Pour sa 15e édition, Batissiel Plus devient « Les Génies de la Construction ! » Evénements du bâtiment | 03.10.18

Partager sur :
Nouveau changement pour le concours Batissiel ! Rebaptisé Batissiel Plus en avril dernier, il devient « Les Génies de la Construction ». Dans un communiqué, les partenaires de l’événement expliquent avoir choisi un nom qui reflète la diversité des métiers du BTP et incarne les enjeux auxquels les acteurs du secteur doivent répondre. Pour cette 15ème édition, les élèves candidats devront articuler leurs projets autour des problématiques suscitées par l’évolution d’un territoire intelligent, durable et connecté.
Organisé par le ministère de l’éducation nationale, la fondation Ecole Française du Béton, la FFB, la FNTP, la fondation Excellence SMA, le CCCA-BTP et en partenariat avec l’Ademe, l’Assetec, l’APMBTP et l’AUGC, le concours Batissiel Plus revient pour une 15ème édition.

A cette occasion, il devient « Les Génies de la construction ! », un nom proposé par l’ensemble des partenaires et testé auprès d’un panel d’enseignants. Cette nouvelle identité doit venir « refléter la richesse et la diversité des métiers du bâtiment et des travaux publics dans toutes leurs dimensions ».

Il a également pour objectif d’incarner les enjeux auxquels les acteurs de la construction et de l’aménagement du territoire, qui sont en première ligne, doivent répondre, notamment en termes de transition numérique, technologique et environnementale.

Penser les territoires de demain

Du côté du concours, pas d’évolution majeure. Les élèves et étudiants de collèges, lycées et de l’enseignement supérieur, encadrés par leurs professeurs, devront imaginer, un futur des territoires intelligents, durables et connectés.

A noter qu’il devront travailler en équipe : « Les Génies de la Construction ! » récompense en effet le travail collectif et collaboratif des candidats incités à produire la réalisation d’une construction ou d’un aménagement. Le projet est jugé sur sa faisabilité et sa capacité à se transposer sous forme concrète et réalisable.

Chacun des projets devra s’inscrire dans l’une des thématiques suivantes : logement ; mobilité et déplacements ; activités humaines ; préservation de l’environnement (y compris la gestion de l’eau et des déchets) ; et les énergies renouvelables.

Parmi les sujets possibles : concevoir un éco-quartier, faciliter la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite, produire de l’énergie avec une route, exploiter la géothermie, identifier les innovations dans les matériaux, robotiser une tâche sur un chantier, optimiser l’apport solaire sur un bâtiment, assurer la bonne gestion de l’eau potable, gérer les risques d’inondations, construire des logements modulables et réversibles, favoriser la biodiversité en ville, la mobilité douce, la gestion intelligente de l’espace, stocker et restituer des énergies renouvelables...

Un concours en deux étapes

Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes. Quatre catégories sont proposées :

• « Collège » pour les élèves du cycle 4 ;
• « Pro » pour les élèves de SEGPA, d’EREA et de 3e prépa pro ;
• « Lycée » pour les élèves du cycle terminal ;
• « Sup » pour les étudiants de l’Enseignement supérieur (STS, IUT, université, école d’ingénieurs...)

La première étape consiste en une sélection académique ou une sélection inter-académique et une finale nationale, organisée le 6 juin 2019 à Paris. Les équipes d’élèves ou d’étudiants sélectionnées devront présenter leurs travaux lors d’un « grand oral » devant un jury. 

La date de clôture des inscriptions est fixée au 31 janvier 2019. Pour plus d’informations, rendez-vous sur :  http://batissiel.information-education.org/2019/index.php

R.C

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La 16ème édition des Génies de la Construction est lancée !

La 16ème édition des Génies de la Construction est lancée !

Les inscriptions pour les Génies de la Construction sont ouvertes. Chaque année, le concours vise à faire connaître la diversité des métiers du bâtiment. Les candidats, du collège aux études supérieurs, travaillent en équipe sur un projet de construction ou d’aménagement en intégrant la question du développement durable, et de la transition numérique. Précisions.
Vers la création d’un OPCO de la Construction ?

Vers la création d’un OPCO de la Construction ?

Neuf organismes incontournables du BTP ont publié hier, lundi 29 octobre 2018, un communiqué de presse commun annonçant leur volonté de créer un Opérateur de compétences (OPCO) de la Construction ouvert à toutes les branches concernées. Cette initiative permettra notamment de développer les compétences des salariés et de répondre aux besoins des entreprises.
La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

Alors que le Gouvernement a publié, le 23 avril dernier, sa feuille de route économie circulaire, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) annonce le lancement de deux outils à destination des artisans et entrepreneurs. Soutenus par l’Ademe, ils visent à accompagner le secteur dans la valorisation des déchets de second œuvre issus de site de démolition/réhabilitation.
Transition énergétique : la FNTP réclame plus de moyens

Transition énergétique : la FNTP réclame plus de moyens

En marge des Assises Européennes de la Transition Énergétique, qui se déroulent en ce moment même à Bordeaux, la Fédération Nationale des Travaux Publics et d’autres organismes spécialisés ont tenu à adresser un message aux pouvoirs publics : si la France veut réussir sa transition énergétique, il faudra donner plus de moyens aux entreprises du BTP. Décryptage.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter