Logement social : la Banque des Territoires émet 300 M€ de titres participatifs Vie des sociétés | 06.05.21

Partager sur :
Après avoir déployé près de 700 M€ l’an dernier, la Banque des Territoires annonce lancer sa deuxième campagne de souscription de titres participatifs auprès des organismes de logement social (OLS) de tout le territoire. 300 M€ de quasi-fonds propres viennent ainsi s’ajouter au montant initial, l’objectif étant de soutenir le secteur HLM. Les OLS ont jusqu’au 18 juin 2021 pour enregistrer leur demande.

Dans le cadre de la loi Elan, la Banque des Territoires s’est engagée à soutenir le secteur HLM à travers une offre spécifique. L’organisme a en effet décidé d’accompagner les bailleurs sociaux sur la période 2020-2022 pour les aider à renforcer leur quasi-fonds propres. Pour ce faire, une enveloppe d’un milliard d’euros de souscription aux titres participatifs a été débloquée en plusieurs étapes.

L’an dernier, la Banque des Territoires a lancé sa première campagne de souscription des titres participatifs pour un montant de 700 M€. Ces fonds ont permis de produire de nouveaux logements sociaux, d’amplifier la rénovation thermique du parc et d’accompagner les programmes NPNRU des bailleurs concernés « tout en préservant leurs trajectoires d’équilibre financier de long terme », souligne le ministère de la Transition écologique.

L’entité annonce aujourd’hui déployer une nouvelle tranche de 300 M€ au bénéfice de territoires « plus inclusifs et plus durables ». Pour cette deuxième campagne, la priorité sera donnée au financement de la construction neuve, précise un communiqué. Afin de mobiliser cet outil, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) est lancé. Sont éligibles les OPH, les ESH, les Coop HLM et les SEM Immobilières. Ils ont jusqu’au 18 juin 2021 pour enregistrer leur demande sur la plateforme en ligne de la Banque des Territoires.

« Nous avons pris un engagement en faveur du secteur HLM, et nous le tenons. Moins de deux mois après avoir signé avec Emmanuelle Wargon le Protocole pour la relance de production de logements sociaux en 2021 et 2022, nous passons à l’acte (…). Les titres participatifs viennent diversifier la palette des financements possibles. Cet engagement traduit notre confiance en l’avenir », déclare Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires.

Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, voit en cet AMI « la concrétisation du protocole en faveur de la construction de 250 000 logements sociaux en deux ans : les bailleurs sociaux y trouveront des moyens supplémentaires pour engager de nouveaux projets de qualité au profit de futurs locataires ».

Rose Colombel
Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le monde HLM se mobilise pour un logement social « durable et inclusif » - Batiweb

Le monde HLM se mobilise pour un logement social « durable et inclusif »

L’Union sociale pour l’habitat a réuni, le 15 septembre dernier, les acteurs du mouvement HLM pour parler « relance ». A cette occasion, une alliance européenne est née pour un logement social « durable et inclusif ». Le partenariat signé par l’USH, la Banque des Territoires, la Banque européenne d’Investissement et la Banque de Développement du Conseil de l’Europe, permettra à l’ensemble des opérateurs de logement social d’accéder aux financements européens. Il doit également contribuer à mobiliser des fonds pour renforcer la lutte contre le changement climatique.
Baisse des APL, loi Elan… Les bailleurs sociaux devront « se réinventer »  - Batiweb

Baisse des APL, loi Elan… Les bailleurs sociaux devront « se réinventer »

Baisse des APL, réorganisation du monde HLM… Les bailleurs sociaux n’auront pas été épargnés cette année. Comment affronter ces réformes ? Une enquête Yougov réalisée pour Smiile, révèle que 77% des bailleurs estiment que le logement social en France doit « se réinventer ». 64% pensent que les changements annoncés vont pousser le secteur à innover davantage. Précisions.
Le BIM, un outil au service des bailleurs sociaux ? - Batiweb

Le BIM, un outil au service des bailleurs sociaux ?

En amont des annonces d’Emmanuel Macron ce 10 décembre, l’Union sociale de l’habitat (USH) est revenue sur l’inquiétante réforme des aides au logement (APL) et celle des HLM, déplorant plusieurs mesures injustes. Pourtant, afin de soutenir les efforts menés par les bailleurs sociaux, la maquette numérique pourrait bien représenter une solution viable. Explications.
Action Logement officialise la création de l’Opérateur National de Vente HLM - Batiweb

Action Logement officialise la création de l’Opérateur National de Vente HLM

Le Gouvernement et Action Logement ont officialisé hier, lundi 18 février, la création effective de l’Opérateur National de Vente HLM. La structure, prévue par la loi Elan, doit faciliter et accompagner la vente de logements sociaux dans les « meilleures » conditions. L’initiative répond ainsi à un triple objectif : faciliter l’accession à la propriété des ménages modestes, aider les bailleurs sociaux à atteindre leurs objectifs de vente et générer pour les collectivités territoriales de nouvelles marges de manœuvre financières.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter