ouvrage, le site nécessitait des travaux de réfection de la chaussée avec décaissement total de la structure, création d'un nouveau système drainant des eaux souterraine et réalisation d'une poutre technique en béton pour l'enfouissement de réseaux dédiés au fonctionnement de l'autoroute (câble à haute et basse tension, fibre optique...).
Là où habituellement des travaux de ce type s'étalent sur une durée de l'ordre de 4 mois avec des fermetures nocturnes uniquement, les équipes en charge du tunnel de la Coupière avaient moins 3 semaines à leur disposition. 
         
Aussi, pour achever ces travaux de grande ampleur dans un temps aussi réduit, le chantier a été en activité 24h/24 et 7jours/7. Les postes de travail ont été optimisés et les moyens matériels ont été doublés pour parer à tout problème de panne ou de détérioration. Précis et pointu, le choix des matériaux utilisés a été fait dans une optique de performance en termes de temps de mise en œuvre. 
         
Chronolia™ 6H, solution efficace dans le cadre d'un chantier contraignant 
         
Pour l'enfouissement des réseaux dans la poutre technique en béton réservée à cet effet, l'entreprise GUINTOLI, Groupe NGE, était à la recherche d'un béton qui soit capable d'atteindre rapidement un haut degré de résistance pour permettre une circulation rapide des hommes et des engins et, ainsi, garantir un rendement optimal du chantier. 

Le compactage de grave ciment, solution classique dans ce type de situation, présentait de nombreux inconvénients : nécessité d'un dimensionnement des tranchées plus important induisant encore plus de travaux de terrassement, durée plus longue de mise en place pour le compactage des 810 m linéaires de tranchée et présence d'équipes et de matériels supplémentaires pour tenir les délais.  

Après un contact avec les équipes Lafarge Bétons, l'entreprise GUINTOLI, Groupe NGE, a préconisé l'utilisation du ChronoliaTM 6H 4MPa, qui s'est imposé comme une solution efficace, adaptée aux contraintes du chantier par sa résistance très élevée (4MPa développée à 6h après coulage). En effet, les fourreaux de la poutre technique étant faiblement recouverts de béton, il était impératif que la chape soit solide dans le délai le plus réduit possible pour éviter les ruptures lors du passage des hommes et des machines du chantier.  

De plus, ChronoliaTM 6H 4MPa est d'une grande facilité de mise en œuvre, permettant un gain de temps important, nécessaire au respect des délais impartis. Ce sont près de 400m3 de ChronoliaTM 6H 4MPa, produits par la centrale à bétons Lafarge de Vallauris (06), qui ont été coulés en 3 jours. Quelques heures seulement après le dernier coulage, le travail de préparation de la couche de forme pouvait être commencé. Le chantier n'a donc souffert d'aucun retard et le temps normal de remblaiement a été divisé par 4 : "Nous utilisions le ChronoliaTM 6H pour la première fois sur le chantier du tunnel de la Coupière, et l'essai est d'autant plus concluant que les conditions d'exécution des travaux étaient particulièrement contraignantes. Ce béton a même été au-delà de nos attentes car, grâce à ses performances, nous avons pu être en avance sur notre planning à ce stade-là du chantier", explique James Dupont, Chef de Projets Génie Civil au sein d'EGIS Tunnels.  

Notamment grâce à ce gain de temps, la couche de roulement finale a pu être réalisée pour le 5 décembre alors que le planning initial prévoyait une remise en circulation sur une couche provisoire.
La sélection de la semaine
Plafond Monolithique ELEGANZA - Batiweb

Eleganza de Armstrong Ceiling Solutions offre une harmonie des sons et une élégance visuelle. Avantages...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb