68 territoires pilotes pour lutter contre les logements vacants

Collectivités territoriales | 05.05.21
Partager sur :
68 territoires pilotes pour lutter contre les logements vacants - Batiweb
Le 20 janvier dernier, Emmanuelle Wargon, ministre du Logement lançait un appel à candidatures dans le cadre du Plan national de lutte contre les logements vacants, l’objectif étant de permettre un déploiement accéléré d’outils numériques à la remise sur le marché d’un grand nombre de logements inoccupés. Ainsi, ce mardi 4 mai, le ministère annonce avoir sélectionné 68 collectivités territoriales qui pourront dorénavant expérimenter, localement, ces nouveaux dispositifs.

En France, plus d’1 million de logements privés sont inoccupés depuis au moins deux ans (3,5% du parc privé de logements), parmi lesquels 100 000 seraient mobilisables et habitables sans que des travaux soient nécessaires. C’est dans ce contexte que le gouvernement a lancé le 20 janvier dernier un Plan national de lutte contre les logements vacants. 

« Ce phénomène complexe a des causes multiples, qui sont liées au logement et à leur propriétaire (besoin en travaux, mauvaise expérience locative, blocages juridiques) mais aussi au contexte local (tension du marché immobilier). Il n’y a pas de solution miracle, mais l’Etat fait le choix de privilégier des solutions incitatives, individualisées et adaptées aux différents contextes locaux pour remettre ces logements sur le marché », déclare la ministre du logement.

Accompagner l’ensemble des collectivités éligibles

Sur la base d’expérimentation locale, le ministère du logement va accompagner les collectivités territoriales sélectionnées, au préalable par un jury, dans leurs démarches de lutte contre la vacance de ces logements. En effet, Emmanuelle Wargon a annoncé ce mardi 4 mai avoir retenue 68  collectivités comme territoires pilotes. Ces derniers pourront utiliser, et tester, le nouvel outil « zéro logement vacant » et bénéficier de crédits complémentaires d’ingénierie de l’Anah.

Cependant, les collectivités qui n’ont pas été retenues dans l’appel à candidatures pourront tout de même bénéficier du nouveau jeu de données LOVAC (croisement des données des fichiers fiscaux 1767BISCOM et des fichiers fonciers) sur les logements vacants et leurs propriétaires, mis à leur disposition. De plus, elles pourront également profiter d’un club qui leur permettra d’avoir accès prioritaire au fichier Lovac, et ce dans le but de les aider à remettre les logements inoccupés sur le marché. Le club a aussi pour vocation de favoriser l’échange entre collectivités mobilisés sur cette politique et de capitaliser les retours d’expériences.

 

Marie Gérald 

Photo de Une : AdobeStock.

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Logements vacants : une étude brise les idées reçues - Batiweb

Logements vacants : une étude brise les idées reçues

Plus d’un million de logements deviennent vacants tous les ans. Un certain taux de vacance s’explique notamment par les délais de déménagements et d’amélioration, ainsi que par le renouvellement du parc de logements. Près de la moitié de ces logements se retrouve réoccupée rapidement, selon le Commissariat général au développement durable.
Emmanuelle Cosse fait la guerre aux logements vacants - Batiweb

Emmanuelle Cosse fait la guerre aux logements vacants

La lutte contre les logements vacants continue ! Dernièrement, la mairie de Paris faisait part de sa volonté d’augmenter les taxes pour les logements vides. Aujourd’hui, c’est au tour d’Emmanuelle Cosse d’annoncer de nouvelles mesures pour lutter contre la vacance locative. Grâce à cette initiative, la ministre du Logement espère remettre 50 000 logements sur le marché d’ici trois ans.
L’Anah lance le site « Facil Habitat » pour simplifier les démarches des propriétaires - Batiweb

L’Anah lance le site « Facil Habitat » pour simplifier les démarches des propriétaires

Le Gouvernement et l’Anah (Agence nationale de l’habitat) lancent « Facil Habitat », un site qui résume les aides disponibles pour guider les propriétaires et lutter contre les 8% de logements vacants. Accessible à tous, cette plateforme répond aux questions les plus fréquentes, propose des simulateurs (PTZ, Denormandie, calculateur de révision de loyer), et met à disposition des modèles de documents (bail type, quittance de loyer, lettre de relance en cas d’impayé etc.).
Denormandie « assume » le déclin de la construction de maisons individuelles - Batiweb

Denormandie « assume » le déclin de la construction de maisons individuelles

Dans un contexte de déclin de la construction, le ministre du Logement Julien Denormandie a expliqué ce jeudi 29 août que la suppression de certaines aides d’accession à la propriété, comme le PTZ dans les zones détendues, était un choix politique délibéré pour revitaliser les centres des villes moyennes et limiter la construction de maisons individuelles en périphérie. Le ministre a toutefois reconnu la nécessité de « construire davantage dans certains endroits ».

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter