Des logements sociaux performants et confortables avec les rupteurs de ponts thermiques Schöck Communiqués | 04.06.14

Partager sur :
L’isolation des logements sociaux de types immeubles est un enjeu important pour les bailleurs, architectes et promoteurs. Celle d’un bâtiment neuf doit en effet être performante pour respecter la RT 2012 imposée, tout en conservant un coût de construction abordable et permettant la création d’éléments architecturaux originaux, de balcons et loggias. Les rupteurs de ponts thermiques Schöck Rutherma® sont la solution idéale pour une isolation performante, économique et modulable, en ITE comme en ITI. Les logements sociaux représentent d’ailleurs 70% de l’activité de Schöck.

La RT 2012, à laquelle les logements sociaux sont soumis, a pour objectif d'assurer l'efficacité énergétique du bâti et de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne. Avec les rupteurs Schöck Rutherma®, 85 % de la déperdition de chaleur à la liaison dalle/façade ou dalle/balcon est traité. Par exemple, le non-traitement de 700 mètres linéaires de ponts thermiques, pour un immeuble de trois étages, génère une surconsommation de 7000 litres de fuel par an et près de 3,5 tonnes de rejet de CO2 dans l'atmosphère, soit autant que 27 000 km parcourus par une petite voiture citadine.

En choisissant Schöck Rutherma®, le bailleur social économise de l'argent et du temps. Facile et rapide à poser sur le chantier, son coût est par ailleurs moindre que celui des autres techniques d'isolation. De plus, de par la fiabilité des rupteurs Schöck, le patrimoine bâti prend de la valeur sur le long terme. Pour un balcon de 2 mètres de porte à faux, il économise 50 € HT par rapport à un balcon sur deux bandes noyées en consoles et 127 € HT par rapport à un balcon sur peignes. En plus d'assurer une meilleure réduction des déperditions que ces deux autres techniques, les rupteurs de ponts thermiques se révèlent être une solution durablement efficace, qui ne demande aucun entretien au bailleur. En soi, installer Schöck Rutherma® c'est apporter une vraie valeur ajoutée au bâtiment !

Photo : Boulevard Salvador Allende, Saint-Dizier

Les rupteurs de ponts thermiques Schöck, déjà installés plus de 10 millions de fois au cours des 30 ans d'expérience du fabriquant ont été sans cesse éprouvés et améliorés. D'une part pour les rendre énergétiquement plus performants, et d'autre part pour permettre aux architectes d'exercer toute leur créativité lors de la conception du logement social. En effet, de nos jours les architectes et bailleurs essaient de rendre les logements sociaux plus fonctionnels mais aussi plus agréables à vivre par des créations architecturales originales. Ils apprécient donc de pouvoir concilier respect des règlementations thermiques et créativité architecturale, comme l'intégration de décrochages au bâtiment (balcons, loggias et acrotères) qui sont pour les habitants des ouvertures sur l'extérieur. Grâce aux rupteurs de ponts thermiques Schöck Rutherma®, le bâtiment est ainsi un espace de vie plus humanisé, où le développement des liens sociaux est encouragé.

Villas, Issy-Les-Moulineaux
Non seulement le bailleur, mais aussi le locataire est satisfait du recours aux rupteurs de ponts thermiques. Tout d'abord, la chaleur est gardée à l'intérieur du bâtiment et la sensation de froid à proximité de la liaison balcon/façade disparaît. Cela se répercute sur la facture de chauffage qui en est directement diminuée. Par ailleurs, l'habitat est plus sain car en réduisant les ponts thermiques, les rupteurs évitent les désagréments liés à la présence d'humidité et au développement de moisissures ou micro-organisme aux points de rosée à la jonction dalle/façade. Nuisible à la santé des locataires car source d'allergies et de problèmes respiratoires, ils sont éradiqués avec les rupteurs de ponts thermiques Schöck Rutherma®. Les habitants apprécieront l'engagement du bailleur social à mettre à leur disposition un habitat sain et économe en énergie.

 

Demandez votre documentation
 

filter_list Sur le même sujet

Les rupteurs de ponts thermiques Schöck®, une solution pour l’ITI et l’ITE

Les rupteurs de ponts thermiques Schöck®, une solution pour l’ITI et l’ITE

Lorsqu’on évoque l’isolation d’un bâtiment neuf, un élément important est malheureusement souvent oublié : l’isolation de la jonction entre la dalle et la façade. Pourtant, la déperdition énergétique y est importante. Avec les rupteurs de pont thermique Rutherma®, Schöck propose une solution efficace pour l’isolation par l’intérieur (ITI) et par l’extérieur (ITE).
Boostez l’isolation de vos vides sanitaires avec  le SEACWATT

Boostez l’isolation de vos vides sanitaires avec le SEACWATT

Les exigences de la RT 2012 nous obligent à travailler sur le traitement des ponts thermiques du vide sanitaire. Le Seacwatt, la dernière innovation SEAC, est la solution qui a le meilleur rapport coût /efficacité pour réduire les déperditions thermiques et ainsi atteindre les exigences de la RT 2012.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter