L'architecte Norman Foster chargé de concevoir une des tours de Ground Zero

Dernières dépêches AFP | 20.12.05
Partager sur :
L'architecte Norman Foster chargé de concevoir une des tours de Ground Zero - Batiweb
NEW YORK, 15 déc 2005 (AFP) - L'architecte britannique Norman Foster a été chargé de concevoir une des tours du nouveau World Trade Center de New York, ont annoncé jeudi les responsables de la reconstruction du site, en présence de l'intéressé.
"Norman Foster sait comment concevoir une icône urbaine audacieuse tout en améliorant l'environnement et la qualité de vie des occupants. Il ne fait aucun doute qu'il ajoutera un remarquable joyau à la ligne de gratte-ciel" de Manhattan, a dit Larry Silverstein, le détenteur du bail de Ground Zero, lors d'une conférence de presse depuis la "tour 7", un nouveau gratte-ciel de bureaux quasiment terminé sur le bord du site. L'équipe de Lord Foster doit commencer à travailler immédiatement sur les plans de sa future tour de 65 étages, la 3e à se concrétiser après la "tour 7" et la fameuse "tour de la Liberté", dont les travaux doivent commencer au printemps 2006.

Ce building, dans l'immédiat baptisé "200 Greenwich Street", du nom de son adresse, comprendra 223.000 m2 de bureaux et 12.000 m2 de commerces. Prévue pour commencer en 2008, la construction devrait s'achever en 2011. Détenteur du prestigieux Prix Pritzker, le "Nobel de l'architecture", Norman Foster a entre autres construit l'aéroport de Hong Kong de Chek Lap Kok, le pont du Millénaire de Londres et rénové le Reichstag de Berlin.

Il avait aussi été un candidat malheureux au concours lancé en 2002 pour la reconstruction de Ground Zero, le projet de l'Américain Daniel Libeskind ayant été préféré au sien, qui prévoyait l'édification de nouvelles tours jumelles.

Il a dit jeudi sa "fierté de faire partie du processus", dans une ville où "tout est action, énergie, avenir, renouvellement constant". "J'étais ici avec mon équipe le 11 septembre (2001), et quand le concours s'est ouvert un an après, nous nous sommes senti un devoir moral d'y participer... L'émotion et le souvenir de ma présence ce jour-là sont une sorte de lien à (ma présence) aujourd'hui", a ajouté l'architecte, qui avait déjà été consulté en 2003 par les responsables du site, notamment avec le Français Jean Nouvel.

Objet d'incessants débats et polémiques, le nouveau World Trade Center comprendra plusieurs immeubles de bureaux, un centre culturel et un mémorial. Les premiers occupants de la "tour de la Liberté", haute de 541 m, devraient pouvoir s'installer à partir de 2010.

Redacteur