Une protection d’un tiers de notre littoral face à l’urbanisation

Vie pratique | 10.07.06
Partager sur :
Une protection d’un tiers de notre littoral face à l’urbanisation - Batiweb
Pour éviter que le schéma espagnol d’urbanisation à outrance du littoral, se reproduise, le gouvernement a décidé de mettre en place une protection d’au moins un tiers de nos côtes.
Protéger nos espaces à la mer, pour appuyer une nouvelle forme de tourisme, plus avide de nature que de béton ensablé, ou simplement protéger des espaces naturels, le résultat sera de toute façon une possibilité pour le public de découvrir la beauté de nos rivages.
L'objectif du gouvernement est donc de "préserver le tiers du littoral français de l'urbanisation".

"Pour atteindre cet objectif le plus rapidement possible, j'ai décidé d'affecter dès 2007 la totalité du droit de francisation des navires (immatriculation) au Conservatoire de l'espace littoral », a indiqué le Premier ministre lors d'une visite en Charente-Maritime. M. de Villepin souhaite que ces ressources supplémentaires -sept millions de plus, soit 35 millions d'euros par an garantis de tout gel budgétaire, selon son entourage- permettent au Conservatoire de "mener à bien des projets ambitieux, comme le rachat de plusieurs milliers d'hectares aux Salins du Midi, en pleine Camargue".

Par ailleurs, le chef du gouvernement installera "la semaine prochaine" à Matignon le Conseil national du littoral, chargé de réfléchir à tous les enjeux concernant les espaces littoraux, pour "mieux les protéger" et les "rendre accessibles au public".

Redacteur