30 000 tubes fluorescents sont recyclés à la Défense avec le passage à la LED Vie des sociétés | 11.04.19

Partager sur :
30 000 tubes fluorescents sont recyclés à la Défense avec le passage à la LED
Pour deux tours de la Défénse, le passage à l’éclairage LED est loin d’être anodin ! Deux acteurs de la transition énergétique, Green Flex et Récylum, se sont associés pour l’enlèvement de 30 000 tubes fluorescents. Loin d’être un banal relamping, l’opération durera onze semaines et permettra le recyclage des tubes et leur dépollution.

Passer à la technologie LED pour avoir un système d’éclairage moins énergivore peut parfois être impressionnant. Quand un relamping classique permet le changement de 2 000 ampoules en moyenne, à la Défense il concerne… 30 000 tubes fluorescents !

 

Récolter puis recycler

 

L’entreprise Green flex, spécialisée dans l’accompagnement aux entreprises vers la transition énergétique, a confié cette mission de grande ampleur à Récylum, un éco-organisme chargé de coordonner la collecte, la dépollution et les recyclages des lampes, des équipements électriques et électroniques professionnels. Ce dernier va procéder à l’enlèvement hebdomadaire des tubes fluorescents pendant 11 semaines, dans des contenants spécifiques.

Par l’intermédiaire d’un centre de traitement spécialisé du Val d’Oise, ces anciennes ampoules, contenant du mercure, seront dépolluées, recyclées puis valorisées à hauteur de 90%.

Avec ce chantier de grande ampleur, GreenFlex assoie son partenariat avec Récyclum. Les deux entités collaboraient déjà pour la collecte et le recyclage des gros appareils réfrigérants. Récylum s’est fixé de récolter 5 000 tonnes de tubes fluorescents en 2019 ; avec ce chantier à la Défense, l’eco-organisme est bien parti pour réaliser ses objectifs !

 

L. C.

Photo de Une : Récyclum

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter