Bureaux 100% "préfa" à Avignon, encore un architecte convaincu Communiqués | 14.11.14

Partager sur :
Bureaux 100%
Pas une banche sur le chantier ! Après avoir déjà réalisé, pour cette zone, 4 bâtiments en béton coulé en place, le nouvel immeuble tertiaire du M.I.N d’Avignon joue à 100% la carte de la préfabrication. Rencontre avec l'agence Arpège Architectures et l’entreprise Girard pour en savoir plus sur ce choix construction et ses avantages.

La preuve par le chantierBâtiment tertiaire et industriel

Le transfert du siège social de la Banque Chaix du centre-ville d'Avignon au Marché d'Intérêt National (M.I.N) se traduit par la construction d'un nouvel immeuble - le D 5 -, dans le prolongement du D 4 que la banque occupe déjà. Composé de deux parties reliées par un espace central, cet immeuble tertiaire R+2 accueille, également, une boulangerie traditionnelle de l'enseigne Romarin. Sa construction fait appel à des solutions techniques radicalement différentes : 800 m² de prémurs pour les parties verticales, 2000 m² de dalles alvéolées pour les planchers du bâtiment principal et les toitures terrasses et 380 m² de prédalles pour les planchers de l'espace de liaison et ceux du second bâtiment.
Du D1 au D5… un programme toujours plus exigeant

"En 15 ans, les contraintes programmatiques des bâtiments du M.I.N. ont évolué dans tous les domaines, résume Jean-François Quelderie, de l'agence d'architecture avignonnaise Arpège. Déjà, nous allons vers des espaces toujours plus souples en termes de partitions intérieures. Cela s'explique par un turn-over croissant des locataires qui arrivent avec des besoins spécifiques liés à leur activité. Pour ce nouveau bâtiment D5, la banque Chaix souhaitait des plateaux les plus larges possibles sans mur porteur. Les contraintes réglementaires se sont également fortement renforcées, notamment avec l'arrivée de la RT 2012. Enfin, nous devons tenir compte des enjeux économiques et rentrer dans des budgets et des délais toujours plus serrés."


Le virage vers le tout "préfa"

"Au départ, nous avions fait une étude béton avec des banches, se rappellent Pascal Postel et Bruno Vargas, respectivement Conducteur de travaux et Chef de chantier chez Girard (Vinci Construction). Mais, on s'est vite rendu compte qu'il fallait coffrer toutes les surfaces avec l'inconvénient de nombreuses formes de murs biaisées, complexes et chronophages à réaliser. Nous avons donc décidé de chiffrer une variante en prémurs, dalles alvéolées et prédalles." Le résultat de cette pré-études menée avec Laurent Baille, chargé d'affaires KP1 et le BE Structure Beccamel, se traduit par une nette simplification technique et une diminution significative des temps de mise en œuvre et du coût global.


Une première pour l'agence Arpège

"C'est la première fois que nous faisons un chantier 100% en "préfa" à l'agence, reconnait Jean-François Quelderie. Pour nous, architectes, la tâche est peut-être plus difficile dans le cadre de notre mission VISA(2), car nous devons valider un puzzle d'éléments. Cela nécessite d'avoir un fabricant, un bureau d'études et une entreprise capables de mettre en place un contrôle interne très sérieux pour vérifier la correspondance avec nos prescriptions et le projet architectural."


Une optimisation optimale

La maîtrise d'œuvre a profité de la grande souplesse offerte par la préfabrication. "Nous avons travaillé en amont avec Stéphane Quincieux, ingénieur au BE Beccamel du Pontet, pour éliminer le maximum de poutres et de murs de refends, précise Jean-François Quelderie. Nous avons aussi réglé certains problèmes techniques comme les saignées, avec le passage des gaines électriques alimentant les châssis aluminium et leurs volets roulants entre les deux parements des prémurs avant son remplissage."
Lire l'intégralité de l'article en ligne.

 

Demandez votre documentation
 

filter_list Sur le même sujet

BOITCO® Au début était le besoin d’une entreprise de plomberie, chauffage et climatisation Batiweb

BOITCO® Au début était le besoin d’une entreprise de plomberie, chauffage et climatisation

BOITCO® est une boîte d’incorporation qui a été conçue par une entreprise française de plomberie, chauffage et climatisation de 90 salariés, orientée vers la construction de logements neufs. C’est pour répondre à ses propres besoins, estimés à 10 000 unités par an à l’origine du projet, que cette boite d’incorporation a été créée. Depuis janvier 2003, tous les chantiers de l’entreprise sont désormais réalisés avec cette boite. Une commercialisation à plus grande échelle (500 000 boites/an), à destination des autres entreprises de plomberie-chauffage, a été mise en place via MSC Distribution, et BOITCO et ses accessoires sont distribués chez PUM Plastiques et la Gémoise.
En neuf comme en rénovation, Vos portes et fenêtres tout en couleur avec SWAO Batiweb

En neuf comme en rénovation, Vos portes et fenêtres tout en couleur avec SWAO

Donnez de la personnalité à vos projets de construction et de rénovation avec les menuiseries SWAO 100% Harmonie ! Il est aujourd’hui permis « d’habiller » sa maison aux couleurs de ses envies, avec les multiples possibilités qu’offrent les menuiseries PVC et Aluminium et les portes d’entrée. SWAO propose un large choix de couleurs, permettant d’assortir votre porte d’entrée à vos fenêtres et porte-fenêtres et d’harmoniser votre façade à l’ensemble des éléments architecturaux et du style régional environnant. 100% Harmonie de SWAO, c’est proposer d’associer sur sa façades des ouvertures dans des matériaux différents dans une même couleur et avec des esthétiques droits ou galbés qui s’harmonisent. Ne limitez plus votre imagination,… à l’intérieur comme à l’extérieur introduisez la couleur ! Vous souhaitez agrandir les volumes ? Optez pour les couleurs claires.
Un matériau original pour les constructions : le carton Batiweb

Un matériau original pour les constructions : le carton

Les nouvelles solutions de construction utilisent de plus en plus souvent des matériaux courants. C’est le cas avec l’une des dernières innovations, l’emploi du carton pour l’édification des murs. Ce procédé est aujourd’hui proposé par Tera Nova et mis au point par MacHome. Cette nouvelle technique permet la réalisation de bâtiments parfaitement isolés et très résistants.
Une maison en bois innovante et pierre acrylique nouvelle génération avec Hi-MACS Batiweb

Une maison en bois innovante et pierre acrylique nouvelle génération avec Hi-MACS

A Berlin, Dans le quartier de Grunewald, l'architecte Volker Wiese a réalisé le logement de ses rêves. Il a conçu un immeuble de style « Bauhaus » dont les murs recouverts de HI-MACS® abritent un merveilleux jardin. Le choix de la pierre acrylique pour le revêtement des façades de sa maison s'est présenté comme une évidence pour cet ami de la nature, étant donné qu'il a équipé son bâtiment à faible rendement énergétique, exclusivement de matériaux de construction durables. Grâce aux façades recouvertes avec HI-MACS®, Wiese est devenu un précurseur de l'emploi de ce matériau moderne dans le domaine des façades.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter