A la Réunion, les éoliennes basculent pour éviter les cyclones Collectivités territoriales | 08.04.13

Partager sur :
Comment profiter du vent des régions tropicales pour la production d'énergie éolienne, sans subir les dégâts provoqués par les cyclones ? A l'île de la Réunion, un système de basculement d'éoliennes permet de répondre à cette problématique. Visite sur place au parc mixte solaire-éolien de La Perrière.
La ferme éolienne de La Perrière déploie 37 GEV MP (Générateurs Eoliens Vergnet de Moyenne Puissance) de 275 kW. Ces bipales s'élèvent à 55 mètres du sol pour 32 mètres de diamètre. Leur implantation sur ce site du nord de l'île de la Réunion, sur la commune de Sainte-Suzanne, s'est faite en trois tranches, entre 2005 et 2007. Avec raccordement au réseau EDF au fur et à mesure.

Particularité de ces éoliennes Vergnet : leur capacité à se coucher au sol en cas d'alerte cyclonique. « Nous couchons les éoliens, non pas en fonction de l’alerte (pré-alerte, alerte orange, alerte rouge, ndr), mais du niveau de danger pour nous : vitesse du vent et trajectoire. La décision est difficile à prendre mais nous utilisons tous les sites prévisionnels à notre disposition »explique Serge Borchiellini, Responsable Agence pour Aérowatt à la Réunion. Les mâts sont alors descendus grâce à un groupe hydrolique mobile, manutentionné par un binôme d'ouvriers qualifiés.

Une année 2012 bien meilleure que la précédente

La production éolienne pour 2012 sur ce parc a été d'environ 15 GWh. « 2011 a été une année très déficitaire pour le vent à la Réunion. On avait produit autour de 11 GWh dans l’année. En 2012, on retrouve les valeurs de vent que nous avions estimées dans l’étude préalable. Les valeurs de 2013 sont similaires à celles de début 2012 et l’on devrait avoir une production comparable », précise Serge Borchiellini, qui est le seul correspondant sur place de sa société.

Maître d'ouvrage de ce parc via sa filiale Eole La Perrière, Aérowatt a réalisé l'ensemble des études du vent et s'est engagé pour une durée de 25 ans pour la location du terrain. Le financement est assuré par un apport d'Aerowatt, un prêt bancaire, des subventions du Feder et du Conseil Régional (la Réunion est à la fois une région et un département) et la défiscalisation (loi Girardin).

Le parc mixte de La Perrière comprend aussi 30.000 m2 de panneaux photovoltaïques. Des modules plycristallins de chez Schuko. Qui ont produit en 2012 environ 4,5 Gwh.

Laurent Perrin

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La certification NF Habitat HQE de Qualitel désormais disponible en Guyane

La certification NF Habitat HQE de Qualitel désormais disponible en Guyane

Après l’île de La Réunion, c’est au tour de la Guyane de voir arriver la certification NF Habitat – NF Habitat HQE sur son territoire. Elle y sera désormais disponible pour le logement collectif en construction. Cerqual Qualitel Certification a en effet réaffirmé ce jeudi 20 juin sa volonté de déployer cette certification en Outre-Mer pour assurer le confort de tous les habitants.
Outre-mer : le développement des EnR perd de la vitesse

Outre-mer : le développement des EnR perd de la vitesse

Les départements, régions et collectivités d’Outre-mer ont toujours eu un rôle précurseur dans le développement des énergies renouvelables. Pourtant, ils semblent être les grands oubliés des politiques de transition énergétique. Le Syndicat des énergies renouvelables a fait le point sur leur situation et a mis en exergue les freins à lever pour que les territoires ultramarins atteignent l’autonomie énergétique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter