La FFB et Pôle Emploi poursuivent leur collaboration au service du recrutement Vie des sociétés | 13.04.21

Partager sur :
Depuis la première période de confinement (mars à mai 2020), le niveau des offres d’emploi dans le domaine de la construction est revenu au niveau de 2019, ce dernier cherchant ainsi à recruter de la main d'œuvre. C’est pourquoi la FFB et Pôle emploi renforcent leur collaboration en signant un accord partenarial au service de l’emploi et des recrutements dans le secteur du bâtiment. Précisions.

Grâce au plan France Relance, le marché de la rénovation énergétique offre de plus en plus d’opportunités au secteur du bâtiment qui est, pour rappel, l’un des premiers employeurs de France, donnant lieu à de nombreuses embauches et ce, sur l’ensemble du territoire. De plus, ce marché a fait émerger de nouveaux besoins et des compétences différentes. 

C’est dans ce contexte là que la Fédération française du bâtiment (FFB) et Pôle emploi ont décidé de poursuivre leur collaboration. En effet, ces derniers ont signé un accord partenarial qui vise à accompagner les entreprises dans leurs besoins de recrutement pour le secteur de la construction. « Il doit faire face à des besoins en main d’œuvre importants notamment dans certains métiers tels que maçon, couvreur, métallier et conducteur de travaux », précisent les deux partenaires dans un communiqué. 

Olivier Salleron, président de la FFB déclare : « La signature de cette convention avec Pôle emploi s’inscrit pleinement dans la continuité des actions menées dans nos réseaux respectifs et réaffirme notre souhait d’accompagner les entreprises. »

Renforcer le travail en synergie

La convention signée entre la FFB et Pôle Emploi a deux grands objectifs. Dans un premier temps, elle vise à renforcer le travail en synergie des deux partenaires sur le terrain afin de favoriser, dans un second temps, un partage de connaissances sur l’évolution du secteur et de ses besoins. 

Ainsi, en mobilisant leurs réseaux opérationnels respectifs, les deux partenaires ont la volonté de se mobiliser ensemble afin d’agir contre les difficultés de recrutement. Concrètement, ils mettent tout d’abord en place des actions de promotion des métiers pour attirer des candidats. Entre autres, Pôle Emploi met en lumière le secteur du bâtiment sur son site (pole-emploi.fr) et sur ses réseaux sociaux du 19 au 30 avril 2021. Par ailleurs, ils font en sorte que les opportunités d'embauche soient mises en valeur en organisant notamment des  événements spécifiques #TousMobilisés dédiés au secteur du bâtiment, et enfin ils identifient les compétences transférables pour élargir les recrutements à des candidats venant de secteurs différents.

Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi conclut : « La mobilisation des agences de Pôle emploi a permis sur ces trois derniers mois le recrutement de près de 58 000 demandeurs d’emploi dans les métiers du bâtiment soit plus de 1000 embauches supplémentaires par rapport à la même période de l’année dernière et alors que le nombre d’embauches global dans le secteur a légèrement diminué. Ces résultats confortent déjà la portée de notre partenariat au niveau local et démontrent l’efficacité de nos actions communes. »

 

Marie Gérald 

Photo de Une : AdobeStock.

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La FFB revoit ses prévisions à la hausse - Batiweb

La FFB revoit ses prévisions à la hausse

La reprise dans le secteur du bâtiment se confirme davantage à mesure que l’année s’écoule. Ainsi, la Fédération française du bâtiment (FFB) a décidé de revoir ses prévisions de croissance d’activité à la hausse. L’organisme mise néanmoins sur un essor plus important encore en 2017 et espère d’ici là que l’emploi dans le secteur connaîtra, lui aussi, une embellie.
Quelle conjoncture pour le bâtiment à fin mars 2017 ? - Batiweb

Quelle conjoncture pour le bâtiment à fin mars 2017 ?

Après des années très agitées, le secteur du bâtiment retrouve un peu de souffle. C’est en tout cas la conclusion de Jacques Chanut, à l’occasion d’une conférence de presse organisée mercredi 29 mars au siège de la Fédération Française du Bâtiment. Le dirigeant en a profité aussi pour distribuer les mauvais points et appeler à la prudence quant à une embellie définitive du secteur, qui a terminé 2016 en beauté et commence 2017 sur de très bonnes bases.
2,3% de croissance dans la construction en 2018, mais la FFB moins confiante pour l'année à venir - Batiweb

2,3% de croissance dans la construction en 2018, mais la FFB moins confiante pour l'année à venir

La Fédération française du bâtiment (FFB) a annoncé une croissance de l'activité de 2,3% en 2018, ce mercredi 19 décembre, lors d’une conférence de presse sur son bilan annuel et ses prévisions pour l'an prochain. Une croissance en baisse par rapport aux 4,9% de 2017, mais certainement meilleure que celle de l’année à venir. Jacques Chanut, président de la FFB, a en effet annoncé que 2019 serait « marquée par la fin d’un cycle de croissance ». Précisions.
Femmes dans le BTP : des métiers de plus en plus adaptés - Batiweb

Femmes dans le BTP : des métiers de plus en plus adaptés

« Milieu masculin », « nécessaire force physique », « forte pénibilité » etc. Laure Saillour, dirigeante-franchisée de l’agence Attila Le Mans, décrypte les idées reçues sur le BTP et rappelle que les femmes sont pourtant les bienvenues dans un secteur qui offre de nombreuses opportunités professionnelles à des postes très variés. Selon la FFB, les femmes ne représentent encore que 12,3% des effectifs dans le bâtiment.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter