Colloque FFB : « Co-développer » pour mieux innover Vie des sociétés | 14.04.21

Partager sur :
La Fédération française du bâtiment (FFB) présentait, ce mardi 13 avril, son colloque consacré à l’innovation. Diffusé en direct depuis la Station F et sur la chaîne youtube de l’organisation professionnelle, l’évènement s’est organisé autour de 3 tables rondes : le développement des nouveaux procédés constructifs, la transition écologique et enfin, la transformation numérique. Afin de mieux comprendre les enjeux, la fédération a pu compter sur le témoignage concret d’experts sur la question de l'intelligence artificielle, du béton vert ou encore de la construction hors-site. Dans ce premier article, nous vous proposons de faire un état des lieux du secteur. Nous reviendrons ensuite sur les solutions disponibles.

Imaginé par son président, Olivier Salleron et Emmanuel Gravier, directeur de l’Innovation et de la Transition numérique, le colloque « Innovation » de la Fédération française du bâtiment a été mis en place dans le but « d’accompagner et de promouvoir les entreprises qui renouvellent les logiques sur le chantier ainsi que l’image du secteur, souvent considéré à tort comme en retard. »

L’événement a été organisé ce mardi 13 avril, en direct de la Station F à Paris, et met en lumière l’ensemble des corps de métiers de la profession ainsi que tous les champs d’expérimentation possibles, « dont certains sont déjà à l’œuvre, voire en cours de structuration. » En effet, les experts présents ont pu débattre lors de trois tables rondes, et autour de sujets tels que : les nouveaux procédés constructifs, la transition numérique et le BIM, mais également le bâtiment durable, et notamment la décarbonisation. 

« Nous avons organisé ces tables rondes dans l’espoir que les entrepreneurs et les artisans du bâtiment s’approprient ce qu’il va se passer dans les jours, mois et années qui viennent… car l’innovation, dans le secteur du bâtiment, va s'accélérer ! », déclare Emmanuel Gravier.

Le bâtiment, une source d’innovation 

Fortement concurrentiel, le bâtiment voit arriver de nouveaux enjeux, et ainsi de nouveaux besoins. Mais depuis quelque temps déjà, le secteur du bâtiment s’est mis à construire plus rapidement, plus écologiquement, et de façon plus modulaire. En effet, ce dernier évolue de plus en plus vite, et ce grâce aux innovations des startups et des industriels de la profession. Cependant, le secteur est jugé encore, comme trop en retard face aux différents secteurs d’activités. 

Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain, révèle cependant : « Malgré le contexte actuel, le bâtiment a su se reprendre, et notamment dans le secteur de la rénovation ! » Ce dernier explique que chez Saint-Gobain, le leader mondial de la  production, de la transformation et de la distribution de matériaux de construction, il y a différents moteurs à l’innovation. En effet, il déclare : « Pour nous, le premier moteur de l'innovation est la productivité de nos clients, afin de leur faire gagner du temps et de simplifier leur travail. Le second est l’amélioration du confort et du bien-être des usagers, donc des clients de nos clients. Et enfin, le plus nouveau, celui de la décarbonation pour nos procédés, nos produits et nos solutions. »

Innover est donc devenu un impératif pour accélérer, tant la transition écologique, que la transition numérique. On peut noter que de nombreux efforts ont été accomplis pour produire des innovations relatives à la qualité des bâtiments ainsi qu’aux matériaux utilisés, mais également au niveau du recyclage et du développement durable en général.  

Olivier Salleron assure : « Les tempéraments ont changé, et les chantiers du bâtiment par exemple, que ce soit en rénovation ou en neuf, à zéro déchets, on y arrive doucement. Toute la profession reconnaît que l’environnement est devenu un enjeu primordial. » Il ajoute : « Nous sommes prêts à travailler ensemble pour innover. Il faut qu’on montre l’exemple au niveau européen, mais également au niveau mondial. »

« Co-développer » pour gagner en performance 

Lors des trois tables rondes, l’idée du « co-développement » est venue à plusieurs reprises. Le principe est simple : générer de l’engagement et valoriser tous ceux qui y participent et ce, dans le but de gagner en performance d’usage. « Il faut travailler en équipe, apprendre à mieux se connaître, mieux se parler. Pour les stratégies d’offre par exemple, je pense que ce sera plus facile puisqu’on pourra co-développer, et donc co-innover. Il y a une place pour chacun, pour chaque acteur du maillon, pour chaque partie prenante dans cet acte de construire », déclare François Dutilleul, président de la société de construction Rabot-Dutilleul. 

En effet, chez Saint-Gobain aussi, cette notion apparaît davantage. « On travaille de plus en plus avec nos clients car on a compris qu’il était réellement temps de co-développer, et de se former tous ensemble. Il faut qu’on aille voir, et de plus en plus, comment ça se passe sur les chantiers, c’est primordial. » 

De son coté, le président de la FFB confirme et explique que « les producteurs, les distributeurs, les innovations sont sans cesse challengés par de nouvelles règles, normes et lois. Il faut travailler en amont de tous ces changements, qu’on en discute ensemble et qu’on arrête de nous les imposer et ce, dans l'unique but de faciliter le travail des entrepreneurs et in fine, pour satisfaire le client. »

Afin d’illustrer son propos, ce dernier a pris comme exemple la mise en œuvre de la Task Force Innovation, un événement qui a regroupé tant les organisations professionnelles du bâtiment, telles que la FFB, que des acteurs de la construction comme Saint-Gobain mais également plusieurs gouvernements. « L’ensemble de la filière a été reconstitué et pour cela, moi je dis bravo ! », conclut Olivier Salleron. 

Le colloque « Innover pour bâtir » est disponible en replay sur la chaine youtube de la FFB.

 

Marie Gérald

Photo de Une : AdobeStock.

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter