Bucarest, la fin d'une urbanisation sauvage ?

Journaliste d'un jour | 22.07.08
Partager sur :
Bucarest, la fin d'une urbanisation sauvage ?  - Batiweb
Le maire de Bucarest Sorin Oprescu a décidé de renvoyer l'architecte en chef de la capitale, Adrian Bold, en poste depuis 1997. Le nouveau maire lui reproche plusieurs irrégularités, notamment l'approbation de projets immobiliers controversés. Du côté des architectes, la nouvelle est plutôt bien accueillie
C'est sur la base de l'avis d'une commission de discipline que Sorin Oprescu a pris la décision de remercier Adrian Bold, l'architecte en chef de la capitale. Celle-ci a constaté des "aberrations disciplinaires graves" indique un communiqué de presse remis par les autorités locales. Selon des sources citées dans la presse, les motifs du renvoi d'Adrian Bold concerneraient plus particulièrement ses absences répétées et injustifiées, et un préjudice de près de 300.000 dollars - somme établie par la justice - causé à la mairie générale pour avoir refusé de signer certains contrats immobiliers, et en avoir autorisé d'autres controversés.

Malgré ces accusations, Adrian Bold n'a pas voulu s'avouer vaincu. Lors de son audience devant la commission de discipline, jeudi dernier, il s'est fait accompagner d'un avocat pour tenter de bloquer le processus de décision. Mais sa stratégie n'a pas fonctionné. En sortant de la séance, il a affirmé qu'il ne démissionnerait pas, obligeant ainsi Sorin Oprescu à signer son renvoi. Le président Traian Basescu a déclaré pour sa part, que l'éviction d'Adrian Bold était une "bonne chose", si toutefois elle était "légale".

Une décision saluée par les professionnels

Dans le rang des architectes bucarestois, la nouvelle a été plutôt bien accueillie. "C'est un premier pas vers une amélioration de l'urbanisme dans la capitale", explique Delia Matache, une architecte qui salue le renvoi d'un homme "facilement manipulable". "Il a permis la réalisation de certains projets très risqués. Le Millenium Business Center par exemple, cette tour collée à l'église arménienne et qui a complètement détruit ses fondations, dit-elle. Et il y a beaucoup d'autres exemples."

Elle ajoute que "la majorité des architectes qui ne travaillent pas à la mairie ont le même point de vue". Même son de cloche pour Loredana Stasisin, de l'association pour la protection des vieilles maisons de Bucarest, Case care plang : "Même s'il existe des motifs politiques derrière ce renvoi, la décision de Sorin Oprescu est tout de même très justifiée, affirme-t-elle. Adrian Bold n'a pas su mener la capitale dans la bonne direction, le patrimoine de la ville n'a notamment pas bénéficié de fonds suffisants pour échapper aux démolitions."

Jonas MERCIER. (www.lepetitjournal.com - Bucarest)

Redacteur
La sélection de la semaine
Balise de géolocalisation GPS Plug & Track Quartix - Batiweb

Experts en géolocalisation de véhicules depuis plus de 18 ans, Quartix vous présente sa balise Plug...


APPUI SIEL : forme en H, profil carré - Batiweb

Breveté par Lib Industries, l’appui de fenêtre H est un élément fort de l’esthétique...


Portes rainurées Groove : combinaison de la performance avec le design décoratif - Batiweb

En habitat individuel ou collectif, la porte intérieure doit remplir prioritairement un rôle esthétique,...

Dossiers partenaires
DAIKIN Perfera , une console conçue pour le confort - Batiweb

Compacte, silencieuse et performante, la console Perfera FVXM-A est conçue comme l’alliance entre le design et la perfor…


Une nouvelle jeunesse pour nos gammes PVC ! - Batiweb

Swingline et Kietisline nos produits phares en PVC sur-mesure en neuf comme en rénovation, bénéficient d’une amélioratio…


BOITCO® Au début était le besoin d’une entreprise de plomberie, chauffage et climatisation - Batiweb

BOITCO® est une boîte d’incorporation qui a été conçue par une entreprise française de plomberie, chauffage et climatis…