Première récolte pour le sedum girondin

Développement durable | 27.11.09
Partager sur :
Première récolte pour le sedum girondin - Batiweb
Le spécialiste en toitures végétalisées Vertige a décidé de centraliser sa production en Aquitaine, au bout de deux ans d'existence. L'entreprise girondine a récemment annoncé sa première récolte de Sedum, destinée au tapis végétal de toitures.
Jusqu'à récemment, Vertige achetait son sedum en France (Aquitaine) et Hollande. Depuis quelque temps, elle peut se targuer d'avoir ses propres récoltes. Semés en mars 2009 à Salles (40) dans les Landes, les 5000m² de cette « Première Récolte » ont été récoltés en septembre dernier. Avantages pour Vertige : réduire les coûts de transport (réduction du temps de trajets néfastes à la plante) et – évidemment – réduction des émissions de CO2.

C'est pour leur facilité d'entretien (presque pas de tonte et d'eau nécessaires), et leur résistance aux conditions climatiques (-20 à +50°C), qu'on retient les sedums en solution de toiture végétalisée. On en dénombre plus de cinq-cents espèces : plantes succulentes, grasses, vivaces, à feuillage semi-persistant, très résistantes... et qui ont l'avantage de s'adapter à toutes les terres. Sur l'exploitation landaise de 450 hectares, Vertige a utilisé une machine qui récolte le tapis de sédum rapidement tout en respectant la plante. Pour ensuite la conditionner en rouleaux prêts à la livraison.

Avantage non négligeable de ce végétal de la famille des crassulacées : son épaisseur et sa qualité permettent la plantation de bulbes de fleurs en novembre, un an après la première plantation, pour le plaisir des yeux au Printemps. « Système performant d'isolation thermique et phonique (...) naturelle et écologique », la couverture végétale protège l'étanchéité en toiture contre la grêle et les rayons UV. Par sa légèreté, cette solution peut être installé facilement par le particulier. Vertige a ainsi développé une technique d'auto-irrigation interne par goutte-à-goutte, limitant l'arrosage à environ cinq minutes tous les deux jours (jusqu'à 15 minutes par jour en cas de chaleurs fortes).

Laurent Perrin

Redacteur