Saint-Gobain renonce finalement à racheter Sika Vie des sociétés | 11.05.18

Partager sur :
Bientôt une fin heureuse dans le conflit qui oppose Sika à Saint-Gobain ? C'est bien possible, à en croire un communiqué publié ce 11 mai par le géant français. Le groupe a en effet signé un accord global avec l'entreprise suisse et ses dirigeants afin de mettre un terme au différend qui existait depuis plusieurs années. Dans le cadre de cette initiative, Saint-Gobain a notamment cédé 6,97% du capital de Sika AG et acquis la société Schenker-Winkler Holding AG auprès de la famille Burkard. Les détails.
Cela faisait bien longtemps que Saint-Gobain, acteur incontournable du BTP, lorgnait sur le suisse Sika malgré l'opposition de la famille Burkard, actionnaire majoritaire de l'entreprise spécialisée dans l'étanchéité. Ce 11 mai pourtant, le conflit qui les opposait semble finalement avoir été résolu.

Le groupe français a en effet annoncé, dans un communiqué, la signature d'un accord global avec Sika et la famille Burkad. Un projet qui aurait apparemment satisfait l'ensemble des intervenants concernés.

« Le conseil d'administration et le comité de direction de Sika saluent cette issue positive. Cette solution permet d'amorcer un nouveau chapitre de notre réussite », ont notamment déclaré Paul Hälg, président du conseil d'administration de l'entreprise suisse, et Paul Schuler, directeur général. « Nous remercions tout particulièrement nos employés qui, par leur engagement et leur loyauté, ont permis la réussite de Sika et rendu cette solution possible. »

En outre, la famille Burkard et Saint-Gobain se sont notamment accordés sur l'acquisition par le groupe français de la totalité des actions de Schenker-Winkler Holding AG (SWH) pour 3,22 milliards de francs suisses. En parallèle, Sika a récupéré 6,97% de son propre capital, jusqu'alors détenu par Saint-Gobain, pour un montant total de 2,08 milliards de francs suisses.

Saint-Gobain actionnaire majoritaire de Sika

Grâce à ces transactions, l'industriel français sera désormais actionnaire de Sika par l'intermédiaire de SWH. Une Assemblée générale extraordinaire sera d'ailleurs prochainement convoquée par l'entreprise suisse, au terme de laquelle Saint-Gobain détiendra 10,75% du capital de Sika pendant 4 ans, puis 12,875% les 2 années suivantes.

« Nous sommes ravis que Saint-Gobain, client significatif de Sika, soit désormais le premier actionnaire de la société », se réjouit le porte-parole de la famille Burkard, Urs F. Burckard. « La solution agréée entre les parties est respectueuse des intérêts de l'ensemble des actionnaires et constitue une base solide pour soutenir la croissance et la prospérité à long terme de Sika. »

Les deux partenaires ont également fait part de leur volonté d'« approfondir leurs relations commerciales existantes », en étendant ces dernières à « des domaines qui leur sont mutuellement bénéfiques ». Sans oublier que l'ensemble des procédures judiciaires en cours seront clôturées prochainement. .

« C'est une issue très positive, tant d'un point de vue financier que stratégique », note Pierre-André de Chalendar, Président-directeur général de Saint-Gobain. « Nous dégageons un résultat net positif de plus de 600 millions d'euros pour nos actionnaires. Nous conservons également une participation minoritaire dans une belle société et allons accroître la collaboration entre les deux groupes. » Un accord gagnant-gagnant, en somme.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Sika : la famille héritière et Saint-Gobain modifient leur accord

Sika : la famille héritière et Saint-Gobain modifient leur accord

Saint-Gobain, fabricant et distributeur des matériaux de construction pour l'habitat, vient de modifier son accord avec la famille héritière Burkard sur la vente des actions de Sika. L'accord est ainsi prolongé au 30 juin 2017 afin de « couvrir les calendriers les plus longs de contentieux permettant à SWH d’être rétablie dans son droit de propriété », précise le fabricant français.
Saint-Gobain désire toujours acquérir Sika, malgré le désaccord des dirigeants

Saint-Gobain désire toujours acquérir Sika, malgré le désaccord des dirigeants

L’accord entre Saint-Gobain et la famille Burkard, qui détient la société suisse Sika, a encore été prolongé. Lancée en 2014, la tentative d’acquisition s’est depuis heurtée à l’opposition des dirigeants, actionnaires et employés de l’entreprise. A l’issue de l’accord, prolongé jusqu'au 31 décembre 2017, la famille Burkard cédera ses parts à Saint-Gobain, qui prendra le contrôle de Sika. Tous les détails.
Saint-Gobain poursuit sa croissance malgré un net recul de son activité en France

Saint-Gobain poursuit sa croissance malgré un net recul de son activité en France

En 2015, le groupe français de matériaux de construction et de distribution Saint-Gobain a vu son chiffre d’affaires progresser de 3,3% à 39,6 milliards d’euros et son bénéfice net s’établir à 1,295 milliard d’euros (+ 36%), malgré un contexte macroéconomique « volatil ». Pour 2016, le groupe table sur une nouvelle amélioration de ses résultats. Il a par ailleurs annoncé un nouveau programme d'économies de coûts de 800 millions d'euros pour la période 2016-2018.
Saint-Gobain prévoit 1,2 milliard d’euros d’économies en 4 ans

Saint-Gobain prévoit 1,2 milliard d’euros d’économies en 4 ans

Saint-Gobain, un des leaders mondiaux du secteur de la construction, compte bien rééquilibrer ses comptes. Le groupe a en effet annoncé le mercredi 17 mai son intention de réduire ses coûts d’au moins 1,2 milliard d’euros sur la période 2017-2020. Des économies plus conséquentes que ce que prévoyait le plan initial, de 800 millions sur la période 2016-2018.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter