La Ville de Paris déterminée à lutter contre les abus liés aux locations type Airbnb

Collectivités territoriales | 27.09.17
Partager sur :
La Ville de Paris déterminée à lutter contre les abus liés aux locations type Airbnb - Batiweb
Alors que Paris s’apprête à mettre en œuvre le décret ‘’Airbnb’’, le Conseil de la ville a voté mardi la baisse du nombre maximum de nuitées autorisées pour les locations touristiques de courtes durées. Déterminée, la municipalité a également indiqué qu’un Observatoire de la location meublée touristique serait prochainement créé afin d’éviter les abus.
Publié au Journal officiel le 30 avril dernier, le décret ‘’Airbnb’’ vise à permettre aux grandes villes touristiques de mieux contrôler les plateformes de locations. Une aubaine pour la capitale française, qui a accueilli plus de 30 millions de visiteurs l’année dernière.

Rien d’étonnant, donc, à ce que la Ville de Paris ait décidé d’appliquer ce fameux décret d’ici la fin de l’année. « Nous sommes très déterminés », affirmait Bruno Julliard, premier adjoint au maire, à l’annonce de la mise en œuvre de cette réglementation, en juin dernier.

Le Conseil de Paris prend ses dispositions

Et les dernières décisions prises par le Conseil de Paris semblent clairement témoigner de cette volonté de lutter contre les abus ! En effet, la Ville a voté mardi 26 pour que le nombre maximum de nuitées autorisées pour les locations type Airbnb soit « significativement baissé », alors qu’il est fixé à 120 actuellement.

En complément, un Observatoire de la location meublée touristique sera mis en place dans les six prochains mois à Paris. Une rencontre avec d’autres grandes villes françaises devrait également être organisée afin de « travailler à une régulation concertée ».

Adjoint au maire de Paris en charge du Logement et de l’Hébergement d’urgence, Ian Brossat a quant à lui rappelé qu’« un logement sur quatre ne sert plus à loger des Parisiens » dans les quatre premiers arrondissements de la capitale. D’après lui, 754 000 euros d’amendes auraient été réclamées par la justice depuis le début de l’année pour punir les diverses infractions à la réglementation.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
La sélection de la semaine
LSE SAV eXtend - Batiweb

Digitalisez votre SAV pour en améliorer son Efficacité et sa Qualité. Totalement intégré...


Finalcad, la plateforme collaborative de suivi de projet pour le bâtiment, le génie civil et l'énergie. - Batiweb

Finalcad est la plateforme collaborative conçue pour optimiser l'expérience des travailleurs sur le terrain...


Le matériau béton et ses constituants - Batiweb

Le Cerib dispose d’une salle d’essais équipée de différents matériels et appareillages...

Dossiers partenaires
ZÉRO RISQUE ROUTIER DANS LE BTP : Un trajet, ça se prépare. Le véhicule et son chargement, ça se vérifie et ça s’arrime correctement. - Batiweb

Le risque routier demeure un risque majeur dans le BTP. Avant de prendre la route, préparez votre itinéraire, vérifiez v…


Verres laqués Lacobel et Matelac : une nouvelle collection sous le signe de la co-création - Batiweb

Les nouvelles couleurs des gammes Lacobel et Matelac ont été développées lors de l’AGC Deco Academy, le workshop europée…


Évolution des règlementations européennes ! Fin des lampes et tubes fluorescents en 2023. Soyez prêts ! - Batiweb

Les directives SLR et RoHS ont évolué. La fin des lampes et des tubes fluorescents a sonné pour 2023. LEDVANCE vous écla…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb