Comment les Français ont-ils perçu leur logement pendant le confinement ? Vie pratique | 08.06.20

Partager sur :
Supporté (ou apprécié) pendant deux mois par les Français, le confinement a plus que jamais révélé l'importance d'un logement au sein duquel on se sent bien. L'institut Ipsos et l'association Qualitel ont mené leur enquête pour savoir comment les Français ont perçu leur logement pendant cette période inédite. Le nom de cette étude, intitulée « Le confinement, révélateur des inégalités dans la qualité du logement », en dit long sur les disparités entre Français.

L'enquête sur les Français et leur logement pendant le confinement, réalisée par Ipsos pour l'association Qualitel, est particulièrement complète puisque 2 600 Français ont été interrogés et ont répondu à 63 questions entre le 23 avril et le 4 mai 2020.

 

Les résultats révèlent que 20 % des Français, soit 8 millions de foyers, ont mal supporté leur logement pendant le confinement. Inversement, 34 % affirmaient, au bout de six semaines de circulation restrictives, pouvoir vivre sans problème « très longtemps en confinement ». 37 % affirment même avoir « adoré » leur logement pendant le confinement. L'enquête fait ressortir le portait-type du Français heureux chez lui : une personne de plus de 60 ans vivant en couple et propriétaire d'une maison dans une commune rurale.

 

Inversement, les Français ayant le plus mal vécu le confinement sont les jeunes locataires de moins de 35 ans vivant seuls dans un appartement au sein d'une grande ville.

 

On retrouve en effet une sur-représentation de jeunes parmi les 20 % de Français qui ont mal supporté leur logement, avec 29 % des moins de 35 ans. Parmi les autres Français ayant souffert de cette situation : 29 % de personnes vivant en appartement, 32 % ayant des revenus modestes (moins de 1250 euros par mois), et 26 % de personnes seules.

 

Les personnes vivant en appartement sont sans surprise celles qui ont jugé leur logement mal adapté au confinement. Seules 28 % estimaient leur appartement adapté à une vie confinée, contre 65 % pour celles habitant en maison.

 

Une forte différence entre appartements et maisons. Source : enquête Ipsos/Qualitel

 

La surface du logement a également constitué un critère important de l'appréciation du logement. Seul 1 Français sur 4 habitant dans moins de 75 m2 a jugé son logement tout à fait adapté au confinement, contre 8 Français sur 10 habitant dans plus de 120 m2.

 

La surface, un critère primordial. Source : enquête Ipsos/Qualitel

 

Ceux le jugeant « inadapté » critiquaient notamment l'absence d'espace extérieur (52 %), une surface globale trop petite (49 %), ou l'absence d'une pièce pour s'isoler (33 %).

 

Les sources d'insatisfaction. Source : enquête Ipsos/Qualitel

 

De nombreux Français ont également fait état de moments de « tension » au sein de leurs foyers, notamment 55 % des jeunes, 51 % des familles avec enfants en bas âge, et 49 % des résidents d'appartements.

 

Un mouvement des villes vers la campagne ?

 

A l'issue de ce confinement, 41 % des personnes ayant des enfants en bas âge souhaitaient déménager. A noter que ces familles étaient 2 fois plus nombreuses que la moyenne des Français à avoir quitté leur logement pour passer le confinement ailleurs. Plus largement, 38 % des personnes vivant en appartement affirment que cette période leur a donné envie de déménager (3 fois que les celles vivant en maison). C'est aussi le cas de 31 % des habitants de l'agglomération parisienne.

 

Alors, avec la généralisation du télétravail, les Français vont-ils quitter les grandes agglomérations et se ruer vers les maisons en milieu rural ?

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

66 % des locataires souhaiteraient déménager depuis le confinement - Batiweb

66 % des locataires souhaiteraient déménager depuis le confinement

Entre le 29 mai et le 4 juin 2020, l'agence Blue a mené une enquête pour mieux cerner l'état d'esprit des locataires Français depuis le confinement. Les résultats révèlent notamment qu'ils sont 52 % à ne plus supporter leur logement, et 66 % à vouloir déménager. Parmi les critères recherchés : un logement à la campagne pour 45 %, et un espace extérieur pour 53 %
Qualitel publie son premier Baromètre sur la qualité de vie dans le logement - Batiweb

Qualitel publie son premier Baromètre sur la qualité de vie dans le logement

Alors que la thématique du « bien vivre chez soi » est de plus en plus prise en compte par les particuliers et les constructeurs, l’association Qualitel a présenté ce jeudi 5 son premier Baromètre sur le sujet. Intitulé « Les Français notent leur logement », le rapport propose d’évaluer la qualité perçue d’un bien en s’appuyant sur 15 critères, parmi lesquels le confort thermique et acoustique, la luminosité ou encore la qualité des matériaux de construction.
Les habitants des petites communes sont les plus satisfaits de leur logement - Batiweb

Les habitants des petites communes sont les plus satisfaits de leur logement

Ce mardi 8 octobre avait lieu la présentation du troisième baromètre Qualitel/Ipsos. Cette année, le thème de la qualité du logement dans l’attractivité des territoires a été retenu. 80 questions ont été posées à 4850 personnes âgées de plus de 18 ans. Elles ont évaluées leur logement en fonction de nombreux critères et ont été interrogées sur leurs aspirations. Il en ressort que les habitants des communes de moins de 2000 habitants sont bien plus satisfaits et attachés à leur logement que les franciliens.
Ipsos lance une enquête sur les Français et leur logement - Batiweb

Ipsos lance une enquête sur les Français et leur logement

Le Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et le Service de la Donnée et des Études Statistiques (Sdes) lancent, près de 7 ans après la dernière, une grande enquête sur les Français et leur logement. Des enquêteurs Ipsos interrogeront 70 000 ménages sur la part du logement dans leur budget, la qualité des équipements, ou encore les travaux effectués.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter