(Diaporama) Maison paille centenaire cherche donateurs pour sa sauvegarde Développement durable | 21.05.13

Partager sur :
Construite il y a près d'un siècle, la maison Feuillette de Montargis (45) est l'une des première construction paille au monde. Remarquablement bien conservée, elle fait l'objet d'un projet de réhabilitation mené par le RFCP (Réseau français de la construction paille). Celui-ci voudrait en faire un Centre national de la construction paille. Et fait appel pour cela à la générosité des donateurs.
La maison Feuillette a été construite en 1920 par l’ingénieur Émile Feuillette qui cherchait une solution à la reconstruction du pays au sortir de la guerre. Sur une parcelle de 1500 m², la maison a une surface habitable de 110m² sur 2 étages. Malgré le lierre qui recouvre entièrement l’édifice, les murs enduits à la chaux ne présentent aucune détérioration, preuve de leur qualité d’exécution.

La propriétaire de cette maison paille à Montargis a souhaité la céder à des personnes qui vont en prendre soin. Elle a donc pensé au RFCP (Réseau français de la construction paille). Celui-ci a signé une promesse de vente arrivée à échéance le 1er juin 2012 et a alors lancé une campagne de souscription pour pouvoir sauvegarder ce patrimoine unique.

Le RFCP a besoin de soutiens financiers pour pouvoir réaliser cette opération. En effet, le projet global s’élève à plus d’un million d’euros. A ce jour, quelques 31.000 euros ont été récoltés. « L’idéal pour sauvegarder durablement la maison est qu'elle soit la propriété d'une association œuvrant au service de tous, hors spéculation. Le RFCP s'est fermement engagé à l'acheter et les dons serviront à minimiser l'importance de l’emprunt. »

Une aventure humaine  

Ce projet de sauvegarde est avant tout une aventure humaine motivée par la rencontre, le partage, et la joie d’être uni par un même élan. « C’est pour cela que nous souhaitons que la maison Feuillette reste un lieu de vie, dédié à l’accueil d’évènements culturels et ouvert à tout projet donnant la priorité au respect de l'humain et de l’environnement », explique le RFCP.

Depuis plus d’un an, des propositions diverses se sont succédées, s’enrichissant les unes les autres. Parmi elles, la création du Centre National De La Construction En Paille – Emile Feuillette est la plus importante et transforme ce projet de sauvegarde en une entreprise d’ampleur nationale et européenne.

Projet d'habitat participatif

Sur ce lieu se trouve une grande construction en ossature bois. Pourraient y être créés bureaux, salles de réunions et conférence en conjuguant qualité environnementale, sobriété énergétique et technologique. Ce serait un espace de formation, d’information et de réunion à la fois agréable et exemplaire, au service des associations, institutions et professionnels.

Enfin, cette propriété comprend un terrain calme et fertile qui accueillera des logements performants en Habitats Participatifs, selon les règles professionnel de la construction paille. Il pourrait même y pousser un jardin partagé

D'abord porteur du projet, le RFCP laisse la place à une Association indépendante, en cours de création, qui gèrera le Centre National de la Construction en Paille - Émile Feuillette.

La récente publication de Règles professionnelles de construction en paille suite à leur approbation par la C2P (Commission Prévention Produit) après 4 ans de travail constitue une reconnaissance officielle de ce système constructif. Elle consacre la paille comme « technique courante de construction », facilitant ainsi l'accès normal à l’assurance et aux marchés publics pour les professionnels (y compris pour la réalisation d’ERP – Etablissements Recevant du Public).

En parallèle une formation de formateurs est mise en place par le RFCP afin de développer l’offre professionnelle, mais aussi la formation des auto constructeurs afin de faciliter la conduite des projets individuels ou collectifs. Le RFCP participe également à la structuration de l’offre, réalise une veille technologique permanente et se coordonne avec ses homologues Européens au travers de rencontres et travaux communs...

LP


Aller plus loin


Faire un don

Article de Gustave Lamache dans « La Science et la Vie », mai 1921

                   
Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter