Eqiom propose 30 postes en alternance dans ses régions les plus dynamiques

Vie des sociétés | 21.07.21
Partager sur :
Eqiom propose 30 postes en alternance dans ses régions les plus dynamiques - Batiweb
Eqiom, acteur majeur du BTP, propose « 30 contrats en alternance » pour former les jeunes aux métiers de pilote de ligne de production, conducteur d’engins et de la maintenance et ce, sur trois de ses régions les plus actives : Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est.

Afin d’offrir aux jeunes l’opportunité de mettre en pratique leurs compétences avec des professionnels du secteur, le spécialiste des matériaux de construction Eqiom lance chaque année sa campagne de recrutement en alternance. D’une durée de 1 à 3 ans, ces formations s’adressent aux étudiants du CAP au Bac +3, en apprentissage dans les métiers du bâtiment.

« Un apprentissage et un accompagnement qui vont leur permettre de découvrir tous les aspects de leur futur métier en grande autonomie », commente Eqiom. Tous les ans, ils sont plus d’une cinquantaine à mener des missions concrètes pour acquérir des compétences et des responsabilités en participant activement à la vie de l’entreprise.

30 postes en alternance à pourvoir 

Cette année, Eqiom a décidé de proposer 30 postes en alternance sur trois des ses régions les plus dynamiques : les Hauts-de-France, la Bourgogne-Franche-Comté et le Grand Est. Trois types de poste sont à pourvoir sur différents sites de production de béton, de ciment et carrières : pilote de ligne de production béton, conducteur d’engins  et chargé de maintenance.

« Nous avons à cœur que les jeunes se sentent bien au sein d’Eqiom, qu’ils intègrent la vie de l’entreprise tant d’un point de vue du savoir-faire que du savoir-être dans une optique de partage d’expérience et de former de futurs recrutés », souligne Sébastien Moya, chargé de recrutement.

Eqiom a pour ambition d'être une entreprise attractive et apprenante. C’est pourquoi elle propose un véritable parcours d’intégration individualisé, animé par un tuteur dédié. Celui-ci accompagne l’apprenti tout au long de sa formation pour l’aider à acquérir des compétences et partager son savoir-faire, permettant ainsi aux jeunes de gagner en autonomie. Une culture approuvée par Valentin, apprenti Eqiom à Dijon : « Cela fait 3 ans que je suis en alternance chez Eqiom. Après avoir été très bien entouré et formé techniquement, j’ai rapidement gagné en autonomie et senti que l’on me faisait confiance ! », témoigne-t-il.

A noter qu’Eqiom est certifié HappyIndex/Choosemycompagny pour l’accueil, l’accompagnement et le management de ses alternants. Toutes les offres sont consultables sur un site dédié. 

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©AdobeStock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Le groupe Saint-Gobain va recruter 2 000 apprentis - Batiweb

Le groupe Saint-Gobain va recruter 2 000 apprentis

L'alternance, qui allie théorie et pratique, connaît toujours plus de succès auprès des jeunes comme des entreprises en France, et d'autant plus avec les aides de l'Etat lancées dans le contexte de crise. Le groupe Saint-Gobain annonce pour sa part le recrutement de 2 000 apprentis pour la rentrée prochaine, et de 145 étudiants pour la nouvelle promotion de son CFA d'entreprise.
A la découverte des métiers de l’industrie cimentière - Batiweb

A la découverte des métiers de l’industrie cimentière

Du 26 mars au 1er avril 2018 se déroulera la Semaine de l’Industrie. A cette occasion, le Syndicat Français de l’Industrie Cimentière (SFIC) et l’Ecole Française du Béton (EFB) vous invitent à découvrir les métiers du secteur. Pour ce faire, les partenaires lancent un outil pédagogique interactif s’appuyant sur des témoignages vidéo et autres fiches pratiques. Pour rappel, l’industrie cimentière emploie plus de 5 000 personnes en France.
Toujours plus de recrutements d’ascensoristes en 2019 - Batiweb

Toujours plus de recrutements d’ascensoristes en 2019

Tout comme l’an passé, la Fédération des Ascenseurs est particulièrement optimiste quant au nombre d’embauches d’ascensoristes prévues pour 2019. 2 500 à 3 000 techniciens devraient en effet être recrutés cette année. Afin de répondre aux besoins du secteur, le syndicat espère tout particulièrement attirer de jeunes candidats, qui peuvent suivre une formation professionnelle auprès d’une quinzaine de lycées français.
Pour SPIE, l’apprentissage permet de former les salariés de demain - Batiweb

Pour SPIE, l’apprentissage permet de former les salariés de demain

Le groupe SPIE, spécialisé dans le domaine de l’énergie et des communications, fait la part belle à l’alternance pour former et recruter de nouveaux employés. L’entreprise compte dans ses rangs environ 2 000 jeunes dans ce cas, dont près de la moitié en France. Pour 2019, l’embauche d’apprentis est plus que jamais programmée, avec 500 nouveaux alternants en France.