GDF: début des travaux d'un terminal méthanier de grande capacité à Fos

Dernières dépêches AFP | 18.10.04
Partager sur :
GDF: début des travaux d'un terminal méthanier de grande capacité à Fos - Batiweb
MARSEILLE, 13 oct 2004 (AFP) - Les travaux controversés de construction
d'un second terminal méthanier à Fos-sur-mer (Bouches-du-Rhône) ont débuté la
semaine passée, a-t-on appris mercredi auprès d'une association de défense du
littoral et de la municipalité de Fos qui ont introduit des recours contre le
projet de Gaz de France.
Ce terminal, qui doit être construit sur un terrain de 80 hectares du port autonome de Marseille (PAM), est destiné à recevoir du gaz naturel en provenance d'Egypte à l'horizon de 2007. Il permettra à GDF de réceptionner 8,5 milliards de M3 de gaz liquéfié par an. Des méthaniers de 300 m de long et de 12 m de tirant d'eau pourront y être accueillis.

Le site retenu, à proximité d'une des dernières plages de Fos-sur-mer et à 1,2 km de la ville, a suscité l'ire de la municipalité, des six communes regroupées dans l'intercommunalité Ouest-Provence et de l'Association de protection du littoral de Fos. Tout en réaffirmant qu'elles ne sont pas opposées au projet, elles ont demandé que le terminal soit construit à proximité d'une première installation, actuellement en service dans la zone industrielle, 5,5 km plus loin.

M. René Raimondi, maire de Fos regrette pour sa part que "la loi littoral s'applique partout, sauf à Fos. La population a été trop tardivement consultée, la zone industrielle du PAM compte 7.000 ha sur notre commune, dont 2.000 occupés. On aurait pu faire l'effort d'aller plus loin", a-t-il déclaré à l'AFP.

L'association de défense du littoral a quant à elle exigé que l'installation "n'augmente pas les risques de danger". Elle a dénoncé, dans un communiqué, le début de chantier, "en pleine nuit, tel un commando", "alors que la justice ne s'est toujours pas prononcée sur les différents recours déposés". Le dernier en date est une demande de sursis à exécution, déposé le 29 septembre devant le tribunal administratif de Marseille.

Le montant des investissements prévus est de 400 M EUR pour la construction du terminal et d'un pipe-line qui transportera le gaz liquéfié jusqu'au centre de distribution GDF à Saint-Martin de Crau (Bouches-du-Rhône), avait récemment indiqué Julien Lagier, directeur GDF Méditerranée, lors d'un récent colloque sur le développement de la zone industrielle de Fos.

Redacteur