Vente d'Amec Spie: Eiffage va déposer jeudi une offre, Bouygues y renonce

Dernières dépêches AFP | 21.04.06
Partager sur :
Vente d'Amec Spie: Eiffage va déposer jeudi une offre, Bouygues y renonce - Batiweb
PARIS, 19 avr 2006 (AFP) - Le groupe français de BTP Eiffage va déposer jeudi une offre de rachat de la société française de travaux publics et électriques Amec Spie, alors que son concurrent Bouygues y a finalement renoncé, ont indiqué mercredi les deux groupes à l'AFP.
Plusieurs sociétés d'investissement devraient également déposer une offre jeudi, notamment PAI Partners, Wendel Investissement, Cinven et CDC Entreprises, a-t-on appris de sources concordantes. PAI Partners et Wendel Investissement avaient déjà été candidats au rachat de Cegelec, une ancienne filiale d'Alstom reprise en décembre par le fonds LBO France. Cegelec et Amec Spie ont des activités très proches. Selon une source proche du dossier, les offres de rachat d'Amec Spie, filiale française du britannique Amec, devraient se situer dans une fourchette comprise entre 800 millions et un milliard d'euros.

Le groupe Vinci n'était pas en mesure jeudi de donner sa position. Son directeur général délégué, Xavier Huillard, avait annoncé début mars que le groupe de BTP était "intéressé" par un éventuel rachat d'Amec Spie. "Nous étudierons l'opportunité d'y aller seul ou avec un partenariat extérieur", avait-il précisé.

Amec a acquis 100% de Spie en mars 2003. En 2004, Amec Spie a dégagé un bénéfice net de 115,7 millions d'euros. Il emploie près de 23.000 personnes en Europe continentale.

Redacteur