L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP Vie des sociétés | 16.01.19

Partager sur :
Ce 15 janvier se tenait la première WinLab’ Conférence organisée par le réseau de l’apprentissage CCCA-BTP. L’organisme en a profité pour présenter les résultats d’une vaste étude intitulée "Les jeunes et l’innovation dans le BTP". Menée auprès de plus de 6 000 apprentis du secteur, l’enquête met en évidence leur appétence pour les nouvelles technologies (objets connectés, BIM, etc.), même si les compétences manuelles restent essentielles à l’exercice de leur fonction pour une majorité d’entre eux.
Après la première édition de son challenge d’idées Winnov’ et le lancement, dans la foulée, de son laboratoire d’innovation WinLab’, le CCCA-BTP a organisé ce 15 janvier sa première conférence-Workshops ayant pour thème « Millenials, entreprises : inventons les métiers de demain ! ».

Cet événement inédit a ainsi été l’occasion de revenir sur le caractère innovant du secteur de la construction, avant de conclure sur une rétrospective des meilleures innovations conçues par les CFA du bâtiment. Surtout, le point d’orgue de cette manifestation a été la présentation des résultats de l’enquête « Les jeunes et l’innovation dans le BTP », à laquelle ont répondu 6 490 apprentis.

Une démocratisation qui peine à se mettre en œuvre

Réalisée par Infopro Digital pour le CCCA-BTP en novembre dernier, l’étude revient tout d’abord sur l’appropriation des innovations par les entreprises de la construction accueillant des étudiants. Avec seulement 27% d’utilisation, les objets connectés arrivent en première place des outils les plus démocratisés, devant le BIM (10%), les robots ou les impressions 3D (5%).

Si les nouvelles technologies adaptées au monde du bâtiment brillent finalement par leur inemploi, les apprentis, a contrario, sont particulièrement friands de ces équipements. Les outils de réalité virtuelle ou augmentée séduisent ainsi 88% des répondants, devant les objets connectés (84%), le BIM (83%) et les robots (72%).

Le taux de formation des jeunes à ces innovations reste cependant assez faible. 56% des sondés déclarent être préparés à l’utilisation des objets connectés, contre 51% pour les outils de réalité virtuelle ou augmentée et les robots. Avec 39% d’étudiants formés, le BIM arrive dans le « flop 3 », aux côtés des impressions 3D (31%) et des drones (27%). Heureusement, 2 apprentis sur 3 sont malgré tout satisfaits de l’instruction reçue en entreprise.

Les compétences manuelles toujours privilégiées, mais…

Il faut dire que les étudiants restent pragmatiques, comme le souligne le CCCA-BTP. En effet, 53% d’entre eux estiment avoir principalement besoin de compétences manuelles pour exercer leur métier. D’ailleurs, ils ne sont que 37% à considérer que leur entreprise serait plus performante qu’aujourd’hui si elle adoptait une innovation supplémentaire.

Le BIM, tout particulièrement, est l’outil le plus utile d’après 37% des répondants, devant les objets connectés (36%) et les impressions 3D (32%). Pour autant, de nombreux efforts doivent encore être fournis pour populariser ces équipements. Les apprentis citent plusieurs freins, dont le manque de moyen financier (38%), de formation professionnelle adaptée (32%) ou encore d’information sur les techniques innovantes (31%).

Enfin, « à la question de savoir si c’est à la génération des apprentis de porter l’innovation du secteur, une majorité des jeunes (71%) estiment être les bons vecteurs », comme le souligne le CCCA-BTP. Une preuve supplémentaire de la nécessité de continuer à les sensibiliser et les former à l’utilisation de ces outils qui pourraient être, demain, indispensables à tous les professionnels du bâtiment.

F.C
Photo de Une : @3CABTP (Twitter)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les préjugés ont la vie dure concernant le BTP (enquête) - Batiweb

Les préjugés ont la vie dure concernant le BTP (enquête)

Alors que le secteur du bâtiment peine à recruter, le CCCA-BTP dévoile les résultats d’une étude menée par Ifop sur l’image que les Français ont du secteur. Cette enquête révèle que les Français ont globalement une bonne image du BTP, mais aussi que les préjugés ont la vie dure. Ainsi, 80 % des personnes interrogées pensent encore qu’il s’agit d’un milieu exclusivement masculin, et 89 % que les conditions de travail sont particulièrement pénibles. Le réseau d’apprentissage se félicite toutefois d’une hausse des effectifs d’apprentis dans les CFA.
Toujours plus de start-up innovantes dans le BTP ! - Batiweb

Toujours plus de start-up innovantes dans le BTP !

L’innovation va florissante dans le secteur de la construction ! Le cabinet PwC a en effet publié ce 12 décembre une étude portant sur la transformation du secteur et mettant en lumière les dernières nouveautés du marché. Les start-up, tout particulièrement, tiennent une place importante dans le BTP. Preuve en est, la totalité des grands groupes travaille aujourd’hui avec de jeunes pousses prometteuses.
Les Compagnons du Devoir forment à la construction durable - Batiweb

Les Compagnons du Devoir forment à la construction durable

Selon l’OCDE, le manque de personnel qualifié est le premier obstacle non financier à l’innovation. Pour accompagner la montée en compétences des salariés et entrepreneurs de TPE/PME, les Compagnons du Devoir ont mis en place le projet « Performances des bâtiments et gestion des interfaces ». Soutenu par la Caisse des Dépôts dans le cadre du Programme d’Investissement d’avenir, il vise le développement de formations innovantes pour répondre aux enjeux de la construction durable.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter