Top départ des travaux du Grand Paris Express

Collectivités territoriales | 11.05.16
Partager sur :
Top départ des travaux du Grand Paris Express - Batiweb
La Société du Grand Paris a annoncé le démarrage des premières opérations de génie civil sur la ligne 15 sud du Grand Paris Express. Le lancement des travaux sera marqué par une grande manifestation publique le 4 juin à Clamart. Le Grand Paris Express prévoit à l'horizon 2030 de doubler le réseau actuel de métro, avec environ 200 km de nouvelles lignes autour de Paris. Le chantier représente un budget d'investissement de 28,1 milliards d'euros.
« C’est le chantier du siècle de la région Capitale voulu par l’Etat et les collectivités locales qui démarre », a déclaré Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris.

En effet, les premiers travaux du Grand Paris Express commencent ce mois de mai sur la ligne 15 sud (Pont de Sèvres - Noisy-Champs), par la gare de Fort D’Issy – Vanves – Clamart, conçue par l’architecte Philipe Gazeau.

Ce lancement s’accompagnera d’une grande manifestation publique qui aura lieu le 4 juin prochain à Clamart. Intitulé « KM1 » (kilomètre 1), il s’agira de la première action de grande envergure réalisée par la direction artistique et culturelle de la Société du Grand Paris sous la forme d’une grande fête populaire.

Les travaux de génie civil s’enchaineront ensuite successivement sans interruption jusqu’aux mises en service avec notamment l’attribution, fin 2016, de près de 3 milliards d’euros de marché.

Dès septembre, un nouveau chantier en tranchée couverte s’ouvrira à Noisy-Champs pour la construction de l’arrière gare qui sera immédiatement suivi des travaux de tunnel foré de Noisy-Champs à Bry-Villiers-Champigny, précise la Société du Grand Paris.

Un projet inédit de par son ampleur

« Le Grand Paris Express n’a pas d’équivalent dans le monde à l’exception du métro de Riyad en Arabie Saoudite et en Chine. Ce réseau de métro automatique ultra moderne et connecté, en rocades, est le levier qui donnera à la métropole parisienne les moyens de s’inventer un avenir, une région plus inclusive, ancrée dans un développement durable et en phase avec les nouveaux modes de vie et la technologie », a souligné M. Yvin.

Le projet se veut « inédit de par son ampleur et sa signification ». Il représente un investissement de 25 milliards d’euros pour le seul chantier du Grand Paris Express, auquel s'ajoutent 3,4 milliards d'euros de financement pour la modernisation et l'adaptation du réseau existant, soit un total de 28,1 milliards d'euros.

Ces investissements seront financés principalement par souscription d'emprunts à partir de 2017 (pour une durée de 40 ans après les dernières mises en service), avec notamment un accord de financement avec la Caisse des dépôts et consignations pour 4 milliards et un prêt de la Banque européenne d'investissement pour 1 milliard d'euros.

Le Grand Paris Express dispose aussi de trois recettes fiscales: la taxe sur les surfaces de bureaux et locaux commerciaux (350 millions par an), la taxe spéciale d'équipement « Grand paris » (117 millions d'euros) et l'imposition sur le matériel roulant (65 millions).

Une nouvelle dynamique pour le territoire

Le chantier devrait créer « 15 000 emplois par an pendant la durée du chantier » et avoir « un impact territorial pour le développement urbain de 140 km2, soit une fois et demi la superficie de Paris ».

Pour M. Yvin, le Grand Paris Express va « faire gagner beaucoup de temps aux (12 millions) de Franciliens » et les visiteurs.

Par ailleurs, selon Jean-Claude Prager, directeur des affaires économiques de la SGP, il devrait générer un « taux de rentabilité » socio-économique de 7,5%, avec une estimation de bénéfice minimal de « 60 milliards d'euros » (gain de temps, productivité des entreprises renforcées, attractivité, etc.). 

La Société du Grand Paris estime que plus de 115 000 emplois seront créés à terme grâce à la croissance générée par ces nouvelles infrastructures. En outre, le Grand Paris Express devrait « permettre la construction supplémentaire d’environ 15 0000 logements par an » et entraîner une croissance de 100 milliards d’euros du PIB francilien sur le long terme.

Le Grand Paris Express prévoit à l'horizon 2030 de doubler le réseau actuel de métro, avec environ 200 km de nouvelles lignes (n° 15, 16, 17 et 18) autour de Paris pour 2 millions de voyageurs quotidiens, et 68 nouvelles gares à construire, avec l'aide d'une trentaine de cabinets d'architecture.

R.C (Avec AFP)
Photo de une : ©Société du Grand Paris
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Grand Paris Express, un enjeu « important » pour Suez - Batiweb

Grand Paris Express, un enjeu « important » pour Suez

Les chantiers de construction du Grand Paris Express vont générer près de 43 millions de tonnes de déblais d’ici à 2030, soit 10 à 20% de plus que la quantité générée chaque année en Ile-de-France. Ce vaste projet d’aménagement se présente ainsi comme une opportunité pour bon nombre d’entreprises. C’est le cas de Suez qui sera notamment en charge de la gestion de 180 000 tonnes de terres excavées.
Les PME pleinement associées à la réalisation du Grand Paris Express - Batiweb

Les PME pleinement associées à la réalisation du Grand Paris Express

Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris, souhaite qu’au moins 20% des travaux du Grand Paris Express soient exécutés par des PME. Pour stimuler leur implication et mesurer leur participation à la réalisation du projet, il a annoncé le création d’un Observatoire réunissant des chambres consulaires, des organisations patronales et des fédérations professionnelles parmi lesquelles la FFB.
Quatre lignes sur cinq du Grand Paris Express déclarées d’utilité publique - Batiweb

Quatre lignes sur cinq du Grand Paris Express déclarées d’utilité publique

Les choses s’accélèrent encore pour la Société du Grand Paris ! En début de semaine, l’organisme annonçait que la ligne 15 du Grand Paris Express venait d’être reconnue d’utilité publique dans sa globalité, conduisant au lancement de la phase travaux. Aujourd’hui, c’est au tour de la ligne 17 Nord de faire l’objet d’un décret au Journal officiel. Ainsi, sur les cinq lignes du futur métro francilien, seule la 18 n’a pas encore été reconnue d’utilité publique.
De nouveaux contrats relatifs au Grand Paris Express attribués - Batiweb

De nouveaux contrats relatifs au Grand Paris Express attribués

Carton plein pour les groupes de BTP ! Nombreux sont ceux qui ont annoncé ce vendredi 19 avoir remporté des contrats dans le cadre du Grand Paris Express. Parmi eux, l’italien Salini Impregilo, entre autres, s’est vu confier un marché à plus de 700 millions d’euros. Vinci et Eiffage, de leur côté, ont été chargés de l’aménagement électrique de la ligne 15 Sud du futur métro francilien. Les détails.