Blocs de calcaire et gravillons pour le Jardin des inclinaisons à Marseille Insolite | 23.07.13

Partager sur :
Lafarge fournit 7 blocs de calcaire de 9 à 12 tonnes et plus de 40 tonnes de gravillons issus de sa carrière de l'Estaque (13) pour la réalisation du "Jardin des Inclinaisons", œuvre de l'artiste britannique, Charlie Jeffery. Le "Jardin des Inclinaisons" est une œuvre pérenne de Charlie Jeffery à la Bricarde qui s'inscrit dans le cadre de Marseille Provence 2013.

La découpe des 7 blocs est réalisée directement sur la carrière et dure environ 14 jours durant les mois de juin et juillet. Les blocs seront ensuite acheminés vers la cité de la Bricarde, dans le 15ème arrondissement de Marseille, pour y être disposés sur un parterre de gravillons, également issus de l'Estaque. En septembre, des plantes méditerranéennes viendront "habiller" chacun des pieds des blocs de calcaire pour que minéral et végétal se mêlent harmonieusement.

Le projet de Charlie Jeffery intitulé le "Jardin des Inclinaisons", a été sélectionné pour l'édition 2013 de La Cité des Curiosités, un Atelier de l'EuroMéditerranée Marseille-Provence 2013 initié par la Fondation d’Entreprise Logirem et mis en œuvre par l'association Sextant et plus, suite à un appel à projet international ayant récolté plus de 120 candidatures. L'objectif de cet atelier est d'inviter chaque année un artiste à travailler pendant 6 mois à La Bricarde pour la création d’une réalisation pérenne dans l’espace public. De nombreuses actions de médiation impliquant les habitants de la cité, les acteurs socio-culturels locaux et les scolaires permettent de créer le dialogue et l'échange autour de l’œuvre.

Balades urbaines

Celle-ci sera inaugurée le 13 septembre, veille du lancement des balades urbaines des Journées européennes du Patrimoine qui se tiendront les 14 et 15 septembre prochains.

L'artiste britannique souhaitait construire un "espace des possibles, un labyrinthe semi-construit où la discussion, la rencontre et le dialogue sont permis ; où l'on peut jouer, prendre du temps, s'incliner, traîner, s'assoir et lire, penser et parler; travailler, manger ou tout simplement rêver; où les gens peuvent se rencontrer et où l'imagination peut affluer". Charlie Jeffery a proposé d’investir un lieu situé à côté du parking en face des commerces de la Bricarde, par une œuvre monumentale épurée, dans l'esprit zen des jardins secs japonais.

Naturellement, le bloc de calcaire s'est imposé pour ses qualités esthétiques et travailler avec une carrière proche du site était une évidence : "J'ai choisi des blocs de calcaire car il s'agit d'une roche locale. Je souhaitais travailler dans le contexte méditerranéen avec des matériaux ayant un lien avec la région. Je laisse les blocs bruts car les formes sont intéressantes et magnifiques en elles-mêmes. Le simple fait de les couper en deux les transforme et permet d'en révéler l'intérieur. Je voulais jouer avec le site de La Bricarde en augmentant les possibilités des espaces situés autour des architectures et faire écho à ces pierres qui sont posées ici comme des barrières qui empêchent le passage. Avec le "Jardin des inclinaisons", c'est l'inverse, les pierres rendent possible quelque chose."

Roche massive calcaire

La carrière Lafarge de l'Estaque est une carrière de roche massive calcaire. Ouverte depuis 1918, elle occupe une surface de 43 hectares pour une production de 1 million de tonnes par an.

Sur les hauteurs de la Nerthe, le site comprend deux unités : la carrière à ciel ouvert, où s’activent les engins d’extraction et de transport du calcaire, et la partie transformation, où les concasseurs pulvérisent le calcaire qui sera ensuite tamisé pour produire des granulats.

L'Estaque est parfaitement bien intégrée dans le paysage grâce aux efforts de Lafarge qui s'est engagé à réaménager les lieux après l'exploitation de chaque parcelle, en terrassant, comblant et revégétalisant la zone où l’extraction est terminée et qui utilise des systèmes de dépoussiérage, bardage, arrosage et brumisation pour limiter la propagation de la poussière. Installée aux portes de la ville, la carrière de l'Estaque produit les granulats qui servent principalement aux grands chantiers de Marseille limitant ainsi les coûts de transports et permettant une alimentation régulière des chantiers. Elle accueille également les matériaux inertes issus des chantiers du BTP en vue de leur valorisation.

Le "Jardin des Inclinaisons" est une œuvre pérenne de Charlie Jeffery à la Bricarde (15ème arrondissement de Marseille). Elle s'inscrit dans le cadre de la "Cité des Curiosités", un atelier de l'EuroMéditerranée Marseille Provence 2013.

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Quatre industriels français du bloc béton s'associent

Quatre industriels français du bloc béton s'associent

Alkern, BIP Bétons, Fabemi et Pradier Blocs, viennent de se réunir pour créer le groupement leader du bloc béton en France : Franceblocs, avec Lafarge France pour partenaire technique. L’offre est structurée autour des blocs bétons standards (blocs à maçonner, bloc à bancher et blocs à coller) et des matériaux isolants, à savoir les planelles et les blocs isolants.
Charte UNICEM : Lafarge compte 51 carrières de niveau 4

Charte UNICEM : Lafarge compte 51 carrières de niveau 4

Pour ses efforts en faveur de la protection de l'environnement et de la biodiversité régionale, la carrière Lafarge de Fercé-sur-Sarthe (72) s’est vue décerner la balise 4 de la Charte Environnement de l'UNICEM. C'est le niveau le plus élevé de la Charte, annonce le leader mondial des matériaux de construction.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter