L'Equerre d'argent pour le Conservatoire de Clichy-la-Garenne

Divers | 16.02.10
Partager sur :
L'Equerre d'argent pour le Conservatoire de Clichy-la-Garenne - Batiweb
Le prix d'architecture « L'Equerre d'argent » a été remis à l'architecte Bernard Desmoulin pour le Conservatoire Léo Delibes, un lieu culturel construit en centre ville à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine).
Une parcelle étroite (entre 8 et 15 m de large sur 80 m de long), située au coeur de la ville, le long d'une artère très passante et au dessus d'une ligne de métro : Bernard Desmoulin a dû faire face à de multiples contraintes pour concevoir cet équipement comprenant sur quatre niveaux un auditorium de 230 places, une salle d'art dramatique, deux espaces de danse et 34 salles de cours et de répétition. Pour le protéger des nuisances phoniques, il a pourvu le bâtiment d'une double peau de verre et d'acier laqué noir. Cette façade austère laisse généreusement entrer la lumière sur des circulations et des foyers en béton brut, parfois peint en jaune ou bleu clair. Pour s'abstraire des vibrations, tout l'édifice repose sur des boites à ressort.

Le jury international du prix, organisé par le Groupe Moniteur, a également choisi de récompenser la Cité du Design de Saint-Étienne (Loire) qui a reçu le Prix spécial, et le Boulodrome de Meaux (Seine-et-Marne), couronné par le prix de la Première oeuvre. Prix spécial 2009, la Cité du Design des architectes allemand Finn Geipel et italienne Giulia Andi (de l'agence LIN) avec Saint-Étienne Métropole pour la maîtrise d'ouvrage, est primée pour « l'intelligence technologique » et le « caractère expérimental » de l'opération.

L'enveloppe du bâtiment principal, dénommé la Platine, est entièrement formée d'un assemblage de triangles, transparents ou opaques, adaptés aux différents espaces (salle d'exposition, auditorium, restaurant...). Enfin, le Boulodrome de Meaux, des architectes Frédéric Chartier et Pascale Dalix avec la Ville de Meaux pour la maîtrise d'ouvrage, est récompensé pour son intégration au paysage dans un quartier en restructuration et la subtilité de sa composition malgré des moyens très modestes: deux rubans superposés de bardage ondulé dont les formes arrondies courent le long du bâtiment, se décalant parfois.

B.P
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet