Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Collectivités territoriales > Le Grand Paris Express se dote d’un conseil d’évaluation

Le Grand Paris Express se dote d’un conseil d’évaluation

Le Grand Paris Express se dote d’un conseil d’évaluation
Alors que les chantiers de construction autour du Grand Paris Express se poursuivent, la Société du Grand Paris a annoncé le 4 octobre dernier la mise en place d’un conseil d’évaluation dédié à ce vaste projet. Cette nouvelle instance sera ainsi en charge d’examiner les effets du futur ‘’supermétro’’, aussi bien d’un point de vue économique que sociologique ou urbain.

Collectivités territoriales |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Il y a quelques semaines, Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d’Île-de-France, mettait en garde contre les « dépassements de budget » liés aux chantiers du Grand Paris Express. Ce 4 octobre, le projet a pris une nouvelle tournure en se voyant doté d’un conseil d’évaluation.

Jean-Yves Le Bouillonnec, président du Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris, Bernard Gauducheau, président du comité stratégique, et Philippe Yvin, président du directoire, ont en effet annoncé la mise en place de ce nouvel organisme qui sera en charge « d’apprécier les effets du projet dans ses aspects économiques, urbains, sociologiques et territoriaux ».

« Avec le conseil d’évaluation du Grand Paris Express, nous renforçons notre arsenal de mesures visant à assurer une conduite rigoureuse du projet à chacune de ses étapes. C’est aussi un outil indépendant d’appréciation de ses bénéfices à moyen et long-terme », explique Philippe Yvin.

Un regard extérieur sur le Grand Paris Express

C’est à Dominique Bureau, ingénieur général des Ponts, des Eaux et des Forêts, délégué général du Conseil économique pour le développement durable (CEDD) et président de l’Autorité de la statistique publique, que la présidence de ce nouveau conseil d’évaluation a été confiée.

Dans le détail, cette instance se compose d’experts indépendants issus de secteurs divers. Parmi eux, Emmanuel Bellanger, chargé de recherche au centre d’histoire sociale du XXè siècle du CNRS, Jacques Lévy, professeur de géographie et d’urbanisme à l’école polytechnique fédérale de Lausanne et directeur du laboratoire Chôros, ou encore Jean-Marc Ourliac, ingénieur général honoraire des Ponts et Chaussées, seront notamment en charge de croiser leurs compétences afin de mener leur mission à bien.

Jean-Yves Le Bouillonnec, Bernard Gauducheau et Philippe Yvin participeront également à ce conseil d’évaluation, de même que Dominique Alba, directrice générale de l’APUR, Marie-Christine Parent, directrice régionale Île-de-France de l’Insee, et Fouad Awa, directeur général de l’IAURIF.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Nouvelle porte pare-flamme E30 WICONA


WICONA

La protection incendie est l’un des secteurs les plus sensibles du bâtiment. La verticalisation des villes participe...
Visuel Dossiers partenaires

VENTÉLIA, la nouvelle sortie de toit ventilation haute...


CHEMINEES POUJOULAT

Innovation Cheminées Poujoulat, la sortie de toit ventilation VENTÉLIA est une solution alternative à...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :