30 % du nouveau plan d'investissements consacré au logement à Paris

Collectivités territoriales | 05.12.14
Partager sur :
30 % du nouveau plan d'investissements consacré au logement à Paris - Batiweb
La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé ce jeudi un plan d'investissements de 10 milliards d'euros sur la mandature 2014-2020, plus que les 8,5 milliards promis pendant la campagne. Le principal poste d'investissement concernera le logement, avec 2,95 milliards d'euros, dont 850 millions pour le compte foncier. La ville de Paris dispose de finances « saines », selon la maire.

Ce programme ambitieux, qu'autorise la « situation saine » des finances de la Ville, « va permettre l'injection de moyens nouveaux dans une économie parisienne qui a besoin d'un choc positif, pour les entreprises et pour l'emploi », a expliqué la maire de Paris, Anne Hidalgo au cours d'une conférence de presse à l'Hôtel de Ville.

Le principal poste d'investissement concernera le logement (30 %), avec 2,95 milliards d'euros dont 850 millions pour le compte foncier. Les grands aménagements urbains et la végétalisation de Paris se verront attribuer 1,88 milliard, l'éducation 905 millions d'euros, les transports collectifs 900 millions (soit 230 millions d'euros de plus que prévu pendant la campagne).

Un milliard d'euros seront en outre investis par les bailleurs sociaux pour financer la rénovation du patrimoine immobilier de la Ville, a précisé la maire de Paris.

Pas d'augmentation d'impôts

L'ensemble de ce programme sera financé grâce à l'épargne brute dégagée par la Ville et grâce à l'emprunt. « C'est de l'investissement qui prépare l'avenir », a souligné Mme Hidalgo, rappelant que Paris avait un « niveau d'endettement très faible par rapport à d'autres villes ». La maire de Paris a renouvelé sa promesse de ne pas augmenter les impôts des Parisiens.

Selon la Ville, le taux d'endettement de Paris est « près de deux fois inférieur à celui des autres grandes villes françaises » (1 600 euros par habitant contre 1 950 à Bordeaux ou 3 600 à Marseille).

Interrogé sur les prévisions d'endettement pour 2020, l'adjoint aux finances Julien Bargeton (PS) a répondu qu'il progresserait « dans les mêmes proportions » que sous la précédente mandature, et que le niveau final serait « bien inférieur » à celui de nombre de métropoles.

La maire de Paris a en outre annoncé avoir « résolu » son équation budgétaire pour 2015. La Ville est parvenue à dégager « 430 millions d'euros », qui permettront largement de combler le « trou » de 400 millions dont avait fait état la maire au début de sa mandature.

Dans le détail, la mairie de Paris va engager un plan d'économies de 130 millions d'euros, soit la fourchette basse du plan d'économies envisagé (130 à 180 millions).

Création de nouvelles recettes

Côté recettes, l'amélioration du montant des redevances perçues des concessionnaires, la hausse des tarifs de stationnement et la création de nouvelles tranches tarifaires pour l'accès aux services municipaux rapporteront 60 millions d'euros.

Les discussions avec l'Etat ont en outre abouti à la création de nouvelles recettes : taxe de séjour (+40 millions d'euros), surtaxe des résidences secondaires (+15 millions d'euros), hausse des tarifs de mises en fourrière, de 126 à 150 euros (+6 millions pour la préfecture, ce qui permettra de diminuer d'autant sa subvention).

Enfin, le dynamisme de l'économie parisienne est à l'origine de ressources fiscales supplémentaires : ainsi la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises devrait rapporter 120 millions d'euros de plus que prévu et les droits de mutation tirés des ventes immobilières 70 millions.

C.T (avec AFP)
© Isaxar (Fotolia)

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

«Logement pour tous» : Paris et la RATP dévoilent huit premiers sites  - Batiweb

«Logement pour tous» : Paris et la RATP dévoilent huit premiers sites

Lors du prochain Conseil de Paris, un protocole d’accord entre la Ville et la RATP sera présenté pour la création de 2 000 nouveaux logements dans la capitale d'ici 2024. Huit sites de la RATP viennent d'être dévoilés à cet effet, marquant une première concrétisation du pacte «Logement pour tous» lancé en juin dernier par Anne Hidalgo avec comme objectif, la création de 10 000 logements accessibles chaque année.
 Tramway à Paris : la boucle des Maréchaux en passe d'être bouclée - Batiweb

Tramway à Paris : la boucle des Maréchaux en passe d'être bouclée

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé mardi le lancement des études de prolongement du tramway jusqu'à la porte Maillot, et à terme, jusqu'au pont du Garigliano, fermant ainsi la boucle installée sur les boulevards des Maréchaux. Trois autres projets pour « faire rentrer le tramway dans Paris » sont dans les cartons mais aucune date n'a été communiquée sur le lancement des études.