Innovation, technologie et protection, les grandes vedettes de Batimat 2001 Vie pratique | 23.01.02

Partager sur :
Innovation, technologie et protection, les grandes vedettes de Batimat 2001
La 23ème édition de Batimat a mis en lumière les tendances fortes de la construction. Un rendez-vous ou les nouvelles technologies, l’innovation, la sécurité et la santé ont tenu la place principale.
Véritable vitrine de l’évolution de l’univers du bâtiment, l’édition 2001 de Batimat a illustré brillamment cette année les grands courants de l’évolution du BTP. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication occupent désormais une place prépondérante dans le monde de la construction. Une position pleinement justifiée par les besoins d’un univers qui brasse et transfère une masse considérable de données. Ainsi, les logiciels de CAO, d’élaboration de devis et de traitements des données apportent une qualité de service jamais égalée. Outre le produit "Suite Mobile" qui remporte la Pyramide d’or (voir en rubrique "Nouveaux Produits"), des logiciels comme ICAD OS (calcul et dessins de coffrage et de ferraillage) ou ATHENA 2002 (conception de façade métal/verre), EFFEL 2000 (modélisation en 3D des structures avec calculs des charges climatiques) ou encore Discopocket (système permettant à un seul opérateur de faire des mesures sur site et de les visualiser sur place en 3D), offrent aujourd’hui des gains de temps et de précision considérables. Les technologies Internet, mises au service de la construction donnent aux PME un considérable surcroît de réactivité. Autant d’outils qui vont permettre aux entreprises de faire face aux modifications profondes entraînées par la RT 2000, les normes HQE, la loi sur l’eau ou encore le passage à l'euro. Autre thème majeur du salon, la protection, l’écologie et la santé. Un domaine ou les innovations se multiplient dans le second œuvre. Ainsi, aux côtés des nouvelles familles de vitrages peu émissifs ou autonettoyants, une multitude de matériaux nouveaux font leur apparition ou trouve un emploi différent. A titre d’exemple, le polycarbonate d’Optiver, tout en réduisant l’effet de serre, offre à la fois la transparence du verre, la rigidité de l’acier et une bonne isolation thermique. Dans tous les registres, l’aluminium occupe une place croissante il s’associe souvent au bois. Un mariage devenu fréquent à l’image des menuiseries Tandem, formées de dormants en aluminium avec coulisse de volet intégrée protégeant des ouvrants entièrement en bois. C’est cependant dans l’outillage, comme à chaque édition du salon, que l’on a pu découvrir les inventions les plus surprenantes comme le Frosh Tool, un outil de poche multifonctionnel qui offre autour de ses poignées 17 utilisations différentes en vissage et en serrage. Le bilan du salon Batimat, avec 2165 exposants et une fréquentation de plus de 500 000 visiteurs, dont un bon quart vient de l’étranger, traduit en toile de fond la vitalité du secteur de la construction. Un secteur qui rejoint l’industrie dans sa quête à la qualité et à la compétitivité par l’innovation.
Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter