Le BTP va t’il sauver le monde d’une destruction annoncée ?

Spécial premier avril | 29.03.04
Partager sur :
Le BTP va t’il sauver le monde d’une destruction annoncée ? - Batiweb
Vous l’avez déjà compris les journalistes de la Minute du BTP n’hésitent pas à donner de leur personne pour aller chaque semaine découvrir pour vous des nouveaux produits ou des chantiers fabuleux. Mais de ces rendez-vous passionnants, une constante en sort : Grâce au BTP, le monde demain sera sauvé !

Nous vous rassurons tout de suite, ce n’est pas pour autant que notre direction nous offre des voyages à Athènes ou Barcelone, nos déplacements se limitant aux conférences de presse parisiennes !

Si on vous dit RT 2004, HQE, BVQI, ISO, LPO, PIV et qu'on sort ces sigles barbares du contexte… sauriez vous les reconnaître? Bon, pour certains c'est évident mais pour tous? Cela vous laisse perplexes! Seul devant votre écran, vous réfléchissez, la tête sur le côté, les yeux en l'air et dans le vague vous vous dites : " tiens, c'est vrai, il veut dire quoi, celui-là ?" et comme tout le monde, vous vous précipitez sur l'astérisque* de la fin de l'article pour lire la solution… (enfin, moi, c'est ce que je fais d'habitude…)

Et bien rassurez vous, pour tous les sigles qui fleurissent actuellement dans le monde du BTP, une règle d'or s'applique : " On sauve le monde et la couche d'ozone en limitant les polluants ou les sujets à pollution "… Simple NON ? Dès que vous avez compris cela, tout s'éclaire… et chaque nouveau sigle est immédiatement compréhensible et assimilable. Méfiez vous pourtant, cette donnée n'est valable que pour notre secteur et pour ses nouveautés. Ainsi, si votre rejeton adolescent vous demande demain du TNT, je vous rassure, celui-ci veut toujours dire la même chose qu'en mai 68!

Actuellement le mot d'ordre est donc : " soyons citoyens et participons à une terre propre ". Pour nous, modeste acteur du BTP qui par le web avons déjà décidé de limiter la destruction de la forêt amazonienne et de celle de Boulay-les-Trous, cette philosophie ne peut que nous conforter dans notre choix de support. Mais cela nous rassure aussi sur le secteur pour lequel nous travaillons. Qu'on se le dise donc, l'acteur du BTP est un écolo signataire des protocoles de Kyoto fixant pour les pays industrialisés des objectifs de réduction des émissions. Et ça nous fait rudement plaisir !

Ainsi, tous les industriels nous présentent depuis un an, des nouveaux produits qui sont conçus dans cette logique. C'est prodigieux car d'une part, cela signifie que le BTP est citoyen mais d'autre part cela simplifie la rédaction de nos articles, dont les premières lignes sont systématiquement déjà écrites.

Bon, c'est vrai que pour des scribouillards à l'affût du scoop, un nouveau produit qui serait lancé sur le marché et qui serait deux fois plus polluant que tous, pourrait représenter une chance d'obtenir le prix Pulitzer… Mais ne rêvons pas trop…

Et puis cela flatte l'ego de savoir que notre secteur du BTP sauvera le monde …. Car à ma connaissance, et je vous jure qu'on s'y connaît à la rédaction, je ne connais pas un industriel de la mode ou des Cosmétiques qui d'emblée annonce que ce que vous portez sur le corps ou sur la peau est non polluant, fabriqué dans une usine propre, biodégradable et appelé à une durée de vie inférieur au millénaire (bon, et je ferai comment moi, pour justifier le renouvellement de ma garde robe ?)

* et bien non, la vérité est ailleurs…

Votez pour cet article !
Redacteur