Une église à Saint-Lô retrouve son assise de gargouille disparue en 1944

Dernières dépêches AFP | 22.10.04
Partager sur :
Une église à Saint-Lô retrouve son assise de gargouille disparue en 1944 - Batiweb
CAEN, 20 oct 2004 (AFP) - L'église Notre-Dame de Saint-Lô (Manche) a
retrouvé l'assise d'une de ses gargouilles, un bloc de pierre représentant un
visage grimaçant, 60 ans après sa disparition, a indiqué mercredi le curé de
l'église, Daniel Jamelot, à l'AFP.
"Des enfants ont visité l'église avec leur école. L'un d'eux en a parlé a sa grand-mère qui s'est rappelé qu'elle avait cette pierre chez elle et elle l'a confiée à la classe pour que ça revienne à l'église", a expliqué le curé qui a récupéré le bloc mardi.

L'assise de gargouille ou corbeau a en fait été ramassée par la dame dans les décombres de l'église après les bombardements de 1944 avant de servir à délimiter son jardin pendant 60 ans, a expliqué M. Jamelot.

La pierre, d'un poids d'environ 5 kg, ira au musée lapidaire de l'église, où se trouve notamment un morceau de cloche restitué par un particulier au printemps dernier dans le cadre du 60e anniversaire du débarquement de Normandie. "C'est bien que des éléments comme ça retrouvent leur place d'origine, en tout cas leur lieu d'origine", a estimé Daniel Jamelot.

Redacteur