A Cabourg, Lemoal Lemoal architectes fixe un rendez-vous avec l’élégance Architecture | 22.01.20

Partager sur :
C’est un projet tout aussi plastique que fonctionnel que les architectes de l’agence Lemoal Lemoal viennent de livrer en Mai 2019 à Cabourg. Une réalisation qui fait cohabiter astucieusement un pôle social et culturel.

Le pôle social et culturel Gonzague Saint Bris est situé à Cabourg, sur une parcelle complexe entourée d’une part par un centre de protection maternel et infantile et d’autre part par un parking. Malgré tout, l’ensemble se détache de son voisinage avec grâce tout en imposant ses lignes pures.

 

Le social et le culturel en miroir

 

Suite à la décision de la mairie de Cabourg de regrouper sur un même site les deux services culturel et social, Lemoal Lemoal architectes (Christophe et Jesse Lemoal) ont été mandaté pour mener à bien le projet. L’équipement propose non seulement la reviviscence de la parcelle enclavée mais s’inscrit dans une remarquable démarche de durabilité qui profite des savoir-faire et des matériaux locaux.

 

Les architectes, conscient de l’emplacement de la nouvelle réalisation qui se trouve à l’écart des flux de la rue, ont opté pour le remaniement du maillage des différentes artères en rendant pratique la liaison entre le centre-ville et le quartier résidentiel situé vers le nord. La nouvelle organisation incite les piétons à traverser le site. Ce dernier devient une nouvelle place publique où donnent les différentes ouvertures.

 

Et bien que le programme suggérait la construction d’un seul édifice, les architectes ont choisi de scinder l’ensemble en deux entités distinctes. Avec leurs imposantes toitures en terre cuite, ces dernières reproduisent l’architecture normande soutenant le concept du départ très cher au cœur des architectes : Produire une architecture sensée, attentive aux diverses détails et enracinée dans son contexte.

 

La médiathèque et la ludothèque sont abritées par l'édifice du pôle culturel qui est situé au nord de la parcelle. Tandis que les salles de lecture et de jeu s’ouvrent sur la place publique, les espaces de stockage, les toilettes et les réserves, se trouvent à l’arrière du bâtiment. Quant au pôle social, qui est réalisé en symétrie par rapport au pôle culturel, se distingue, sur sa partie la plus longue, par une circulation centrale qui permet de séparer les espaces d’accueil des bureaux du centre social. L’espace public constitue le lien fort entre les deux entités.

 

©Elodie Dupuis & Javier Callejas 

 

De la longère normande

 

Les deux pôles, quasiment identiques, s’inscrivent dans l’architecture de la région, en reprennent les codes de la longère normande traditionnelle. Cependant, il ne s’agit pas d’une pâle copie de l’ancien mais une fine interprétation de ce dernier. Nous pouvons noter que, dans leur démarche, les architectes, ont entrepris d’optimiser la charpente en bois, de simplifier la structure laissée apparente tout en se montrant soucieux des différents détails d’exécution.

 

Un petit coup de cœur pour le revêtement en tuiles qui, comme un ruban, continue du sol jusqu’au sommet du toit conférant aux bâtiments une douce harmonie décelable de loin. A noter que, concernant ce petit exploit, les architectes ont travaillé avec l’entreprise spécialisée Terreal. De même, les tuiles de terre cuite composant la couverture ont été réalisées sur le site de fabrication de Bavent, situé dans le Canton de Cabourg. L’argile servant à leur confection provient de la carrière de l’usine. Une démarche qui ancre le projet dans sa région en associant sa conception à un savoir-faire et une production locale.

 

A Cabourg, Lemoal Lemoal architectes fondée en 2010 par les frères Christophe et Jesse Lemoal a entrepris un travail d’orfèvre qui touche à la perfection.

 

Sipane Hoh

Photo de une : ©Elodie Dupuis & Javier Callejas 

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter