Lancement d’un groupe de travail pour favoriser la rénovation du parc locatif privé Evénements du bâtiment | 26.02.19

Partager sur :
Le Plan Bâtiment Durable annonce le lancement d’un groupe de travail chargé de conduire une réflexion pour accélérer la dynamique de rénovation énergétique dans le parc locatif privé. L’initiative a vocation à faire émerger de nouvelles pistes pour renforcer l’information, l’incitation et l’accompagnement des ménages, propriétaires ou locataires. Une période de consultation est ouverte jusqu’à fin mars 2019.

En décembre dernier, le Plan Bâtiment Durable a rassemblé les acteurs publics et privés de la filière pour faire le point sur les actions menées en 2018. A cette occasion, l’entité est revenue sur le plan de rénovation énergétique des bâtiments présentée le 26 avril de la même année. Soulignant l’importance de passer à l’action, le Plan Bâtiment Durable se déclarait pour la mise en place « de quelques concertations spécifiques sur les sujets et thématiques qui doivent être approfondies ». 

Concernant la rénovation du parc résidentiel, il citait l’enquête TREMI qui pointait un décalage de perception entre les ménages et les pouvoirs publics : « Les ménages font encore trop peu appel aux acteurs qui peuvent les informer et les accompagner sur les travaux de rénovation qu’ils souhaitent réaliser. De plus, seulement 60% des ménages ont bénéficié d’aides financières. L’information et l’accompagnement en matière de rénovation énergétique peuvent ainsi être un levier pour atteindre les objectifs de rénovation énergétiques des bâtiments ». 

Le Plan Bâtiment Durable soulignait également qu’il était indispensable de définir un plan d’actions spécifique pour la rénovation du parc locatif privé. Il annonçait alors le lancement prochain d’un groupe de travail dédié «afin d’imaginer des outils adaptés pour accompagner au mieux les bailleurs et les locataires dans la rénovation de ces logements ». 

Accélérer la rénovation du parc locatif privé

Le groupe de travail est désormais lancé ! Il vient en complémentarité des annonces réalisées dans le cadre de la PPE : élargissement du CITE aux propriétaires-bailleurs, perspective d’obligation d’audit énergétique des logements très énergivores au moment des mutations. 

Dans un communiqué, le Plan Bâtiment Durable indique : « le parc privé représente près de 6,5 millions de logements en France, dont 3,1 millions sont considérés des passoires thermiques (classes F et G). Il est estimé que ce parc résidentiel privé et énergivore accueille 1,7 million de ménages très modestes (3 premiers déciles de revenus) qui doivent ainsi faire face à un couple « loyer + charges » important. C’est pourquoi, il est essentiel de renforcer ce pan du plan de rénovation énergétique des bâtiments ». 

Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable, a confié l’animation du Groupe de travail à Pierre Hautus, directeur général de l’Union Nationale des Propriétaires Immobiliers (UNPI) et Michel Pelenc, directeur général de la Fédération Soliha, Solidaires pour l’Habitat. 

Ils se chargeront tout d’abord de dresser un état des lieux des dispositifs en place puis d’identifier des pistes pour renforcer l’information, l’incitation et l’accompagnement des ménages propriétaires-bailleurs ou locataires pour susciter des actions opérationnelles rapides. « L’objectif est de susciter le passage à l’action et l’inscription dans une démarche de rénovation dans le temps visant un bâtiment performant ». 

Les co-pilotes ont choisi de débuter leur réflexion par un large appel à contributions numérique ouvert à toute la filière jusqu’au 29 mars. 

Parmi les questions posées : 

- Les outils financiers à disposition pour rénover le parc locatif privé vous paraissent-ils efficients ? 
- Êtes-vous favorables à ce que les logements locatifs énergivores sortent du marché locatif à partir de 2025 ? Pourquoi ? 
- Quelles mesures seraient selon vous susceptibles de susciter le passage à l’action chez les propriétaires-bailleurs ou les locataires ? 

Sur la base des réponses reçues, le groupe de travail formulera des propositions pour fin mai 2019. Les contributions sont à renvoyer à : gtparclocatifprivé@gmail.com 

R.C
Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter