Réalisations architecturales en cuivre : les 10 finalistes dévoilés Architecture | 09.07.13

Partager sur :
Réalisations architecturales en cuivre : les 10 finalistes dévoilés Batiweb
On connait désormais les dix finalistes des European Copper in Architecture Awards, concours international qui récompense les meilleures réalisations architecturales en cuivre. Y figurent deux projets français : le Centre Culturel « L’Atelier » de Vincent Parreira Atelier Architecture et Le Pôle Educatif et Culturel de Pau, réalisé par Marjan Hessamfar & Joe Vérons Architectes Associés.

Les European Copper in Architecture Awards récompensent les réalisations architecturales utilisant et magnifiant le cuivre et ses alliages. Pour cette 16e édition du concours qui a enregistré une participation record, le jury a sélectionné 10 projets finalistes, parmi les 82 candidatures. Les bâtiments finalistes ont été choisis pour leur qualité architecturales, leur originalité et leur exploration des différentes facettes du cuivre.

La France compte deux projets nominés pour la première fois dans l’histoire des AwardsL’Atelier de Gournay en Braye joue sur la sobriété et l’élégance du cuivre patiné : le nouveau bâtiment prolonge sans dénoter l’ancienne bâtisse. Le pôle éducatif et culturel de Pau met en revanche à profit le cuivre doré et perforé créant un effet de transparence.

« Le cuivre est un métal de plus en plus prisé par les architectes : ils n’hésitent plus à le privilégier dans leurs réalisations extérieures pour sa malléabilité, sa large gamme de couleurs et sa longévité. Autant d’atouts qui leur permettent de laisser libre cours à leur créativité » explique Olivier Tissot, Directeur du Centre d’Information du Cuivre.

Les projets shortlistés seront mis en concurrence finale lors de la Cérémonie de remise de prix, qui se déroulera cette année pour la première fois en France, le lundi 4 novembre 2013 au salon BATIMAT à Paris Nord Villepinte, espace Zoom Conférences. Un Grand Prix, ainsi que des Prix spéciaux seront remis aux architectes. Et grande nouveauté cette année, le public est également invité à voter pour sa réalisation préférée parmi les finalistes.

Les 10 projets sélectionnés


Etablissement de radiothérapie, Allemagne
Pierres runiques, Jelling, Danemark
Mémorial de Beslan, Russie
Plateforme des arts, Portugal
Librairie municipale de Seinäjoki, Finlande
Hôtel Clarion Post, Suède
Bâtiment du tribunal de Venise, Italie
Hôtel Dolomitenblick, Italie
Centre culturel et média de Gournay en Braye, France
Le pôle éducatif et culturel de Pau, France

B.P

Photo: Luc Boegly

Le nouveau centre culturel  et média de la ville de Gournay en Bray, au cœur de la Normandie rurale du nord de la France, s'inspire des formes des bâtiments locaux aménagés de façon moderne, qui se caractérisent par des surfaces en ardoise et des vitrages voilés par des feuilles de cuivre expansé.

Le projet comprend deux ailes distinctes, reliées au centre par un espace d'accueil. L'aile est, de 65 m de long, contient une bibliothèque multimédia pour adultes et enfants ; l'aile ouest est quant à elle plus longue – 75 m – et abrite une école de musique et une école de danse. Les architectes ont visé une construction contemporaine au cœur de la parcelle pour redéfinir la relation nourrie avec l'environnement naturel (jardins, allées, murs en pierre) et les constructions existantes (édifices et maisonnettes traditionnels). Ils ont conçu le plan des différents espaces culturels comme s'ils se développaient sous la forme d'un rhizome, reliés au niveau de l'espace d'accueil. Ici, une surface intégralement vitrée plonge le visiteur dans la nature, avec vue sur les prairies de fleurs sauvages entre les deux ailes.

Les toits fortement inclinés des bâtiments existants sont repris dans ce nouvel ensemble, mais la continuité moderne des surfaces en ardoise violette est interrompue par des surfaces à maillage transparent en feuilles de cuivre expansé, pré-oxydé, surplombant de larges surfaces vitrées. L'entrée du complexe depuis la rue est annoncée par une éruption dématérialisée de bâtiments vernaculaires, également voilés par un maillage en cuivre. 

Ecrit par :Chris Hodson

 

 

 

 

Photos : Krister Engström

Après 20 ans d'inactivité, le bâtiment central de la Poste de Drottningtorget à Gothenburg (Suède) a été converti en hôtel de 500 chambres, le Clarion Hotel Post. Une réaffectation qui s’est accompagnée d’ajouts modernes pour refléter les aspirations de cette ville bouillonnante.

Le bâtiment d'origine a été conçu entre 1918 et 1925 par l'architecte de Gothenburg, Ernst Torulf, dans un style classique nourri d’influences maniéristes, avec des briques et pierres d'ornement, et des toits en ardoise mansardés dont les détails en cuivre ont verdi avec le patinage du temps. La Poste est désormais un édifice inscrit au patrimoine national. D'apparence toute simple, la stratégie des architectes Semrén & Månsson a consisté à combler le vide du plan d'origine en forme de fer à cheval par un nouvel ajout, à l'intérieur, pour occuper l'ancienne zone de chargement de la Poste. Le bâtiment existant a été restauré et adapté pour remplir sa nouvelle fonction, tout en respectant son caractère d'origine, ses détails et son statut d’édifice protégé. Ce qui restait de la cour a également été remplacé par de nouvelles chambres aux niveaux inférieurs. Un toit vitré inonde de lumière les espaces communs.

Un nouveau point de repère pour la ville

La fermeture de la cour crée une nouvelle façade ouverte au public sur le côté est du bâtiment donnant sur Åkareplatsen et Odinsgatan. La construction comble la cour des deux côtés – une aile revêtue de cuivre, l'autre d'ardoise, les mêmes matériaux que ceux utilisés pour l'ancienne Poste – et s'aligne sur le niveau des toits d'origine. À l'endroit où les ailes se rejoignent, ces dernières se dressent telle une paire de formes monolithiques séparées par un éclat de verre vertical. La tour de treize étages ainsi créée forme un nouveau point de repère dans la ville et renseigne également une entrée subsidiaire de l'hôtel. L'entrée principale, annoncée par sa mosaïque en or opulente, est conservée sur la façade ouest du bâtiment existant et donne sur Drottningtorget, une place publique.

Les nouveaux ajouts respectent et reflètent la grille horizontale de l'ancien fenêtrage, mais rompent l'alignement vertical simple des ouvertures. Les nouvelles façades sont conçues telles des panneaux carrés, comportant chacun des bandes de cuivre ou d'ardoise horizontales, ainsi qu'un vitrage affleurant, apparemment posé de manière aléatoire. D'après les architectes, cette surface plane striée et froncée a été en partie inspirée par l'église de Lajasalo en Finlande, avec ses bandes horizontales de cuivre pré-patiné.

Mais ici, la verticalité est réintroduite par la jonction des panneaux, mise en valeur par les nuances de couleur des bandes de cuivre horizontales qui se rejoignent. Une approche moderne des « pierres angulaires » verticales traditionnelles (observées sur le bâtiment d'origine) est appliquée pour les angles, sous la forme d’une fine bande – de l' « épaisseur » des panneaux – incorporant parfois un vitrage affleurant dans l'ensemble de cuivre. L'apparence de la façade reste homogène, malgré une terrasse sur le toit et une piscine extérieure surplombant Gothenburg.

Des surfaces en cuivre riches et vivantes

Dès le début, les architectes envisageaient un revêtement en tôle mince pour les nouvelles façades. Cette solution a impliqué des panneaux discrets, tous préfabriqués en usine, puis ajustés sur site pour former une membrane externe de type « mur rideau » indépendante des planchers structuraux. Cela a permis de contrôler étroitement la complexité de la conception des panneaux individuels sur l'ensemble de l'agencement de la façade, avec différentes tailles de vitrages affleurant, et une surface en cuivre variée, striée. Trois tailles de bandes de cuivre ont été utilisées – 200, 250 et 300 mm – ainsi que trois nuances de cuivre pré-patiné, en faisant varier la quantité de vert par rapport au fond brun foncé. La combinaison de ces éléments a permis la création de surfaces en cuivre riches et « vivantes ».

Rôle civique

Le site du Clarion Hotel Post bénéficie d'un emplacement privilégié au cœur même de Gothenburg, près de la gare et du grand centre commercial Nordstaden. La nouvelle tour joue un rôle civique : icône urbaine de premier plan, elle relie les différents axes de la ville qui ont longtemps été déconnectés. Clairement inscrite dans le prolongement d'Odinsgatan, la tour domine la vue de cette avenue rectiligne. Elle s'élève également au-dessus de l'ancienne Poste lorsqu'on l'observe depuis la place publique ou d'autres emplacements clés du centre.

Ecrit par : 
Chris Hodson

Réalisé dans une forme cubique, le bâtiment se libère de ses contraintes et joue avec les lignes de la façade. Tout autour du bâtiment, des arbres plantés en grappes produisent par endroit de l'ombre qui accentue la verticalité de l’ouvrage. La façade est divisée en sections non parallèles et donne l’impression d’un jeu animé avec les arbres environnants.

Le matériau utilisé pour le mur rideau est du cuivre qui va se patiner avec le temps. Le changement des saisons fait écho aux subtils changements de couleur du métal, allant du cuivre lumineux au rouge-brun, de brillant à mat. Le verre, de couleur verte et chatoyante, disperse la lumière et, à la tombée de la nuit, diffuse ses rayons de l'intérieur vers l’extérieur comme si le bâtiment s’échappait de la vie nocturne.

La façade du mur-rideau a été réalisée à l'aide d'un système adhésif spécialement conçu à cet effet. Le cuivre est apposé sur des plaques de support trapézoïdales de dimensions différentes avec de la colle et les bords sont renforcés avec des points de maintien supplémentaires. Les plaques ont été ajustées, à l’intérieur comme à l’extérieur, à chaque coin et la distance entre chaque élément est de 5 mm.

Ecrit par : hiendl_schineis architekten Photo © david helman

Propriétaire: Ville de Pau
Date d'achèvement: 2011
Pays: France
Architectes : MHJV architectes

Applications: Structures transparentes
Type de bâtiment: Espace public, parc Culturel, Enseignement
Type cuivre: Alliage doré
Propriété: Nouveau Foto di Pietro Savorelli

Propriétaire : Comune di Venezia
Date d'achèvement : 2012
Pays: Italie
Architectes : C S Architects

Applications : Façades, Toitures
Type de bâtiment : Bureaux
Type cuivre : Pré-oxydé
Propriété: Nouveau Photo : Jens Lindhe

Propriétaire: Danish Agency for Culture, Jelling Church
Date d'achèvement : 2011
Pays : Danemark
Architecte : NOBEL arkitekter a/s

Applications : Autre Type de bâtiment
Type cuivre : Bronze
Date d'achèvement : 2012
Architecte : Dr Krekeler Generalplaner GmbH

Applications : Façades/bande
Type de bâtiment : Monuments nationaux
Type cuivre : Alliage doré
Propriété : Nouveau Photographer: João Morgado

Propriétaire: Guimarães City Council
Date d'achèvement: 2012
Architectes : Pitágoras - Arquitectura e Engenharia Integradas, Lda
Pays: Portugal

Applications: Façades
Type de bâtiment: Culturel
Type cuivre: Laiton
Propriété: Nouveau Photo: Mika Huisman

Propriétaire: City of Seinäjoki
Date d'achèvement: 2012
Pays: Finlande
Architecte : JKMM Architects

Applications: Façades Façades/bardeau Toitures
Type de bâtiment: Culturel Enseignement
Type cuivre: Pré-oxydé
Propriété: Nouveau Foto: Hertha Hurnaus / hurnaus.com

Propriétaire: Privato
Date d'achèvement: 2012
Pays: Italie
Ville: Sexten/Sesto (BZ)
Architectes: Ulla Hell, Eva Castro, Holger Kehne, David Preindl (Project Architect)

Applications: Balustrades Façades Toitures
Type de bâtiment: Résidentiel
Type cuivre: Pré-oxydé
Propriété: Nouveau
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

European Copper in Architecture Awards 2015 : le cuivre mis à l’honneur  Batiweb

European Copper in Architecture Awards 2015 : le cuivre mis à l’honneur

L’Institut Européen du Cuivre a dévoilé la liste des lauréats de l’European Copper in Architecture Awards 2015. Le 1e prix a été remporté par BBP Arkitekter auteur des bureaux du joaillier Trollbeads à Copenhague (Danemark). Par ailleurs, le jury a décerné trois mentions spéciales à des constructions atypiques dont la tour Euravenir située à Lille tandis que le prix coup de cœur du public a récompensé la maison « unifamiliale » des architectes Graux & Baeyens (Belgique).
La 18e édition des European Copper In Architecture Awards est lancée !  Batiweb

La 18e édition des European Copper In Architecture Awards est lancée !

L’Institut Européen du Cuivre a annoncé le lancement des 18e European Copper In Architecture Awards. Organisé tous les deux ans, ce concours met à l’honneur des projets utilisant le cuivre comme élément architectural dominant. Les architectes sont invités à déposer leur candidature avant le 30 avril 2017. Les réalisations proposées doivent impérativement mettre en valeur les propriétés du métal rouge de manière « originale et exemplaire ».
18e édition des European Copper in Architecture Awards : le palmarès dévoilé ! Batiweb

18e édition des European Copper in Architecture Awards : le palmarès dévoilé !

Annoncé en février dernier, le 18e prix européen du cuivre dans l'architecture est arrivé à son terme le 28 novembre novembre, alors que l'Institut européen du cuivre a dévoilé les lauréats de l'édition 2017. Au terme d'une compétition où les candidats ont rivalisé de créativité, c'est finalement le cabinet C. F. Møller Architects qui a reçu le Grand Prix du Jury pour sa Maersk Tower, une tour de 15 étages dotée d'une façade dynamique.
MIPIM 2016 : trois programmes français récompensés Batiweb

MIPIM 2016 : trois programmes français récompensés

A l'occasion du Marché international des Professionnels de l'Immobilier à Cannes, trois programmes français ont été récompensés dans les catégories « meilleur centre d'affaires », « meilleur centre commercial » et « meilleur méga projet futur ». Découvrez l'ensemble des programmes récompensés et zoom sur les lauréats français dans notre diaporama.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter