Un fonds d'investissement social anti-crise

Législation | 29.04.09
Partager sur :
Un fonds d'investissement social anti-crise - Batiweb
Le Fonds d'investissement social (Fiso) annoncé
par l'Elysée en février pour les secteurs exposés à la crise a réuni hier son
premier comité de pilotage. Concernant le BTP notamment, les réactions des syndicats sont mitigées.
Cette première réunion, depuis l'installation du Fonds le 10 avril, a réuni patronat et syndicats autour du secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez. Le Fonds n'est ni une caisse, ni une structure dotée d'une réalité juridique mais une instance de coordination et de supervision des dispositifs sociaux mis en oeuvre face à la crise (formation, indemnisation du chômage technique, mesures jeunes, etc) et de l'argent public mobilisé. Il est prévu pour durer uniquement ce que durera la crise.

La réunion a débuté par un "assez long débat sur les critères de labellisation des projets, un élément essentiel, car il fera le coeur de l'activité du Fiso", a indiqué Marcel Grignard (CFDT). Le gouvernement doit revoir sa copie d'ici la fin de la semaine. Deux projets d'aide, quasiment finalisés ont par ailleurs été présentés.

Formations qualifiantes dans le BTP

L'un concernera le BTP, en vue des formations qualifiantes vers de nouveaux métiers pour les salariés, et avec à la clé 16 M EUR de l'Etat et 42 M EUR des organismes gestionnaires du secteur. L'autre concernera les salariés des agences d'intérim, qui souffrent d'une chute spectaculaire de l'activité depuis mars 2008. L'Etat mettrait au pot 6,7 M EUR via le Fiso, en plus de 16 M EUR débloqués par le secteur lui-même. Mais, s'est insurgé Maurad Rahbi (CGT), "il n'y a jamais eu de discussions avec les syndicats au niveau de la branche construction! Ils ont lâché des sous sans avoir la moindre concertation".

"S'agissant de ces deux accords là, ils ont fait l'objet de travaux approfondis, et d'un dialogue social dans les différentes branches" a-t-on répondu au cabinet de Laurent Wauquiez, en précisant qu'au cours de la réunion, la question de l'emploi des jeunes a également été abordée, notamment le dossier des contrats de professionnalisation. Un tableau de bord pour organiser le suivi des mesures dans les mois à venir a également été présenté. La prochaine réunion du Fiso doit se tenir dans la deuxième quinzaine de mai.

Laurent Perrin (source AFP)

Redacteur
La sélection de la semaine
Formation Chef de chantier Bâtiment - Gros œuvre - Batiweb

À la fois technicien et homme de terrain, le Chef de chantier – Gros oeuvre gère les opérations...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


KIT ADIAPLAY : kit de rafraîchissement adiabatique autonome - Batiweb

Rafraîchisseur d'air autonome, avec diffuseur intégré, prêt à l'emploi. Idéal...

Dossiers partenaires
Eco-mobilier agréé par l’Etat pour le recyclage des produits et matériaux de construction du bâtiment. - Batiweb

Eco-mobilier est agréé par l’Etat pour le recyclage des produits et matériaux de construction non inertes non dangereux,…


Plan de sobriété énergétique, réduction de la consommation… La prise connectée LEDVANCE devient un allié de la chasse au gaspillage énergétique - Batiweb

Réduire de plus de 10 % la consommation d’énergie d’ici deux ans par rapport à 2019 : c’est l’objectif ambitieux que s’e…


Boît’coque : la boîte de réservation économique et pratique - Batiweb

Devenue un véritable indispensable des travaux de plomberie, la boîte de réservation s’adapte aux besoins des plombiers …

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb