Des systèmes d’élévation innovants pour réhabiliter des tours de grande hauteur Vie des sociétés | 28.11.16

Partager sur :
Des systèmes d’élévation innovants pour réhabiliter des tours de grande hauteur
Les « Orgues de Flandre », plus hauts bâtiments d’habitation de Paris, ont récemment fait l’objet d’une réhabilitation thermique menée par Stim Technibat. Des travaux de grande envergure, les quatre tours mesurant entre 82 et 118 mètres. Pour mener à bien ce projet, plusieurs systèmes d’accès ont été utilisés, à l’instar de plateformes sur mâts ou suspendues. Tous les détails sur cette intervention particulièrement spectaculaire.
Après plus de deux ans de travaux, les quatre tours formant les « Orgues de Flandre », situées dans le XIXe arrondissement de Paris, s’apprêtent à se débarrasser des nombreuses plateformes de travail et autres échafaudages qui ornaient sa façade jusqu’à présent.

En effet, cet ensemble d’habitation, composé de 464 logements sociaux, a fait l’objet d’une importante réhabilitation thermique, menée par Stim Technibat sous l’égide du propriétaire-bailleur 3F.

Les chutes de hauteur étant responsables de 16% des accidents dans le secteur du BTP, selon la Cnamts, il était indispensable d’assurer la sécurité des ouvriers intervenants sur le chantier.

Des solutions garantissant la sécurité de chacun

Dans ce sens, de nombreux systèmes d’accès et d’élévation ont été utilisés, à raison de « 21 plateformes de travail se déplaçant sur mâts accessibles depuis un platelage en échafaudage, 4 plateformes suspendues à 70 m de hauteur, une zone de desserte et de manutention verticale », comme l’indique le Syndicat français de l’échafaudage, du coffrage et de l’étaiement (SFECE).

« Ces matériels et leur utilisation sont encadrés par des règlements et des normes qui, dans la pratique, reviennent le plus souvent à prendre des dispositions de bon sens au moment opportun », poursuit l’organisme.

De multiples obstacles

Au-delà de la hauteur des tours, les équipes de Stim Technibat ont dû faire face à d’autres difficultés de taille. En effet, l’architecture atypique des bâtiments a rendu le travail sur façade complexe, d’autant qu’il était impossible de s’appuyer directement sur le sol du fait de sous-sols. Pour couronner le tout, les logements ont été occupés durant toute la durée des travaux.

De nombreuses solutions ont ainsi été mises en place afin de pallier ces problèmes. Des planchers d’extensions télescopiques ont notamment été intégrés aux plateformes « pour épouser les décrochés de la façade » et « des ancrages perdus intégrés dans les joints ont été conçus pour fixer les mâts », détaille le SFECE.

©SFECE

Des consoles spécifiques ont également été installées pour contourner les contraintes liées aux sous-sols, et un platelage périmétrique surélevé faisant office de zone de stockage a été aménagé pour réduire « les nuisances visuelles et sonores ».

Autant de dispositions qui ont permis de mener à bien ces travaux de rénovation grâce auxquels les résidents des « Orgues de Flandre » devraient voir leurs charges de chauffage divisées par deux.

F.C

Photo de Une : ©SFECE
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Logement : les programmes des candidats à la présidentielle décryptés (rapport)

Logement : les programmes des candidats à la présidentielle décryptés (rapport)

À quelques jours du premier tour de la présidentielle, l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) a publié un rapport détaillant les propositions des différents candidats. L’occasion de découvrir que si ces derniers se sont peu exprimés sur le sujet du logement durant la campagne, il n’a pas été oublié pour autant ! Retour sur les programmes des principaux concurrents dans la course à l'Élysée.
Rénovation énergétique de l’habitat : Teksial tire la sonnette d’alarme

Rénovation énergétique de l’habitat : Teksial tire la sonnette d’alarme

Alors que 15 millions de logements français ne devraient pas faire l’objet d’une rénovation énergétique avant 2070, la société Teksial a mené une étude importante visant à connaître les dispositifs mis en place par les collectivités pour encourager les foyers à rénover leur habitat. Conclusion : si de nombreuses informations sont accessibles, il y a néanmoins peu d’incitation, et encore moins d’accompagnement.
Les Jeux Olympiques à Paris ? Une « excellente nouvelle » pour la Filière Béton !

Les Jeux Olympiques à Paris ? Une « excellente nouvelle » pour la Filière Béton !

Alors que l'organisation de l'édition 2024 des Jeux Olympiques se précise pour Paris, nombreux sont les professionnels du bâtiment à considérer l'événement comme un véritable challenge à relever. Parmi eux, Patrick Guiraud, représentant de la Filière Béton, a accepté de revenir, en exclusivité pour Batiweb, sur les grands enjeux que représente l'accueil de la compétition pour les acteurs français du BTP. Entretien.
Paris : des logements sociaux toujours accessibles aux handicapés

Paris : des logements sociaux toujours accessibles aux handicapés

L’Assemblée nationale a adopté ce mardi 12 juin le projet de loi Elan, qui prévoit notamment de réduire de 100% à 10% la part de logements neufs accessibles aux personnes handicapées. Pour contrer cette mesure controversée, la maire de Paris Anne Hidalgo a récemment adressé un courrier aux bailleurs sociaux de la Ville, les engageant à maintenir un objectif de 100% de biens neufs accessibles.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter