Sika: malgré des ventes records, l'avenir toujours incertain Vie des sociétés | 14.01.15

Partager sur :
Le chimiste de la construction et fabricant de colles Sika a connu une excellente année 2014 du point de vue des ventes, qui ont ont augmenté de 13,0% (8,3% en francs suisses), soit 5,57 milliards de francs suisses. A l'occasion de la publication de ces chiffres ce mardi, la direction du groupe suisse a réaffirmé son opposition à la prise de contrôle par Saint-Gobain, sous sa forme actuelle”, et prône toujours “un dialogue constructif” avec toutes les parties concernées.

Nouvel épisode dans le feuilleton de la reprise de Sika par Saint-Gobain. La direction du chimiste des matériaux suisse qui, contre l'avis de la famille fondatrice, avait désapprouvé début décembre sa prise de contrôle par le groupe français, appelle à la reprise des pourparlers. « Le conseil d'administration et la Direction du Groupe rejettent le changement de contrôle sous la forme proposée actuellement, mais ils continueront à agir dans le meilleur intérêt de Sika et de ses actionnaires, cela inclut la tenue des pourparlers constructifs avec toutes les parties concernées. L'objectif est de poursuivre la stratégie de croissance réussie de Sika sans entrave », a ainsi souligné le management du Groupe suisse en conclusion d'un communiqué publié ce mardi portant sur les résultats du Groupe au 4e trimestre 2014.

Au cours de cette période, il apparaît que l’entreprise a consolidé ses ventes nettes en progression de 5,1 %. Une diminution considérable des effets de change négatifs est à prendre en compte. Sur une base de devises ajustées, les ventes ont augmenté de 4,6%.

Sur la totalité de l’exercice 2014, les ventes ont ainsi augmenté de 13 %, ce qui représente 5,57 milliards de francs suisses. L’effet de change négatif sur la période étant de - 4,7 %, les ventes en francs suisses ont progressé de 8,3 % après ajustement.

Ventes recors dans toutes les régions

Toutes les régions sont en progression, notamment les marchés émergents où les ventes affichent +15,2%, souligne le management, qui s'attend à une progression supérieure à la moyenne de ses bénéfices annuels.

« Nous avons dépassé nos objectifs de croissance, non seulement dans le dernier trimestre de 2014, mais aussi pendant toute l'année financière. Ces résultats records ont été atteints grâce à l’expertise et à l’implication de nos employés qu’ils alignent sur notre modèle de croissance, a indique le directeur général de Sika, Jan Jenisch. Concernant notre Stratégie 2018, nous accélérons notre présence sur les marchés émergents en investissant dans de nouvelles usines ainsi que dans le lancement de nouveaux produits afin de produire des résultats qui dépassent nos objectifs et attentes. »

Pour rappel, le 8 décembre dernier, Saint-Gobain a annoncé la conclusion d'un accord d'achat de la participation des actionnaires familiaux de Sika, les Burkard-Schenker, soit 16,1% du capital de Sika, mais surtout 52,4% des droits de vote, moyennant environ 2,3 milliards d'euros. 

Or le management de Sika conteste formellement cette opération et tarde à répondre à la famille propriétaire qui exige la tenue d'une assemblée générale extraordinaire afin de démettre certains membres du conseil d'administration, afin d'en prendre le contrôle. Le 5 janvier dernier, Schenker-Winkler Holding a de ce fait porté sa demande devant le tribunal cantonal de Zoug, capitale du canton helvétique éponyme tandis que Saint-Gobain se montre pour l'heure discret dans cette affaire.  

A. LG

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rachat de Sika par Saint-Gobain : les héritiers saisissent la justice

Rachat de Sika par Saint-Gobain : les héritiers saisissent la justice

Les héritiers du fondateur Sika et premiers actionnaires de la société suisse de spécialités chimiques par le biais de la holding Schenker-Winkler viennent de saisir la justice. Suite à l'offre de rachat de la société Sika par Saint-Gobain, dénoncée par la direction et une partie du conseil d'administration de Sika, ils exigent la convocation d'une assemblée générale extraordinaire. Le sort de Sika pourrait alors prendre un tout autre tournant.
Qui rachètera l'entreprise Verallia estimée à 2,8 milliards d'euros par Saint-Gobain ?

Qui rachètera l'entreprise Verallia estimée à 2,8 milliards d'euros par Saint-Gobain ?

Le groupe français de Matériaux de construction Saint-Gobain a estimé sa filiale spécialisée dans les emballages en verre à 2,8 milliards d'euros. Mise en vente en décembre dernier, l'entreprise intéresse plusieurs acheteurs en Europe et aux Etats-Unis. Un accord avec un acheteur devrait être dévoilé avant l'été 2015. Zoom sur les différentes possibilités qui s'offrent à Saint-Gobain.
Saint-Gobain veut prendre le contrôle de Sika malgré ses réticences

Saint-Gobain veut prendre le contrôle de Sika malgré ses réticences

Le groupe français de matériaux de construction Saint-Gobain a annoncé ce lundi son intention de prendre le contrôle de Sika, spécialisé dans la chimie de la construction, et de vendre Verallia, leader mondial des marchés de l'emballage de verre. Dans la foulée, le groupe suisse Sika a repoussé cette offre, son Conseil d'administration et de gestion ne voyant « ni la logique industrielle de l'opération », ni l'importance des « synergies » pouvant en résulter.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter