Qualité, sécurité et confiance... La marque NF séduit ! Vie des sociétés | 05.09.19

Partager sur :
Selon une étude réalisée par AFNOR Groupe, 79% des professionnels du bâtiment connaissent NF. La marque, qui évolue dans le temps, va au-delà des normes. Christine Kertesz, Responsable du Département Certification NF, revient pour Batiweb sur les nouvelles certifications. Elle nous explique notamment comment la certification NF 545, dédiée aux Réseaux de distribution et de chauffage d’eau chaude sanitaire, s'est imposée auprès des fabricants en quelques mois seulement et nous révèle les ambitions d'Afnor Certification pour les mois à venir.

NF, est « la première marque de certification de produits en France ». Elle a été créée à la demande de l’Etat en 1938, « à l’époque où l’Afnor a été placée sous la tutelle du ministère de l’Industrie ». L’objectif était de « créer une marque de conformité aux normes françaises », raconte Christine Kertesz, Responsable du Département Certification NF.

 

« Cette marque s’est essentiellement développée après la guerre », poursuit-elle. « Il fallait reconstruire la France, et on avait besoin de construire de façon solide et durable. La marque NF était là pour apporter une preuve de qualité et de fiabilité, de sécurité des produits de construction notamment ».

 

La marque s’est enrichie au fil du temps et s’est peu à peu élargie aux biens de consommation, ainsi qu’aux ouvrages (bâtiments résidentiels et non résidentiels).

 

A ce jour, les produits sont conformes à des normes essentiellement d’origine européenne ou internationale. Christine Kertesz explique : « Depuis le début des années 60, nous nous sommes engagés à reprendre toute norme adoptée par le Comité européen de normalisation et à remplacer nos normes françaises par des normes européennes » ; des normes également adoptées au niveau international par l’ISO « qui est l’organisme international de normalisation ».

 

Comment obtenir la marque NF ?

 

La marque NF « s’appuie sur des contrôles ». Une fois le dossier technique du demandeur reçu, Afnor Certification étudie la qualité des produits certifiables. « Pour vérifier la qualité des produits, on envoie des auditeurs au sein des usines de fabrication ». Le processus et la constance de fabrication sont alors examinés.

 

Un produit est prélevé « au hasard » dans la chaine de fabrication puis testé dans un laboratoire indépendant pour vérifier sa conformité à la norme citée dans le référentiel de la certification. « Un produit fait généralement l’objet de plusieurs types d’essais, dont les résultats sont consignés dans un rapport d’essai ». A cela s’ajoute un rapport d’audit qui va indiquer « la façon dont le fabricant maîtrise ses processus (…). Muni de ces deux rapports, l’organisme certificateur prend une décision ».

 

Si la décision est favorable, Afnor Certification édite un certificat, qui donne au demandeur le droit d’apposer de la marque sur les produits certifiés. « Le demandeur devient alors titulaire du droit d’usage de la marque NF. ». Le certificat NF précise « le nom du titulaire du droit d’usage de la marque NF, la certification concernée, quelles sont les caractéristiques certifiées à travers cette certification, et identifie précisément les références commerciales des produits certifiés, ainsi que l’adresse de l’usine de fabricationIl y a énormément d’éléments de traçabilité dans le certificat qu’on émet. Ce qui est important pour l’utilisateur, c’est de vérifier la validité du certificat ».

 

Pour effectuer ces contrôles, Afnor Certification travaille avec un réseau de plus de 70 organismes en France, parmi lesquels 12 organismes certificateurs mandatés pour gérer des marques NF dans des secteurs bien déterminés (ex. : CERIB, CSTB, FCBA, LNE…).

 

Pourquoi choisir NF ?

 

« La certification NF atteste de la conformité aux normes et s’appuie sur des valeurs de qualité, de sécurité et de confiance. La certification va apporter le regard d’un organisme indépendant, qui plus est, accrédité par le Cofrac, qui reconnaît la compétence et de l’impartialité de l’organisme certificateur. Et parce qu’ils ont confiance, les prescripteurs peuvent utiliser le produit tel quel, sans faire de contrôles de réception, ce qui fait aussi gagner du temps et de l’argent aux utilisateurs ».

 

Selon une étude réalisée par AFNOR Groupe, 79% des professionnels du bâtiment connaissent la marque NF. Les fabricants viennent chercher « la notoriété de la marque, celle qui va leur permettre d’accéder à des marchés internationaux ». « La marque NF est, je pense, l’une des marques les plus connues dans le monde de la construction ».

 

La particularité de la marque c’est également d’aller « au-delà des normes, par l’ajout de spécifications supplémentaires, tant techniques, sur les produits, qu’au niveau des dispositions de management de la qualité et des contrôles. On peut en effet effectuer des contrôles plus rapprochés que dans d’autres dispositifs d’évaluation ».

 

De nouvelles certifications

 

Sur les 215 certifications NF en activité,  plus de 60 % concernent le secteur de la construction. « La marque NF couvre aujourd’hui une très large variété de familles de produits dans le monde de la construction ». « AFNOR Certification a créé récemment le référentiel de certification NF Réseaux de distribution et de chauffage d’eau chaude sanitaire  (NF 545)». Cette certification couvre « les systèmes, les tubes et les raccords en matières plastiques (PEX, PB et multicouches) qui permettent de distribuer de l’eau sanitaire ou qui sont utilisés pour les planchers chauffants. Démarrée en janvier de cette année, elle réunit aujourd’hui déjà 17 titulaires, qui représentent les entreprises les plus importantes de ce secteur. On recense 43 familles de produits certifiés ».

 

Pourquoi tant d’engouement ?

 

Christine Kertesz explique que ces fabricants étaient déjà habitués à un système de certification, les produits bénéficiant auparavant d’avis techniques. « La CCFAT a considéré que ces dispositifs relevaient désormais du domaine traditionnel. Des normes européennes et internationales ayant été adoptées, les fabricants ont souhaité pouvoir prouver la conformité de leurs produits aux normes. Cochebat nous a contacté pour que ce soit la marque NF qui porte la qualité des produits ».

 

RE2020, BIM, Économie circulaire

 

NF se veut en outre une marque dynamique. « La certification NF se doit d’être au plus près des attentes du marché (…) et des préoccupations d’actualité, comme l’économie circulaire, le BIM… ». De nombreux produits certifiés NF intègrent « depuis bien longtemps des matières recyclés et s’inscrivent dans une logique d’économie circulaire». L’idée est d’inciter les fabricants à en utiliser encore davantage et de le valoriser.

 

Afnor Certification regarde également « comment le BIM va impacter nos process. Aujourd’hui, nous éditons nos certificats NF avec des caractéristiques certifiés, en format PDF. Demain, on aura peut-être des données dans des formats numérisés ».

 

La RE 2020 fait également partie des réflexions menées : la réglementation aura certainement des impacts, déjà sur la certification NF HQE des bâtiments (…) qui utilise les fiches FDES. Cette utilisation des FDES devrait aller croissant. On suit tous ces éléments d’évolution ».

 

Propos recueillis par Rose Colombel

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Marquage routier : la certification NF Service évolue

Marquage routier : la certification NF Service évolue

AFNOR Certification, en partenariat avec le Syndicat des Equipements de la Route (SER) vient de mettre à jour la certification NF Service relative aux « Prestations de signalisation routière horizontale ». Certains critères de la certification ont été assouplis afin de l’adapter aux réalités du marché et de ses acteurs. L’initiative vise à encourager l’ensemble des entreprises de marquage à s’engager dans une démarche de qualité.
 Selon l'Afnor, la certification NF va plus loin que le marquage CE

Selon l'Afnor, la certification NF va plus loin que le marquage CE

A compter du 1er septembre 2016, la réglementation encadrant la mise sur le marché des portes résistant au feu va évoluer et introduira le marquage CE. Le dispositif sera également appliqué à d’autres produits et rendu obligatoire d’ici trois ans. Pourtant, selon l’Afnor, les garanties de qualité et de fiabilité des produits marqués CE seront inférieures à celles apportées jusque-là par la certification NF. Explications.
Certification NF : Afnor entre en campagne !

Certification NF : Afnor entre en campagne !

Télé, presse, Internet… En janvier dernier, la certification NF délivrée par Afnor Certification s’emparait des médias à travers une campagne publicitaire présentant sa nouvelle signature de marque, « la sérénité certifiée ». 10 mois plus tard, l’organisme de certification présente un nouveau visuel afin de communiquer auprès des professionnels du bâtiment. Et le message est plutôt clair : créer des produits originaux, c’est bien, mais dans le respect de la qualité, c’est mieux !
En 2015, Cerqual et Céquami ont délivré plus de 125 000 certifications

En 2015, Cerqual et Céquami ont délivré plus de 125 000 certifications

Malgré une légère baisse du nombre de logements certifiés par rapport à 2014, la certification et la labellisation suscitent toujours l’intérêt des professionnels du bâtiment et des particuliers. Ainsi en 2015, Cerqual Qualitel Certification et Céquami ont certifié plus de 125 000 logements en construction comme en rénovation, dont 65 000 bénéficiant d’un label de performance énergétique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter