Mort d'une collégienne près de Nantes: l'engin était 'neuf'

Dernières dépêches AFP | 22.10.04
Partager sur :
Mort d'une collégienne près de Nantes: l'engin était 'neuf'   - Batiweb
REZÉ (Loire-Atlantique), 20 oct 2004 (AFP) - L'engin équipé d'un bras
manipulateur, qui a basculé en démontant une grue mercredi matin à Rezé, près
de Nantes, tuant une collégienne de 12 ans, était "neuf", selon une source de
l'entreprise Mediaco, chargée du démontage.
Cette source, contactée au téléphone par l'AFP, a estimé que le vent pouvait être à l'origine de l'accident, au moins comme l'une des causes au sein d'une "combinaison d'événements". Ce responsable a expliqué qu'une rafale de vent a pu déséquilibrer la machine, qui n'était selon lui certainement pas en surcharge.

"Connaissant l'homme (le conducteur de l'engin), qui est une personne très raisonnable, connaissant la machine qui était neuve puisqu'elle avait moins de trois mois, j'ai l'impression qu'il s'est passé quelque chose dans ce style", a-t-il déclaré.

Selon lui, on ne peut pas faire d'erreur avec les machines modernes, car en cas de surcharge au bout du crochet, la machine doit se bloquer automatiquement. Il a précisé que l'engin devait être équipé d'une boîte noire, reliée aux compagnies d'assurance, qui devrait permettre d'en savoir plus sur les circonstances de l'accident.

D'après les premiers éléments fournis par les secours à Rezé, l'engin équipé d'un bras manipulateur, a basculé au moment du décrochage de la flèche de la grue. La flèche est tombée sur le trottoir, écrasant la fillette. Trois personnes travaillant sur le chantier où l'incident s'est produit ont été placées en garde à vue. Parmi ces trois personnes - dont au moins une travaille pour la société Mediaco - figurent le conducteur de l'engin qui procédait au démontage de la grue.

Redacteur