Ciments Calcia décroche la lune au Grand Palais : Son ciment Hop’ pour les PROS emboîte le pas de Neil Armstrong ! Communiqués | 12.07.19

Partager sur :
Alors que son ciment blanc s’est révélé matière à création entre les mains de la plasticienne Marion Verboom lors d’une exposition à la Fondation Cartier, Ciments Calcia tisse de nouveaux liens avec le monde de l’Art.

C'est au tour du ciment Hop' pour les PROS d'être source d'inspiration pour Matthieu Grimaud, « Artisan du béton » comme il se définit lui-même. À l'occasion des 50 ans du premier pas sur la lune célébrés au Grand Palais, il a en effet mis son savoir-faire de maçon au service d'une oeuvre « extra-terrestre » signée de l'artiste roumain Mircea Cantor : une empreinte moulée qui évoque celle, emblématique, de Neil Armstrong.

Une empreinte en béton du premier pas sur la lune pour que chaque visiteur puisse y imbriquer le sien

Le premier pas de l'homme sur la Lune reste l'une des plus grandes émotions collectives vécue en direct par environ six cents millions de téléspectateurs la nuit du 20 au 21 juillet 1969. Le plasticien de renommée internationale Mircea Cantor avait déjà revisité en 2005 l'image de cette empreinte dans le sol lunaire, exposée dans une galerie new-yorkaise. Il réitère aujourd'hui, au Grand Palais, sa performance : une oeuvre « praticable », accessible physiquement au public qui peut y poser le pied pour s'approprier l'événement ramené à l'échelle terrestre.

Le fait que les visiteurs soient ainsi conviés à « marcher sur la lune » induit résistance et durabilité optimales pour l'œuvre : un défi techniquement relevé par Matthieu Grimaud au côté de CHD ART MAKER, atelier spécialisé dans la réalisation d'œuvres d'art contemporaines.

En effet, si Mircea Cantor a imaginé une sorte de galette de 6 mètres de diamètre et d'une épaisseur allant jusqu'à 6 cm pour figurer le paysage astral, il en a confié la réalisation à Matthieu Grimaud en tant que maçon et spécialiste du béton. Celui-ci explique : « J'ai d'abord fabriqué le moule de la future œuvre d'après les dessins et les cotes de Mircea Cantor, puis nous avons préparé la salle d'exposition, en installant des bâches et un support en bois. Avant de couler le béton sur place, j'ai réalisé de nombreux essais sur sa résistance. Il a fallu étudier le type de sable et la quantité de fibres à utiliser afin d'obtenir l'effet lunaire souhaité par l'artiste. Au final, j'ai travaillé avec 1,5 m3 de béton fibré. »

Et de poursuivre : « Le ciment Hop' pour les PROS de Ciments Calcia s'est avéré la solution idéale pour fabriquer ce béton car dans un lieu confiné, comme un musée, il faut éviter les poussières, ce que permet Hop' pour les PROS puisque les sacs de ciment se jettent directement dans la bétonnière, sans les ouvrir, et s'y dissolvent. Aucun déchet n'est à gérer. »

 

Notons que Matthieu Grimaud se plaît à employer les multiples solutions Ciments Calcia, comme récemment encore le mortier très haute performance EFFIX CREA qu'il a teinté en noir profond pour la réalisation d'une fontaine dans un hôtel parisien. « Chaque oeuvre est unique, et chacune de mes réponses aussi » confie-t-il.
Cela tombe bien car la diversité des produits Ciments Calcia ouvre le champ des possibles à toutes les créations, artisanales comme artistiques !

 

Crédits photos : CIMENTS CALCIA

 

filter_list Sur le même sujet

La synergie entre Ciments Calcia et Alkern récompensée aux Chantiers de l’Innovation 2018 avec Naturbloc, une nouvelle génération de blocs porteurs isolants biosourcés

La synergie entre Ciments Calcia et Alkern récompensée aux Chantiers de l’Innovation 2018 avec Naturbloc, une nouvelle génération de blocs porteurs isolants biosourcés

Ciments Calcia et Alkern ont vu leur démarche éco-responsable conjointe saluée à Rome lors de la 7e édition des Chantiers de l’Innovation, dans le cadre du Séminaire Technique LCA-FFB. Ainsi, les blocs béton Naturbloc (Bois et Miscanthus), co-développés par les deux partenaires, ont reçu la médaille d’argent catégorie Gros Œuvre. Modèle d’économie circulaire pour l’un, Naturbloc Bois, et d’économie territoriale pour l’autre, Naturbloc Miscanthus, ces premiers blocs porteurs isolants biosourcés, 100% recyclables, respectant les méthodes de travail traditionnelles des artisans maçons, marquent un nouveau pas en faveur du développement durable.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter