TRAITEMENT DU CALCAIRE par Résines Catalytiques Macroporeuses WATERCAT

Communiqué | 26.01.15
Partager sur :
TRAITEMENT DU CALCAIRE par Résines Catalytiques Macroporeuses WATERCAT - Batiweb
Le système de traitement non chimique du calcaire avec la technique catalytique permet une réduction maximale des incrustations et de la formation de tartre dans les canalisations et les robinetteries. La structure moléculaire de l’eau est modifiée sans toutefois en modifier la composition chimique, l’eau conserve ainsi toutes ses qualités gustatives et nutritionnelles.

WATERCAT® OCC/K : l'expertise de notre marque pour des installations dont la consommation d'eau annuelle est comprise entre 400 et 17 000 m3.

Simple d'utilisation, ne nécessitant pas de branchement électrique, sans rejet dans les nappes, WATERCAT OCC/K est un produit parfaitement respectueux de l'environnement.



Démarche environnementale

Les solutions WATERCAT : la physique au service du développement durable

  • La préservation de l'environnement
La méthode physique développée par WATERCAT dans la lutte contre le tartre est une alternative à la méthode chimique. Cette méthode s'inscrit dans une démarche de respect de l'environnement puisqu'elle permet, tout en conservant la minéralité de l'eau, de :

  • Maîtriser la consommation énergétique
Le système fonctionne grâce à la pression du réseau, contrairement aux adoucisseurs qui nécessitent une fourniture en énergie électrique.

  • Diminuer les rejets polluants
Le système n'utilise aucun consommable chimique et ne génère pas de rejets.


Caractéristiques techniques

La catalyse permet de prévenir les entartrages et s'installe en lieu et place des adoucisseurs, notamment pour les besoins en eau sanitaire.
Cette fonction préventive est couplée à une fonction de dissolution partielle des pertes de charge des réseaux ECS et redonnent de la circulation à des boucles qui ont du mal à circuler correctement.

La catalyse ne peut pas être utilisée pour les applications suivantes :

  • ➯ Remplissage des eaux de chauffage
  • ➯ raitement des tours aéro-réfrigérantes
  • ➯ raitement de l'eau des applications haute température (supérieure à 85° C)

Les systèmes catalytiques sont, à l'investissement, plus chers que les adoucisseurs, les coûts de production étant encore importants, mais si les coûts d'exploitation sont considérés, la catalyse est très intéressante.

Pour les réseaux avec productions ECS centralisées (chaufferies), pas d'altération chimique de l'eau, coûts de fonctionnement faibles car suppression :
  • du sel de régénération ;
  • des coûts associés pour recharger les bacs à sel (main d'œuvre, stockage du sel ;
  • des eaux de régénération : 10 à 15% du volume d'eau à traiter repartent en eau perdue (entre 3 et 4 euros du m3) ;
  • du contrat de maintenance incluant les analyses, le réglage de l'adoucisseur 1 à 2 fois par an, la désinfection des résines ;
  • des risques de pannes liés à l'électronique de la tête de l'adoucisseur
  • du filmogène chimique qui y est souvent associé (sauf cas particuliers)
  • et aucun rejet de saumures dans les réseaux.

Les coûts d'exploitation des adoucisseurs, ci-dessus, sont de l'ordre de 0,90 à 1,00 euro/m3, selon la configuration. Le surinvestissement nécessité par la Catalyse est généralement amorti entre 2 et 3 ans (coût au m3 d'environ 0,16 à 0,22 euros). De plus, si la maintenance des systèmes catalytiques, si faible soit-elle, n'était pas faite correctement, les conséquences sont insignifiantes, ce qui n'est pas le cas des adoucisseurs, notamment sur des réseaux en acier galvanisé, avec de très forts risques de corrosion.


Certifications

La garantie de la qualité et de la performance
Tous les produits fabriqués ou commercialisés par WATERCAT sont dotés des certifications TÜV, GS ou CE. Chaque appareil est soumis à un contrôle strict avant la livraison.

 

Demandez votre documentation
 
filter_list

Sur le même sujet

La protection des façades obtenue avec le bois brûlé - Batiweb

La protection des façades obtenue avec le bois brûlé

Le bois peut prendre différentes formes pour venir s’installer sur les façades. C’est le cas dans une version brûlée. Cette technique venant du Japon et connue sous le nom de Shou-Sugi-Ban permet à la matière de conserver toutes ses qualités, tout en les renforçant, devenant imputrescible et résistant au feu et aux attaques d’insectes.
LIMEPARTS VOUS PROPOSE LA FACADE Bardage Cassettes en ACIER CORTEN en fourniture et pose - Batiweb

LIMEPARTS VOUS PROPOSE LA FACADE Bardage Cassettes en ACIER CORTEN en fourniture et pose

Le monde appartient à eux qui osent. D'où le succès croissant de l'acier Corten, matériau sans compromis qui prépare la voie à une esthétique puissante et parfois même agressive. Les cassettes de façade en acier Corten sont proposées dans un ton brun clair qui, avec le temps, prend sa teinte brun foncé typique. Le système d'ossature sur mesure permet de très nombreux formats ;La circulation d'eau unique du système de façade Limeparts garantit une décoloration uniforme. Limeparts propose la fourniture et pose de tout types de façades en bardage CORTEN et autres matériaux.
La technologie numérique de Simon Voss - Batiweb

La technologie numérique de Simon Voss

Le système de fermeture et de contrôle d’accès numérique 3060 de Simons Voss est la variante électronique d’un système de fermeture mécanique. Si besoin, toutes les fonctions de contrôle d’accès classique sont disponibles. Des transpondeurs électroniques sont utilisés à la place d’une clé mécanique et des cylindres de fermeture numériques à la place de cylindres de fermeture mécaniques. La radiocommunication remplace le contact mécanique d’une clé. La transmission de données du transpondeur aux cylindres ou au Smart Relais s’effectue dans une gamme de fréquences de 25 kHz inductive, ce qui permet une consommation d’énergie très faible.