Océwood remporte le prix Janus pour ses produits écoresponsables Vie des sociétés | 11.04.19

Partager sur :
Océwood remporte le prix Janus pour ses produits écoresponsables
Les produits extérieurs composites Océwood et l’agence 6° Designers ont été récompensés par l’Institut français du design. La marque appartenant à la société Océplast s’est spécialisée dans la plasturgie écoresponsable. Ses produits à base de plastique recyclé, sont aussi fabriqués à base de fibre cellulosique de lin, dans le département de la Vendée.

L’Institut français du design œuvre pour promouvoir et favoriser les projets en faveur du mieux vivre et de l’éthique professionnelle. Le label Janus vise à récompenser ceux qui ont réussi le pari d’allier écologie et approche humaine. Océwood a reçu le Janus 2019 des Composants et Matériaux. Leurs produits phares ? Des portails, clôtures et terrasses, conçus en « design thinking », une réflexion sur l’innovation proche de l’humain, avec l’agence nantaise 6° Design.

 

 

Du composite à base de lin

 

Les produits Océwood synthétisent une volonté de concilier matières recyclables et recyclées, et esthétique. Leur matière phare est le composite, ce mélange de résine plastique, de pigments et de fibre naturelle (du bois le plus souvent) sous forme de farine. Chez Océplast : « nous avons choisi de remplacer la farine de bois par de l’anas de lin : que ce soit pour son approvisionnement local, sa capacité de repousse rapide, ses propriétés mécaniques similaires à celles du bois ou la valorisation des déchets agricoles. De nombreuses raisons nous ont poussé à faire ce choix », explique l’entreprise.

Implantée en Vendée, l’usine se fournit en lin localement, en Pays de la Loire. Il a fallu 4 années de recherche pour mettre au point leur recette. L’« anas » de lin, c’est-à-dire sa fibre, a la particularité de pousser rapidement (120 jours contre 25 ans pour le bois) et il vieillit bien. Un atout humain : il « offre aux agriculteurs une nouvelle source de revenus » et ne prends pas la place de cultures destinées à l’alimentation : le lin pousse sur des sols acides. Concernant la production, les chutes sont broyées pour être utilisées dans d’autres pièces (lambourdes ou profilés) et les déchets sont collectés par des filières de recyclage spécialisées.

« Renouveler le recyclage par le design, tel est notre credo », affirme Bertrand Dublin, co-gérant d’Océwood. C’est en effet du plastique recyclé qu’utilise l’usine d’Aizenay, à côté des Sables-d’Olonne pour fabriquer son composite. Ce PVC est micronisé, à partir de chutes de plastique broyé, avant d’être mélangé avec l’anas de lin.

L’Institut français du design a récompensé cette démarche de plasturgie écoresponsable, via le Janus 2019 des Composants et Matériaux. « Les jurés ont salué la démarche d’Océplast qui prend le problème de production de plastique à la source et sa volonté de casser l’image négative du recyclage », rapporte le fabricant. Le « bénéfice environnemental et humain pour la filière agricole, en rachetant le résidu issu de l’exploitation de lin » a été souligné par le jury, faisant également mention du partenariat de la marque avec la Fonderie des Ardennes.

L. C.

Photo de Une :  Ecowood

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les matériaux composites, une alternative vertueuse pour la construction

Les matériaux composites, une alternative vertueuse pour la construction

Dans une tribune parue le 31 octobre dernier, Nicolas Vollerin, Responsable technique Produits chez Polieco France, regrette que l’intégration des matériaux composites dans la construction « reste compliquée ». Très peu énergivores, ils sont particulièrement « vertueux » et offrent des propriétés « uniques », avance le spécialiste. Ainsi, malgré leur coût encore élevé, ces matériaux présentent des avantages non négligeables. Précisions.
La lame bois composite en logement collectif

La lame bois composite en logement collectif

Après avoir obtenu fin 2012 le label Observeur du design 2013 qui couronne sa créativité, sa démarche éco-responsable et la qualité de sa lame XTRA, la société lyonnaise Laméo figure désormais dans la liste des entreprises consultées par les maîtres d’ouvrages, promoteurs, constructeurs à l’occasion de projets résidentiels collectifs.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter