Phonipack et Phonipass en toiture du Théâtre de La Scala à Paris Communiqués | 04.02.19

Partager sur :
Au coeur d’un immeuble en partie haussmannien situé au 13 boulevard de Strasbourg dans le 10ème arrondissement de Paris, cette salle de spectacle, chargée d’histoire, a rouvert ses portes en septembre 2018. Tout au long de ces deux dernières années, la capitale a raisonné de l’écho d’importantes reconstructions et rénovations, touchant tant le bâtiment dans son ensemble, que sa toiture. L’occasion nous est donnée de revenir sur le lot désenfumage et accès au toit… avec des produits architecturaux. Il va de soi.
Le théâtre est composé d'une partie sur 2 niveaux, accueillant le hall d'entrée au rez-de-chaussée et un restaurant au R+1, venant sous un immeuble haussmannien de 7 étages. D'une capacité de 550 places assises, la salle de spectacle est située dans l'arrière-cour de l'immeuble. Ce descriptif succinct permet de décrire rapidement l'espace, tout en précisant que l'environnement parisien très dense a amené d'importantes contraintes de construction afin de recréer un lieu modulable et intégralement dédié aux arts du spectacle. Plus techniquement, afin de faire renaître ce lieu, le maître d'oeuvre a proposé de bâtir une boîte phonique entièrement désolidarisée des tiers. Une nouvelle boîte constituée d'une structure métallique habillée d'isolant acoustique, de maçonnerie, et appuyée sur des ressorts sur les 5 faces s'est incrustée dans le bâti, réduisant la salle d'un mètre de largeur. La toiture a été remplacée par un complexe triple peau doublé en face intérieure, respectant le gabarit originel et considérant la contrainte de hauteur minimum dans l'espace scénique.

 

 

 

Les différentes parties de toiture ont été équipées de nouveaux lanterneaux. La cage d'escalier de l'entrée a été pourvue d'un Phonipass 1000 X 1000 mm avec remplissage en verre isolant 44.2 acoustique, avec costière phonique, grille, barre d'accrochage pour échelle et crosse d'accès en toiture, finition laquée gris RAL 7004. Rw (c ;ctr) : 38 (0 ;-2) dB. Urc : 1,09 W/m².K. Il permet, premièrement d'apporter de la lumière naturelle sur le hall d'entrée tout en s'associant à l'esthétique et aux critères phoniques des lieux, mais aussi d'assurer l'accès en toiture d'une manière sécurisée.

La salle de spectacle a été couverte de 3 Phonipack 1625 X 1625 mm, complexe acoustique spécialement conçu pour l'équipement des locaux nécessitant des valeurs d'isolement phonique importantes.

Chaque pack comprend un exutoire de toiture Certilight phonique posé en sortie de toiture, 1 caisson acoustique isolé et 2 trappes chutantes de type OTF. Le système Certilight est composé de 2 vantaux posés face à face, d'une ouverture à l'anglaise, d'un remplissage phonique opaque et d'une costière phonique. Il est équipé de brise-vent, de contacteurs de positions et d'une grille 1200 joules. La finition extérieure est un gris RAL 7004, l'intérieur est un noir profond RAL 9005. La performance acoustique de cet ensemble est de Rw 55 (-2 ;-4) dB. Cet équipement permet d'assurer la fonction de désenfumage en cas d'incendie (exutoire Certilight NF-DENFC conforme à la norme NF EN 12101-2 et trappes OTF conformes à la norme NF S 61937-1), tout en respectant également l'esthétique et une isolation acoustique très importante. Les profilés sont à Rupture de Pont Thermique (RPT) et les remplissages sont conçus de façon à isoler parfaitement le local ; plus techniquement, les vantaux de l'appareil supérieur sont des capots en aluminium emprisonnant des plaques bitumeuses et de la laine de verre, les trappes sont des capots en aluminium emprisonnant des plaques bitumeuses et de la mousse polyuréthane. Notons également qu'une gaine acoustique a été rajoutée dans chacun des 3 caissons.

 

 

 

 

Nous rappelons que les appareils phoniques de ce type, prévus très souvent dans des univers architecturaux, sont des fabrications sur-mesure et sont compatibles avec tous types de toitures, en neuf ou en rénovation.

Une autre partie de la toiture de La Scala s'est vue équipée d'un exutoire de désenfumage plus classique, pour toiture sèche, soit un Bluebac Treuil 1100X1100 mm sur profil Haironville 3.333.39 T. Teinte intérieure noir profond RAL 9005, teinte extérieure gris RAL 7004.

Du côté logistique, l'acheminement des appareils (un Phonipack pèse plus de 1200 kg) a été réalisé par une grue positionnée dans une rue parallèle au boulevard de Strasbourg.

Aujourd'hui, la salle de théâtre de La Scala est en fonction. Cette rénovation rejoint ainsi les emblématiques toits de Paris, figures caractéristiques et touristiques de la capitale française.

 

 

 

 

 

 

  Maître d'oeuvre Hervé Limousin Archidev
  Fourniture lanterneaux Bluetek

 

Crédit Photos : Bertrand Romagny - FG Etanchéité et Séverine Fagnoni - Archidev

 

 

 

filter_list Sur le même sujet

Cetih Roanne : exemple de rénovation de voûtes polyester

Cetih Roanne : exemple de rénovation de voûtes polyester

La rénovation de cette entreprise située à Roanne dans la Loire est une vraie réussite, tant au niveau du rendu esthétique, qu’en matière de gestion énergétique, et en apport de lumière naturelle. C.E.T.I.H. (Compagnie des Equipements Techniques et Industriels pour l’Habitat) argumente encore sa dénomination avec une preuve d’ingéniosité et de volonté d’un confort de travail accru pour ses collaborateurs.
Lanterneaux et DENFC : 8 bonnes raisons d’opter pour du verre en toiture

Lanterneaux et DENFC : 8 bonnes raisons d’opter pour du verre en toiture

Aujourd’hui, que ce soit en neuf ou en rénovation, sur étanchéité ou sur toitures sèches, vous pouvez opter pour des lanterneaux avec remplissage en verre plat. La transparence du verre vise à apporter à l’ancienne coupole une notion de design inédite, associée à la sécurité et au bien-être, mais aussi à concilier l’éclairement naturel des locaux avec les nouveaux critères énoncés par la RT2020, comme la qualité de l’air intérieur et l’isolation phonique.
La nouvelle usine Guy Cotten capitalise le Facteur Lumière du Jour tout en réduisant ses émissions carbone

La nouvelle usine Guy Cotten capitalise le Facteur Lumière du Jour tout en réduisant ses émissions carbone

Lauréate 2018 des 5èmes Victoires de la Bretagne pour sa nouvelle usine située à Trégunc dans le Finistère, l’entreprise Guy Cotten, mondialement connue pour ses fameux cirés jaunes depuis plus de 40 ans, mérite que l’on parle encore d’elle. En effet, ce nouveau bâtiment de 4 500 m², intègre des équipements permettant une réduction de l’empreinte énergétique… dont une cinquantaine de lanterneaux générant un éclairement naturel optimisé via la toiture. Dès 2019, sur les 150 salariés que compte Guy Cotten, une centaine d’entre eux travailleront donc en pleine lumière.
Piscine Héraclès à Saint-Brès : la parole au Maître d’Œuvre

Piscine Héraclès à Saint-Brès : la parole au Maître d’Œuvre

‘’La finalisation de ce nouveau centre nautique nous amène à une structure labellisée HQE, par la cohésion de choix de produits performants, associant entre autres d’importantes valeurs acoustiques, thermiques et une grande performance énergétique de l’ensemble. » assure Pierre Lainé, pour la Direction des Travaux de l’Agence Coste Architectures basée à Montpellier.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter