L’Agence CAB réalisera le nouveau bâtiment de l’ENSAE ParisTech à Paris-Saclay Architecture | 12.10.12

Partager sur :
L’Agence CAB a été désignée lauréate du concours d’architecture lancé en novembre 2011 pour la conception et la construction du nouveau bâtiment de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE ParisTech) à Paris-Saclay.

Choisi parmi 5 projets de grandes qualités (Phileas+Search, Babin-Renaud, Sauerbruch-Hutton+Van de Wyngaert et Agence Coulon), le projet de l’Agence Cab a été choisi par un jury associant maître d’ouvrage, maîtres d’œuvre, collectivités, aménageur et l’urbaniste en chef du quartier (équipe pilotée par Michel Desvigne associée à Xaveer de Geyter–Floris Alkemade-AREP). Le nouveau bâtiment qu’occupera l’ENSAE, imaginé par l’Agence CAB, se démarque par sa simplicité et sa compacité. Il a été pensé comme une figure hybride, outil souple et potentiellement évolutif. « Cette configuration offre les conditions propices à la fois aux échanges, à la convivialité mais aussi à la concentration et au travail » explique l’Agence CAB.

Implantée à Malakoff depuis janvier 1975, l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique déménagera dès la rentrée 2015 à Palaiseau, dans le quartier de l’Ecole Polytechnique, au cœur du grand campus urbain de la frange sud du plateau de Saclay. Les futurs 875 étudiants et 340 enseignants-chercheurs pourront profiter de deux amphithéâtres ou faire une pause à la cafétéria donnant sur un patio végétalisé. Le bâtiment s’ouvre, grâce à ses rez-de-chaussée doubles hauteurs et son porche, sur l’espace public majeur du quartier. A l’extérieur, la construction respectera les prescriptions de l’Etablissement public Paris-Saclay, aménageur du quartier de l’Ecole polytechnique, pour l’intégration paysagère, architecturale et urbaine.

En choisissant de s’implanter sur le plateau de Saclay, se rapproche plus particulièrement de ses partenaires, Polytechnique et HEC, avec lesquels elle a déjà mis en place de nombreuses coopérations (double diplôme, chaires communes, groupement d’intérêt scientifique). Par ailleurs, cette relocalisation va permettre à l’ENSAE de réunir sous un même toit toutes les entités du groupe des écoles nationales d'économie et statistique (GENES), à savoir un centre de recherche (le CREST) et un centre de formation continue (le CEPE) ainsi que le département économie de, l’école polytechnique.

B.P

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter