Le géant immobilier libanais Solidere double ses profits

Vie des sociétés | 05.04.06
Partager sur :
Le géant immobilier libanais Solidere double ses profits - Batiweb
Le géant immobilier libanais Solidere a annoncé mardi un bénéfice net record de 108,5 millions de dollars en 2005, et
1,35 milliards USD de ventes de terrain au cours des quinze derniers mois, en dépit de l'instabilité politique dans le pays.
Les profits de Solidere, chargé de la reconstruction du centre-ville de Beyrouth, ont doublé en 2005, la société ayant enregistré un profit net de 54,1 M USD en 2004, a indiqué son Pdg Nasser Chammaa au cours d'une conférence de presse.

"Les ventes conclues en 2005 ont atteint 253 M USD", a-t-il précisé. "La société a en outre conclu, au cours du premier trimestre 2006, des ventes pour plus de 1,1 md USD, soit cinq fois plus que celles conclues tout au long de 2005", a-t-il indiqué. "Ces faits reflètent l'optimisme dans l'avenir du pays. Ils prouvent aussi combien une amélioration de la situation au Liban serait bénéfique", a-t-il ajouté, précisant que la plupart des investisseurs étaient des Libanais et d'autres Arabes.

M. Chammaa a indiqué que ces résultats positifs encouragent la société à étendre son rayon d'action au-delà du centre-ville de Beyrouth et même hors du Liban, "Solidere ayant réussi à se faire un nom solide sur le marché".

"Nous allons tenter d'obtenir l'approbation de l'Assemblée générale au cours des prochains mois (...) Nous essaierons de nous étendre hors du Liban, mais sans investir trop d'argent. Nous tenterons d'obtenir des investissements pour de tels projets", a-t-il expliqué. Le Liban a été le théâtre d'une série d'attentats à l'explosif depuis octobre 2004, dont celui qui a tué, le 14 février 2005, le fondateur de Solidere, l'ex Premier ministre Rafic Hariri, et mis fin deux mois plus tard à trois décades de présence militaire syrienne.

M. Chammaa a fait état de négociations en cours pour vendre des terrains d'une valeur de 300 M USD à des investisseurs, qu'il n'a pas identifiés. Il a indiqué que les loyers versés en 2005 ont rapporté 20,8 M USD en 2005, contre 18,6 M USD l'année précédente, et prévu des rentrées de 65 M USD par an dans ce domaine à partir de 2008.

Les emprunts de Solidere sont tombés à 51 M USD à la fin du premier trimestre 2006, soit 78% de moins que les 234 M USD dûs fin 2004, a affirmé M. Chammaa.

"La société devrait rembourser toutes ses dettes fin 2006, à l'exception des 30 M USD que représentent des emprunts opérés auprès de deux banques étrangères à bas taux d'intérêt, et qui seront remboursés selon le programme convenu", a assuré M. Chammaa. Solidere est la plus importante compagnie cotée à la Bourse de Beyrouth.

Son action est tombée à 6,87 USD après l'assassinat de Rafic Hariri, mais est remontée depuis pour atteindre 22,47 USD mardi. Solidere est cotée à la bourse de Koweit depuis mars 2005.

Redacteur