Chirac inaugure un pont sur le Rhin, symbole de l'amitié franco-allemande

Dernières dépêches AFP | 23.05.06
Partager sur :
 Chirac inaugure un pont sur le Rhin, symbole de l'amitié franco-allemande - Batiweb
FESSENHEIM (Haut-Rhin), 20 mai 2006 (AFP) - Jacques Chirac a inauguré samedi matin un nouveau pont sur le Rhin entre les communes française de Fessenheim et allemande de Hertheim, y voyant le symbole de "l'amitié franco-allemande".
"C'est le témoignage de la vitalité de l'Europe des citoyens, des régions, des départements, des villes et des villages", a dit le chef de l'Etat dans un bref discours. M. Chirac, qui avait auparavant dévoilé une plaque, était accompagné de Dominique Perben (Transports), François Loos (Industrie), du commissaire européen chargé des transports, Jacques Barrot, et de Willi Stächele, ministre du Bad-Wurtenberg.

Disant entendre "les interrogations de la construction européenne" après le non français au référendum sur la Constitution européenne du 29 mai 2005, M. Chirac a souligné que ce pont "illustrait la réalité d"une Europe vivante qui s'incarne dans des projets concrets, des projets qui améliorent notre vie quotidienne et nous rassemblent". "Cette Europe des projets, nous devons la faire vivre", a-t-il ajouté en citant notamment la recherche, les transports, l'énergie. Soulignant que pour cela "l"Allemagne et la France avaient une responsabilité particulière", le président a affirmé agir avec la chancelière allemande, Angela Merkel, "pour réconcilier pleinement les citoyens avec le projet européen".

"Le Conseil européen de juin doit nous permettre de franchir une nouvelle étape et nous y sommes déterminés", a ajouté Jacques Chirac.

Redacteur